Gbagbo touchera 17,5 millions par mois avec d’autres avantages à son retour

Côte d’Ivoire : Gbagbo touchera 17,5 millions par mois avec d’autres avantages à son retour

A l’orée de son retour au pays, l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo devrait espérer voir sa fortune grimper de manière spectaculaire.

En effet, le Président Alassane Ouattara avait pris l’engagement de faire bénéficier à Laurent Gbagbo certains droits en vertu de la loi sur les avantages dus aux anciens chefs d’Etat.

De ce fait, à son retour, Gbagbo a droit à une rémunération mensuelle de 17,5 millions de FCFA soit près de 26000 euros, comprenant une rente viagère de 10 millions (15 000 euros) et des frais divers (électricité, eau, téléphone) pour environ 7,5 millions de FCFA (près de 11000 euros).

Lire aussi : Retour De Gbagbo : Communiqué De Dernière Minute

Et comme l’ancien président bénéficiera d’un rappel de dix années de rémunération, le trésor public ivoirien (la présidence de la république) devrait lui verser l’équivalent de 3,1 millions d’euros soit près plus de 2 milliards de FCFA. Une coquette somme pour faire face à tous les aléas du retour de dix années d’exil, dont une grande partie à la prison de la Cour pénale internationale (CPI) à Scheveningen, près de La Haye, aux Pays-Bas.

Le retour de Laurent Gbagbo au bercail est annoncé sur ce jeudi 17 juin 2021. Un retour très mouvementé dans le pays avec un accueille chaleureux annoncé par le pro Gbagbo.

Mme Kagbara lance officiellement « IYA », une application mobile qui met à disposition des artisans professionnels

Togo / Numérique : Mme Kagbara lance officiellement « IYA », une application mobile qui met à disposition des artisans professionnels

Les promoteurs de la plateforme « IYA », étaient face à la presse ce matin dans la salle de conférence de l’hôtel St Mannick à Lomé. Pour raison, le lancement officiel de l’application mobile dénommée « IYA ».

Issue de la phrase « Il y a », IYA est une plateforme qui regroupe des artisans qualifiés de tous les secteurs d’activités et mis à la disposition de la population. Ainsi, « que vous soyez à la recherche d’un coiffeur, d’un couturier, d’un mécanicien, menuisier, maçon, ou autres, IYA met à votre disposition des artisans extrêmement doués pour répondre avec minutie et efficacité à vos besoins », a expliqué Madame Sika Kagbara, la promotrice et cheffe projet. Ils sont des artisans disponibles en tout temps et en toute heure pour répondre à vos besoins, a-t-elle poursuivi.

De son côté, M. Elom Ayedi, le chef projet junior, faisant l’historique de l’entreprise a expliqué la genèse du projet. Selon lui, IYA créer en 2020, est « partie d’un carnet d’adresses des artisans mis à la disposition des populations. Nous avons évolué à un site web, puis après une vitrine, c’est-à-dire une boutique numérique. Et aujourd’hui, nous sommes arrivés à une application ».

IYA ambitionne, poursuit Elom Ayedi, de « devenir le Google en termes de recherche d’artisans au Togo et plus tard en Afrique. A ce jour, elle compte plus de 150 artisans et une trentaine de chef-d’œuvre », a-t-il indiqué.  

L’application IYA est disponible sur le web à l’adresse : www.iyatg.com et en application mobile sur Playstore. Télécharger l’application ici.

A LIRE : Togo : encore une retombée concrète du Forum économique Togo-UE

encore une retombée palpable issue du Forum économique entre le Togo et l’UE

Togo : encore une retombée concrète du Forum économique Togo-UE

Le chef de la délégation de l’UE au Togo, Joaquin Tasso Vilallonga dans une tribune a annoncé une bonne nouvelle aux apiculteurs du pays. Selon le diplomate, un marché de plus de 450 millions de consommateurs européens s’ouvre au miel « made in Togo« .

En effet, les producteurs de miel sont désormais autorisés à exporter leurs produits vers l’Union européenne (UE). Selon Joaquin Tasso Vilallonga, ce résultat est issu des retombées significatives du premier Forum économique entre le Togo et l’Union européenne (FETUE), tenu à Lomé les 13 et 14 juin 2019.

Lire aussi : Togo : hausse du prix des produits pétroliers, onde de choc pour la population

En effet, à la suite du forum, la délégation de l’UE a financé l’élaboration du Plan National de Surveillance des Résidus (PNSR) dans le miel du Togo, dont l’objectif était de certifier la qualité du miel togolais pour son exportation vers l’UE.

« Nous espérons que cette autorisation va renforcer le développement de la filière miel et les exportations du Togo vers l’UE », a écrit le chef de la délégation de l’UE au Togo.

la HAAC demande aux agences de faire valider leurs affiches publicitaires avant diffusion (Communiqué)

Communication : la HAAC demande aux agences de faire valider leurs affiches publicitaires avant diffusion (Communiqué)

Le Président de la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication (HAAC), dans un communiqué rendu public ce lundi 14 juin, annonce des nouvelles mesures dans le secteur de la communication au Togo.

Cette nouvelle donne concerne les agences de communication, de publication, les sociétés de presse audiovisuelle, de presse écrite et en ligne. Selon la haute autorité, ces entreprises ne doivent pas faire diffuser ou publier des spots publicitaires et des affiches publicitaires sans faire valider en amont le contenu par l’institution.

Le non-respect de cette nouvelle mesure par ces organisations seront sanctionnées conformément aux textes en vigueur, stipule ledit communiqué.

Ainsi, poursuit le communiqué, les éléments à visionner et à valider sont reçus au Secrétariat Général de la HAAC, tous les jours ouvrables de 07H30 à 10H30 et les retraits se feront dans l’après – midi à partir de 14H30.  

Lire aussi : Togo : hausse du prix des produits pétroliers, onde de choc pour la population

Retour de Gbagbo : Communiqué de dernier minute

Retour De Gbagbo : Communiqué De Dernière Minute

Je voudrais vous témoigner à nouveau, au nom de mon parti, toute ma reconnaissance pour votre disponibilité et votre contribution à l’animation de la vie politique en Côte d’Ivoire.

Je vous remercie infiniment pour avoir répondu aussi massivement à notre invitation dans le cadre de cette conférence de presse.

Mesdames et messieurs les journalistes,

1. Le 4 décembre 2020

Dès la délivrance de ses passeports diplomatique et ordinaire, le président Laurent GBAGBO m’a immédiatement instruit à prendre contact avec les autorités ivoiriennes pour étudier, avec celles-ci, les conditions de son retour en Côte d’Ivoire, dans la quiétude et en application des dispositions de la loi N° 2005-201 du 16 juin 2005 portant statut d’ancien président de la République et d’ancien chef ou président d’institution nationale.

2. Le 7 décembre 2020

J’ai adressé un courrier de demande d’audience au Premier Ministre d’alors, Monsieur Hamed Bakayoko.

3. Le 6 JANVIER 2021

Le Premier Ministre Hamed Bakayoko, entouré des ministres de la Sécurité et de la réconciliation nationale, m’a reçu, marquant ainsi le début des discussions avec les autorités sur le retour du Président Laurent Gbagbo.

4. Le 24 février 2021

A l’occasion de la présentation officielle du Comité National d’Accueil, j’ai informé l’opinion nationale et internationale que le Président Laurent Gbagbo a décidé de rentrer en Côte d’Ivoire mi-mars 2021.

5. Le 10 mars 2021

La Côte d’Ivoire apprend avec stupeur le décès du Premier Ministre Hamed Bakayoko.

Par respect pour le deuil national, et avec la volonté d’y apporter notre pleine contribution, le retour du Président Laurent Gbagbo a été reporté à une date ultérieure.

6. Le 7 avril 2021

Le Président Alassane Ouattara a déclaré au cours du Conseil des ministres et je cite :

« Quant à Messieurs Laurent Gbagbo et Blé Goudé, ils sont libres de rentrer en Côte d’Ivoire quand ils le souhaitent.

Les frais de voyages de Monsieur Laurent Gbagbo, ainsi que ceux des membres de sa famille, seront pris en charge par l’Etat de Côte d’Ivoire.

Les dispositions seront également prises pour que Monsieur Laurent Gbagbo bénéficie, conformément aux textes en vigueur, des avantages et des indemnités dus aux anciens Présidents de la République de Côte d’Ivoire. »

7. Le 3 mai 2021

Sur instruction du Président Ouattara, j’ai été reçu par le Premier Ministre Achi Patrick pour la reprise des discussions sur le retour du Président Laurent Gbagbo.

Lire aussi : Retour de Gbagbo : l’Avocate personnelle de l’ancien président communique

Depuis cette date, les échanges sont réguliers avec les autorités sur tous les aspects du retour du Président Laurent Gbagbo, dans le cadre de la loi.

