• NW TV 23 2
Société

Bénin: Ignace Sossou recouvre sa liberté

Bénin Ignace Sossou recouvre sa liberté

Le journaliste béninois, Ignace Sossou, est enfin libre. Après six mois passés dernière les barreaux à la prison civile de Cotonou, capitale béninoise, il a rejoint, ce mercredi 24 juin 2020, sa famille et ses confrères.

Ignace Sossou est un journaliste d’investigation. Il a été arrêté le 24 décembre 2019, condamné à 18 mois de prison en première instance, puis à 6 mois en appel le 19 mai dernier, pour cyber harcèlement.  Il a donc, à sa sortie, adressé ses remerciements aux différentes organisations de journalistes qui se sont mobilisées pour sa libération.

Il faut souligner que l’arrestation d’Ignace Sossou, Journaliste à Bénin Web TV, fait suite à la publication de trois tweets sur l’intervention du procureur de la République du Bénin, Mario Metonou lors d’un atelier portant sur l’ « Infox ». Des tweets jugés « dénaturés », par la justice béninoise.

Malgré la libération du journaliste, les avocats ne lâchent pas l’affaire. « Le combat n’est pas fini », a indiqué son avocat, Brice Houssou qui a  précisé que son client n’allait pas se contenter de cette libération. D’ailleurs, il fait un pourvoi en cassation. « L’esprit des lois du Bénin est que le journaliste ne doit jamais se retrouver en prison pour ses écrits. Le combat n’est pas fini, nous allons le continuer pour que la juridiction suprême nous situe par rapport à la compréhension qu’il faut avoir des lois de la République, la loi portant code de la presse et la loi portant code du numérique » a lancé Me Brice Houssou.

En rappel, l’atelier sur l’«infox » était  une rencontre organisée par l’Agence Française de développement médias (CFI). Communément appelée « Fakes News », l’infox est une information mensongère ou délibérément biaisée qui contribue à la désinformation.

Christelle A.

Lire Aussi : GABON : PLUS DE SANCTIONS PÉNALES POUR LES HOMOSEXUELS

Article précédentArticle suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.