Cultures

72 œuvres pillées au Royaume du Benin de retour au bercail

Nigeria : 72 œuvres pillées au Royaume du Benin de retour au bercail

La bataille continue pour la restitution des œuvres pillées en Afrique par les occidentaux. Dans une annonce faite dimanche, le musée Horniman de Londres a annoncé la restitution de 72 œuvres.

Dans les prochains jours, le Royaume du Bénin, situé dans l’actuel sud-ouest du Nigeria, recevra des œuvres pillées par les colons en 1897. Il s’agit de 72 objets dont 12 plaques de laitons appelées « bronzes du Bénin ».

Le Horniman a déclaré que la Commission nationale des musées et des monuments du Nigeria (NCMM) avait demandé le retour des artefacts au début de l’année. « Les preuves sont très claires que ces objets ont été acquis par la force, et une consultation externe nous a confortés dans l’idée qu’il est à la fois moral et approprié de rendre leur propriété au Nigeria », a déclaré Eve Salomon, présidente des administrateurs du Horniman Museum and Gardens.

Lire aussi : Bénin : lécher le vag1n d’une femme est dangereux, Florent Eustache

« Le Horniman est heureux de pouvoir franchir cette étape et nous sommes impatients de travailler avec le NCMM pour assurer la conservation à long terme de ces précieux objets. » Le directeur général du NCMM, Abba Tijani, s’est félicité de cette décision et a déclaré qu’il était impatient de discuter d’accords de prêt et de collaborations avec le Horniman. Les retours sont susceptibles d’accroître la pression sur le British Museum de Londres, qui détient de loin la plus grande et la plus importante collection de bronzes du Bénin.

Article précédentArticle suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.