Actualités

Affaire des 49 militaires ivoiriens : un nouvel ultimatum du Mali

Affaire des 49 militaires ivoiriens : un nouveau ultimatum du Mali

L’affaire des 49 militaires ivoiriens arrêtés au Mali n’a pas encore été renouée entre les deux pays et continue d’alimenter les débats. Dans une note, les autorités aéroportuaires maliennes ont sommé la compagnie aérienne SAS d’expulser toutes les forces étrangères de l’enceinte de l’aéroport international Modibo Keita Bamako-Senou.

En effet, la compagnie SAS, selon les autorités aéroportuaires maliennes, effectue l’accueil et l’hébergement de forces armées étrangères. Ce qui viole les accords signés.

Ainsi, « cet état de fait engendre des risques pour la sureté intérieure et extérieure de l’Etat et constitue une violation de vos obligations contractuelles notamment l’article 2 intitulé « destination du bien » qui stipule que : le bien mis à la disposition du concessionnaire lui est remis à titre strictement personnel pour servir à la construction de bureaux, hangar et à l’aménagement de voies de circulation », indique la note.

Lire aussi : Soldats arrêtés au Mali : Pour L’ONU et RFI, La Côte D’Ivoire Continue De Mentir

Ceci étant, les autorités demandent l’arrêt immédiat des activités d’accueil et d’hébergement et par conséquent réclament le départ des forces étrangères des locaux dans un délai de 72 heures à compter de ce mardi 02 Août 2022.

Article précédentArticle suivant

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.