Annonces, Société

Affaire Sidiki Diabaté : vers une liberté provisoire de l’artiste ?

Affaire Sidiki Diabaté vers une liberté provisoire de l’artiste 

Interpellé par la police le lundi 21 septembre 2020, puis présenté le jeudi 24 septembre dernier devant le juge d’instruction du Tribunal de Grande instance de la Commune III qui a aussitôt, inculpé Sidiki Diabaté de « violences, coups et blessures ».

L’artiste Sidiki Diabaté, après plusieurs échecs de tentatives de ses défenseurs, sera fixé sur son sort aujourd’hui aux dires de nos sources. L’artiste saura s’il aura la liberté provisoire ou non. Sauf changement de dernière minute le verdict sera connu aujourd’hui. Il est bien de noter que les greffiers avaient annoncé qu’ils observeront la grève de l’UNTM.

Faut-il rappeler que par le passé Me Magatte A Seye, l’un des avocats de l’artiste avait écrit au juge en charge de l’affaire à travers une lettre dont le contenu est la suivante : « Depuis le 24 septembre 2020, Monsieur Sidiki Diabaté a été placé sous mandat par vos soins. A ce jour et malgré nos multiples interventions, il n’a pas été entendu au fond. Cette situation qui semble convenir à notre cabinet d’instruction viole à mon avis un principe sacro-saint consacré pour le droit pénal moderne actuel et la constitution du Mali, je veux parler du droit de toute personne de bénéficier d’un procès équitable dans des délais raisonnables ».

Lire aussi : Adja Diallo : « Emmanuel Adebayor, je m’adresse à toi, je suis désolée »

Article précédentArticle suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *