Actualités, Politique

Abass Bonfoh : du CEG Kodjoviakopé à la politique

Abass Bonfoh : du CEG Kodjoviakopé à la politique

Né en 1948 à Kabou en pays Bassar, Abass Bonfoh est décédé dans la nuit du 29 au 30 juin 2021. Homme politique et militant du Rassemblement du peuple togolais (RPT) puis de l’Union pour la République (UNIR), Il fut ancien maître d’éducation physique au Collège d’enseignement général de Kodjoviakopé et Directeur de la planification de l’éducation physique à Kara puis à Kpalimé avant de s’adonner à plein temps à la politique.

En effet, El-Hadj Abbas Bonfoh a commencé sa carrière dans le sport après avoir fait trois ans dans un institut de sport en Côte d’Ivoire. Après quoi grâce à une bourse, Abbas est admis à l’Institut nationale de l’administration scolaire et universitaire (INAS) en France pour étudier l’administration scolaire et universitaire. De retour au Togo 2 ans après, il est affecté à la planification de l’éducation pour y travailler en tant que directeur régional de la planification à Kpalimé. Abass Bonfoh retourna une nouvelle fois en France pour un perfectionnement qui aura duré 9 mois. Il retrouve sa fonction de directeur régional de la planification à son retour, mais cette fois il sera basé à Kara.

Président de l’Assemblée Nationale puis Président de la République togolaise du 25 février au 14 mai 2005 suite au décès du Général Gnassingbé Eyadema, il a été ensuite retourné à ses fonctions à l’Assemblée nationale.

Retraité depuis quelques années de la vie politique, El-Hadj Abass Bonfoh, s’en est allé dans la nuit du 29 au 30 juin 2021.

La rédaction Actusalade présente ses condoléances à la famille éplorée et à la nation togolaise.

Article précédentArticle suivant

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.