8. Le 31 mai 2021

Le Président Laurent Gbagbo m’a demandé d’annoncer officiellement qu’il a décidé de rentrer en Côte d’Ivoire le 17 juin 2021.

Mesdames et messieurs les journalistes,

Je vous informe que les discussions se poursuivent régulièrement pour faire avancer l’ensemble des dossiers.

Aujourd’hui, je vous confirme solennellement que le Président Laurent Gbagbo arrivera à Abidjan le jeudi 17 juin 2021, par vol en provenance de BRUXELLES.

Une deuxième chose importante :

Le Président Alassane Ouattara a décidé de donner le pavillon présidentiel pour accueillir le Président Laurent Gbagbo.

A ne pas ignorer : Société : suspension de la taxe de péage pour les cortèges funèbres

Au nom du Front Populaire Ivoirien,

Au nom de tous les pros-Gbagbo,

Je voudrais remercier le Président Ouattara pour cet acte important, qui pour moi, va dans le sens de la réconciliation nationale.

Nous espérons que les autres dispositions prévues par la loi seront mises en œuvre incessamment.

Je vous remercie

Dr ASSOA Adou, SECRETAIRE GENERAL DU FPI, Lundi 14 juin 2021

suspension de la taxe de péage pour les cortèges funèbres

Société : suspension de la taxe de péage pour les cortèges funèbres

Le gouverneur intérimaire du Kasaï-Oriental a annulé la mesure prise par le ministre provincial des finances, exigeant le payement des taxes au poste de péage, pour les cortèges funèbres, à la sortie et à l’entrée de Mbujimayi, une ville située au centre de la République démocratique du Congo.

Cependant, à travers un communiqué officiel, la gouverneure intermédiaire du Kasaï-Oriental, Jeannette Longa Musuamba, rejette cette décision pour « des raisons d’ordre humanitaire ».

Jeannette Longa recommande cependant à la population d’organiser les cortèges funèbres, dans le strict respect des gestes barrières contre la COVID-19.

Les organisations de défense des droits de l’homme, qui s’étaient opposées à la décision du ministre provincial des finances, se disent satisfaites de cette décision de l’autorité provinciale.

Vous pourriez aussi lire :

ces artistes togolais qui cumulent des millions de vues sur Youtube

Musique : Top 10 des artistes togolais qui cumulent des millions de vues sur Youtube

La musique togolaise se hisse de mieux en mieux dans l’arène de la musique francophone voire africaine. Ceci, à travers des millions de vues que certains artistes du bled cumulent sur les réseaux sociaux en l’occurrence Youtube.

Voici pour vous la compilation de certains artistes togolais qui cumulent des millions de vues que notre rédaction a concocté pour votre bon plaisir.

La Liste

Le groupe mythique Toofan surnommé les fils du vent, ils ne sont plus à présenter. Le duo depuis un certain temps ne fait que pondre des tubes avec des millions de vues sur Youtube. On peut voir dans ce sillage leur titre « Téré Téré » sorti en 2015 qui fait actuellement plus 60 millions de vues sur Youtube.

Santrinos Raphaël, l’étoile montante de la musique togolaise. Le surnommé « Dadju togolais » cumule aussi des millions de vues. Sa collaboration internationale avec la diva de la musique béninoise Zeynab fait actuellement plus de 3,4 millions de vues.

Etane, il n’est plus également à présenter, l’artiste est à des millions de vues sur Youtube, surtout son featuring avec Santrinos Raphaël qui fait près de 2 millions de vues.

Juliano tubeboy, le surnommé, président de tous les Hustlers aussi se trouve dans l’arène. Son featuring avec le père des rappeurs togolais Yaovi Kheteti fait plus de 1,1million de vues.

Seule artiste gospel dans notre liste, Madame Abitor Makafui avec son titre Manassé, a fait plus de 1,8millions de vues.

Almok, avec son titre Sékrétèr cumule également 1.6 millions de vues à ce jour.

Omar B le roi du RnB (paix à son âme) entre également dans notre liste avec son titre « Ma préférée » qui cumule 1,2 millions de vues.

Vaudou Game avec leur titre « pas contente » cumule aussi plus de 1,4 millions de vues.

Papoucino la voix d’ange togolais, avec son titre « Comment ça va » fait 1,7millions de vues.

Ali Jezz, l’un des pionniers du rap togolais et son featuring avec le roi de la musique traditionnelle togolaise King Mensah « Djena » fait aujourd’hui plus de 1millions de vues.

Nous y reviendrons car la liste est exhaustive. Sans doute aujourd’hui l’on peut se dire que la musique togolaise a de quoi se vanter sur le plan national et international. Surtout avec l’avènement des réseaux sociaux la musique togolaise fait bon train.

Rémi T.

LIRE AUSSI: Togo : « Faure Gnassingbé doit me décorer », Yaovi Ketheti

hausse du prix des produits pétroliers, onde de choc pour la population

Togo : hausse du prix des produits pétroliers, onde de choc pour la population

Un communiqué interministériel rendu public ce jeudi 10 juin, par les ministères du commerce et de l’économie, a annoncé l’augmentation des prix des produits pétroliers à la pompe à compter de ce vendredi 11 juin 2021.

Une augmentation que la population digère mal et qui suscite des indignations sur la toile.

Indignés et surpris, les populations ne comprennent pas une telle décision jugée excessive vu le contexte économique actuel des ménages. « 425f on passe directement à 505f ? vraiment c’est cruel », a déclaré un citoyen. « Les togolais sont cuits. Au moment où le prix du bol de maïs évolue vers 1000 f, les autorités choisissent de nous tordre le cou avec l’augmentation du prix du carburant », a-t-il ajouté.

Pour Emmanuel Sogadji, président de la Ligue des consommateurs du Togo (LCT), « leur politique ne résout pas le problème de la vie chère au Togo, elle ne fait qu’empirer », a-t-il déclaré sur Nana Fm.

LIRE AUSSI : Togo : flambée du prix des produits pétroliers dès ce vendredi, embouteillage dans les stations d’essence

Ainsi, désormais, le super sans plomb sera vendu à 505 FCFA contre 425 FCFA ; le pétrole lampant à 400 FCFA contre 375 FCFA, le gas-oil à 520 FCFA contre 450 FCFA et le Mélange 2 temps à 606 FCFA contre 532 FCFA. Pour le cas des prix des bouteilles de gaz, ils restent inchangés. Ainsi, le prix de la bouteille de 12 kg est maintenu à 6500 FCFA tandis que celle de 6kg se vendra à 3120 FCFA.

En effet, ces nouveaux prix fixés sur proposition du Comité de suivi des fluctuations des prix des produit pétroliers (CSFPPP) et validés par le gouvernement s’expliquent selon les autorités, par les fluctuations des cours mondiaux des produits pétroliers.

flambée du prix des produits pétroliers dès ce vendredi, embouteillage dans les stations d’essence

Togo : flambée du prix des produits pétroliers dès ce vendredi, embouteillage dans les stations d’essence

D’après un communiqué interministériel rendu public ce jeudi par les ministères du commerce et de l’économie, les prix des produits pétroliers connaîtront une hausse dès ce vendredi à la pompe.

Déjà ce soir, l’on observe de l’affluence dans les stations d’essence un partout dans les coins de Lomé. Pour raison, les utilisateurs d’engin à moteur veulent faire le plein avant la mise en vigueur des nouveaux prix demain vendredi 11 juin comme l’indique ledit communiqué.   » Je préfère mettre un peu ce soir avant demain comme ça je vais rouler sur ça au moins quelques jours », a laissé entendre Monsieur Maxime venu pour payer le carburant.

Vivement que ces attroupements ne soient pas une source de propagation de la Covid-19.

Ainsi, désormais, le super sans plomb sera vendu à 505 FCFA contre 425 FCFA ; le pétrole lampant à 400 FCFA contre 375 FCFA, le gas-oil à 520 FCFA contre 450 FCFA et le Mélange 2 temps à 606 FCFA contre 532 FCFA.

Pour le cas des prix des bouteilles de gaz, ils restent inchangés. Ainsi, le prix de la bouteille de 12 kg est maintenu à 6500 FCFA tandis que celle de 6kg se vendra à 3120 FCFA.

Ces nouveaux prix fixés sur proposition du Comité de suivi des fluctuations des prix des produits pétroliers (CSFPPP) et validés par le gouvernement s’expliquent d’après les autorités, par les fluctuations des cours mondiaux des produits pétroliers.

LIRE AUSSI : Covid-19 : après la liste jaune de la Grande Bretagne, le Togo de nouveau honoré par les États-Unis