Sports

Barrage Qatar 2022 : l’après match Nigéria-Ghana fait un mort dans le stade (Photo)

Barrage Qatar 2022 : l’après match Nigéria-Ghana fait un mort dans le stade

Les Supers Eagles recevaient à domicile les blacks stars, (Nigéria-Ghana), dans le compte des retours des barrages Qatar 2022. Le match s’est soldé par la victoire des ghanéens après un nul de 1 but à 1 avec le Nigéria.

Une défaite des Supers Eagles qui a provoqué de violentes manifestations chez les supporters sur le stade. Les supporters ont envahi l’air de jeu en saccageant les infrastructures pour exprimer leur colère. Dans la foulée, Ils ont attaqué un membre du staff de la CAF. Le nommé Joseph Kabungo de nationalité zambienne, médecin officiel de la CAF préposé au contrôle antidopage a succombé suite aux attaques des supporters.

Lire aussi : « C’est ridicule de jouer la Coupe du monde au Qatar », Van Gaal dézingue la FIFA

Son décès a été confirmé par sa fédération dans un communiqué publié sur les réseaux sociaux. « Le médecin zambien aurait été frappé puis piétiné après une chute, et que les tentatives de réanimation avec masque à oxygène, par la suite, n’ont pas réussi à ramener l’officiel en vie… », a publié un journaliste sur Twitter.

Joseph Kabungo nationalité zambienne, médecin officiel de la CAF

Pour rappel, la rencontre entre le Nigéria et le Ghana en aller s’est soldé par un match nul (0-0) et le retour également par un nul (1-1). Le Ghana l’emporte ainsi par but marqué à l’extérieur comme l’impose les règles de la FIFA.

Article précédentArticle suivant

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *