Société

Affaire Ferdinand-Joel Egah : le ministre Adedze salue le mea culpa des journalistes

le ministre Adedze salue le mea culpa des journalistes

Les journalistes Ferdinand Ayité de L’Alternative et Joël Egah de la Fraternité ont conjointement présenté leur mea culpa aux ministres Adedze et Agbetomey.

Sur une radio locale, le ministre du commerce, Kodjo Adedze est revenu sur l’affaire saluant ainsi le geste des journalistes.

« Ces derniers jours, si nous allons sur les réseaux sociaux, nous verrons que notre frère Ayité a présenté des excuses… Il a compris qu’il avait mal agi. C’est un signe d’humilité et de respect qu’il a affiché », a laissé entendre Kodjo Adedze sur Kanal FM.

« Si tu agis mal, reconnais ton tort. Si nous allons dans la Bible, l’histoire de l’enfant prodigue nous renseigne que lorsqu’il s’en est allé et qu’il a remarqué qu’il était en déperdition, il est revenu vers son papa. Et son père ne l’a pas renié. Il l’a accueilli les bras ouverts. Donc Ayité est Togolais et moi aussi, je suis togolais. Si nous nous comprenons les uns les autres, cela ne peut faire que notre bonheur », a-t-il déclaré.

Lire aussi : Presse : le procureur donne les raisons de l’emprisonnement de Ferdinand Ayité et Joël Egah

Le ministre du commerce souhaite par ailleurs, que le « dénouement » de cette affaire « soit un bel exemple pour aller de l’avant ensemble ». « Certes, on peut faire des erreurs, mais si nous savons très bien que ce que nous allons faire n’est pas bon, ce n’est pas la peine qu’on le fasse », a-t-il souligné.

Pour rappel, Ferdinand Ayité et Joël Egah ont recouvré leur liberté le 31 décembre dernier suite à une plainte conjointe des ministres. Ils sont sous contrôle judiciaire avec interdiction de quitter le pays.

Article précédentArticle suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.