La rédaction

Togo / Covid-19 : « nous sommes obligés de passer à une autre stratégie pour être plus agressifs et faire peur », Victoire Tomegah-Dogbe

Togo / Covid-19 : « nous sommes obligés de passer à une autre stratégie pour être plus agressifs et faire peur », Victoire Tomegah-Dogbe

Le Premier ministre Tomegah Dogbe était, ce mardi 14 septembre 2021 devant les élus du peuple. Au cours de son discours, la Cheffe du gouvernement a présenté la nouvelle stratégie déployer par l’Etat pour renforcer la lutte contre le coronavirus.

En effet, pour une prorogation de 06 mois demandé par le gouvernement, l’Assemblée nationale a octroyé 12 mois. Ceci afin de maintenir la vigilance et d’adapter la riposte suivant l’évolution de la pandémie à coronavirus au Togo.

Selon le Premier ministre Tomegah-Dogbe la nouvelle stratégie consiste à faire peur afin d’inciter la population à se faire vacciner. Pour la seule journée de lundi, 20.000 personnes se sont fait vacciner, a-t-elle donné pour exemple. La pédagogie a montré ses limites, a-t-elle déclarée à l’Assemblée Nationale.

 « Je voudrais vous demander de nous aider à passer le bon message. Nous avons commencé par faire de la pédagogie et nous avons vu les résultats. Les gens ne vont pas dans les centres de santé juste parce qu’ils ont été plus affectés par des Fake news ou des Infox et ils ont peur d’aller se faire vacciner. Nous sommes obligés de passer à une autre stratégie pour être plus agressifs et faire peur parce que nous perdons beaucoup de temps, d’énergie et de ressources. Nous devons aller très vite. C’est une affaire de sursaut patriotique individuel et collectif. Nous devons commencer par faire peur », a déclaré le Premier ministre.

Lire sur : Covid-19 / UL : l’accès aux différents concours sera conditionné par un passeport vaccinal

Sinon, poursuit –elle, c’est toute l’économie du pays qui va prendre un coup. Et après, on ne pourra pas faire les filets sociaux parce qu’on n’aura pas les moyens pour faire face aux besoins sociaux des populations.

Sanlam Togo recrute des conseillers en Assurance Vie

MIVO-AZON recrute des Agents doués en Marketing-communication

Contrat CDD pour 3 Mois

Description de l’entreprise

MIVO-AZON est une entreprise sociale qui intervient dans le domaine de la gestion de projet, la confection de documents professionnels, la numérisation et la production d’application numérique de gestion. Elle possède en son sein une association qui mène plusieurs activités sociales en son nom.

Entre autres, elle élabore et mets en œuvre des stratégies de promotion vente des produits locaux pour le compte d’autres entreprises locaux, objet de cette présente offre d’emploi.

Description du poste

L’offre suivante est faite au bénéfice d’une PME locale spécialisée dans le service aux fonctionnaires.

Dans le cadre de cette offre, il s’agit d’élaborer avec le Directeur Marketing-Communication les stratégies adaptées au service de l’entreprise et de mettre en œuvre avec lui la stratégie retenue.

Il sera question entre autre de prospecter et communiquer sur l’offre de service de l’entreprise (micro-industrie togolaise) de sorte à faire abonner les prospects à l’offre de service de cette dernière.  La cible qui sera touchée dans le cadre de la mise en œuvre de cette stratégie est l’ensemble des fonctionnaires présents dans la ville de LOME.

Profil

Pour être retenue, il faut avoir un niveau d’études BAC+2 ou détenir des compétences qualifiantes en Marketing-Communication ; Etre créatif avec une forte capacité de déduction ; Avoir des expériences de travail en équipe et une bonne capacité de socialisation ; Être courtois(e) et plein de dynamisme. Habiter à LOME.

Avantages

Comme avantages du poste, vous bénéficiez d’une rémunération satisfaisante ; de renforcement de capacité continu tout au long de la mission ; de la possibilité d’être retenue par l’entreprise à la fin de la mission ; de l’opportunité de collaborer avec une équipe d’expert doté d’expérience remarquable et de l’opportunité de collaborer au sein d’une entreprise en pleine essor avec de partenaires nationaux et internationaux.

