Société

Apartheid : après Nelson Mandela, l’Afrique du Sud perd une autre icône de la lutte

après Nelson Mandela, l’Afrique du Sud perd Desmond Tutu

Icône de la lutte contre l’apartheid, Desmond Tutu, est décédé ce dimanche 26 décembre 2021. Affaibli depuis plusieurs mois, celui que les sud-africains ont surnommé « The Arch », a rendu l’âme à l’âge de 90 ans.

Figure essentielle de l’histoire du pays, l’actuel président Cyril Ramaphosa a rendu un hommage au prix Nobel de la Paix.

« Le décès de l’archevêque émérite Desmond Tutu est un nouveau chapitre de deuil dans l’adieu de notre nation à une génération de Sud-Africains exceptionnels qui nous ont légué une Afrique du Sud libérée », a écrit le président dans un communiqué.

« Un homme d’une intelligence extraordinaire, intègre et invincible contre les forces de l’apartheid, il était aussi tendre et vulnérable dans sa compassion pour ceux qui avaient souffert de l’oppression, de l’injustice et de la violence sous l’apartheid, et pour les opprimés et pour les oppresseurs du monde entier », a ajouté le président.

Lire sur : Décès de Monia Tchangaï : l’émouvant hommage du ministre Sandra Johnson

Archevêque émérite Desmond Tutu

De son côté, la fondation Mandela n’a pas manqué de réagir. Qualifiant sa perte d’«incommensurable»: «Il était plus grand que nature, et pour tant de personnes en Afrique du Sud et dans le monde, sa vie a été une bénédiction (…) C’était un être humain extraordinaire. Un penseur. Un leader. Un berger ».

Toutes nos condoléances à la famille éplorée et à la nation sud-africaine.

Article précédentArticle suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.