Buzz

Affaire de recel : Blanche Bailly gravement violentée lors d’une arrestation

Blanche Bailly gravement violentée lors d'une arrestation

L’artiste camerounaise Blanche Bailly a été victime de violence policière à son domicile ce 4 octobre 2022. La chanteuse impliquée dans une affaire de recel d’objets volés a été embarquée de force par des policiers.

Dans une vidéo diffusée en direct sur les réseaux sociaux, on peut voir Blanche Bailly clairement brutalisée par des forces de l’ordre. En effet, la chanteuse est accusée d’avoir acheté, à vil prix, un réfrigérateur volé à Buea, une ville du Cameroun. Le propriétaire de l’objet aurait signalé le vol à la police.

« Au moment où le propriétaire de l’outil volé a découvert que Blanche Bailly était l’un des acheteurs des objets volés, il a contacté Bailly à plusieurs reprises par l’intermédiaire de la police nationale camerounaise par respect pour son statut, mais en vain, afin qu’elle lui rembourse le bien volé, mais Blanche l’a ignorée « , a rapporté Klein Reporte.  

C’est après ce refus de collaborer que les enquêteurs sur le dossier ont appris l’intention de Blanche Bailly de déplacer le réfrigérateur. Un ordre d’arrestation fut donné dans la foulée. La suite, on la connait. 

La chanteuse camerounaise sera donc arrêtée de force et emmenée au commissariat pour écouter sa version des faits. D’après les dernières informations, elle sera libérée 20 heures plus tard.

« J’ai toujours entendu parler de brutalités policières. Malheureusement aujourd’hui, j’en suis témoin. Merci à tous pour l’inquiétude, les appels, les SMS, et pour le partage de ma vidéo afin de sensibiliser le monde. Je prie d’avoir la force d’expliquer la VRAIE histoire et comment mon fils et moi avons été traités aujourd’hui. Je ne resterai pas silencieuse. Je ne souhaiterais pas ce qui m’est arrivé aujourd’hui à mon pire ennemi. Merci », a écrit l’artiste après sa libération.

Article précédentArticle suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.