Lire aussi : Emploi : un établissement scolaire recrute pour 06 postes

Dossiers à fournir :

CV mettant en avant vos expériences et capacités à envoyer par WhatsApp (70 00 82 20) ou par mail: mivoazon@gmail.com

Deadline : 17 Septembre

Date de prise de fonction : 20 Septembre 2020

Contact : 70 00 82 20 / 98 73 37 77

Pourquoi il ne faut pas dormir nu? la réponse de ce médecin va vous choquer

Pourquoi il ne faut pas dormir nu? la réponse de ce médecin va vous choquer

Le médecin Anthony Youn dans une vidéo explique pourquoi il ne faut pas dormir nu. Une raison jugée dégoutante selon les internautes.

En effet, selon Anthony Youn dormir nu peut nuire à votre partenaire. Dans sa vidéo, le médecin américain explique qu’il vaut mieux ne pas dormir nu car un humain fait des pets entre 15 à 25 fois par jour, y compris la nuit. Selon lui, « une étude scientifique a démontré qu’à chaque gaz est aussi pulvérisée une toute petite quantité de matière fécale ».

Ainsi, en portant un pantalon, un slip ou un dessous de pyjama, on empêche les projections microscopiques de matière fécale de passer. Ceci dit, « pour le bien-être de votre partenaire de lit, s’il vous plait, dormez avec vos sous-vêtements », a renchérit Anthony Youn.  

Lire aussi : Incroyable : une artiste se fait doigter en pleine prestation (vidéo)

Se considère comme le premier « chirurgien esthétique holistique » des États-Unis, Anthony Youn est suivi par 5 millions d’abonnés sur TikTok. La plupart de ses vidéos sont vues par plusieurs dizaines ou centaines de milliers de fois.

l’accès aux différents concours sera conditionné par un passeport vaccinal

Covid-19 / UL : l’accès aux différents concours sera conditionné par un passeport vaccinal

La flambée des cas de contamination de la covid-19 impose des mesures rigoureuses dans divers secteurs. Si l’accès à des administrations publiques est conditionnés par un passeport vaccinal, il en est de même à l’Université de Lomé (UL).

En effet, dans un communiqué rendu public ce lundi 13 septembre 2021, le Directeur de la Direction des Affaires Académiques et de la Scolarité (DAAS), le Prof Batchana Essohanam informe les candidats que l’accès aux salles de concours et aux sites d’inscription est subordonnées à la présentation d’un passeport vaccinal ou d’un test PCR négatif datant d’au moins 72 heures.

Ainsi, la DAAS invite les bacheliers candidats aux différents concours ou désireux de poursuivre leurs études à l’Université de Lomé à participer à la campagne vaccinale ouverte sur les sites du campus universitaire de Lomé.

Par ailleurs, le président de l’Université de Lomé, Prof Dodzi Kokoroko dans un communiqué, a porté à la connaissance des nouveaux bacheliers que les préinscriptions débuteront le lundi 18 octobre 2021.

Lire aussi : Entrepreneuriat : des spécialistes venus du Togo et du Bénin organisent une formation pratique sur la production du vin blanc

L’inscription définitive des nouveaux bacheliers prendra fin le vendredi 17 décembre 2021.  En ce qui concerne l’inscription des étudiants, elle commencera le 2 novembre 2021 et prendra fin le 17 décembre 2021.

la CEDEAO est un gadget politique destinée à faire illusion », Umaro Sissoco Embalo

Coup d’état en Guinée : « la CEDEAO est un gadget politique destinée à faire illusion », Umaro Sissoco Embalo

Ces dernières années, l’Afrique connait de plus en plus de coups d’états. Pour cause, la mauvaise gouvernance ou encore tripatouillage de la constitution à leur profit par certains candidats. Les condamnations fermes de la communauté internationale notamment la CEDEAO ne font plus effet. L’institution a perdu toute crédibilité et s’illustre plutôt comme un instrument au service des présidents.

Pour le Général Umaro Sissoco Embalo, Président de la République de Guinée Bissau, la CEDEAO est un « gadget politique ».

Selon le Président, « la CEDEAO est une organisation faible et hypocrite sans réel pouvoir et à la limite elle est un gadget politique destinée à faire illusion. Tant que la CEDEAO sera incapable d’empêcher les chefs d’états d’opérer des modifications constitutionnelles belliqueuses pour s’éterniser au pouvoir, personne ne pourra empêcher les militaires de s’inviter dans le débat politique ».

Par ailleurs, l’institution sous régionale devrait revoir sa copie et s’assurer d’être plus présente et ferme envers ceux qui veulent se maintenir au pouvoir.

Lire aussi : Coup d’Etat en Guinée : « j’ai suivi avec tristesse les images humiliantes de l’arrestation du Président Alpha Condé… », la réaction de Guillaume Soro

« Si la CEDEAO n’arrive pas à avoir le leadership nécessaire pour empêcher ces membres de tripatouiller les lois fondamentales de leur pays enfin de s’assurer une présidence éternelle au détriment de la vie de leurs compatriotes et de la démocratie personne ne pourra valablement condamner des militaires qui font un coup d’état disent-ils pour instaurer la démocratie et l’état de droit. Si on ne peut pas condamner des violeurs de constitution on ne peut pas non plus condamner ceux qui s’en prennent aux violeurs de constitution … », a-t-il précisé.

le Lieutenant-Colonel Massina Yotrofeï quitte la tête de la Gendarmerie nationale

Togo : le Lieutenant-Colonel Massina Yotrofeï quitte la tête de la Gendarmerie nationale

La Gendarmerie nationale a connu des remaniements. En effet, par décret présidentiel, le colonel Amana a été nommé à la tête de la Gendarmerie nationale togolaise. Il remplace ainsi le Lieutenant-Colonel Massina Yotrofeï.

D’autres nominations ont eu lieu au seins de l’armée. Le Colonel Massina, nommé Inspecteur Général Adjoint des Forces Armées. Le Gal Adjitowou, quant à lui, est Inspecteur Général des Armées.

Lire aussi : Togo : la France offre 6 motos Haojue à la Police nationale, la toile en ébullition

Pour rappel, le colonel Amana, dans la lutte contre la covid-19, a été au commandement de l’unité de la force mixte anti-pandémie composée de 5.000 policiers et gendarmes. Il avait également piloté la force sécurité élection présidentielle 2020.

des spécialistes venus du Togo et du Bénin organisent une formation pratique sur la production du vin blanc

Entrepreneuriat : des spécialistes venus du Togo et du Bénin organisent une formation pratique sur la production du vin blanc

Ceci est une opportunité à na pas rater. Vous êtes entrepreneurs, vous avez le goût d’entreprendre, vous voulez devenir un producteur de vin ? Voici une occasion unique à saisir.

African’s head du Togo en collaboration avec BOUQUET tropical du Bénin organisent une formation en formulation du vin blanc à base des céréales. Cas du maïs et du sorgho. Au cours de la formation deux (02) grand modules seront développés par les spécialistes. Il s’agira dans un premier temps de démystifier la formulation et la fabrication du vin à base des céréales avec les cas du maïs et du sorgho. Pour le second module, les participants seront formés sur les techniques de soutirage du vin et de sa conservation.

Date de la formation : 08 et 09 octobre 2021  

  • 08 octobre de 8h à 15h
  • 09 octobre de 8h à 13h

Lieu de la formation

Salle de conférence de l’église catholique sainte Madeleine de Canossa à Lomé – Agoè Sogbossito.

Frais de la formation

Inscription 10.000f 

Frais de formation 40.000f

Les inscriptions se font en présentiel ou en ligne. En présentiel au bureau d’African’s head du Togo sis à Agoè Sogbossito non loin de la maison des sœurs Canossa.

En ligne, les inscriptions se font via TMoney au (00228) 90684872 ou Flooz au 79509389. Après l’envoie, prière d’envoyer la capture d’écran du message reçu sur WhatsApp au 90684872.

Venez donc découvrir, toutes les clés pour lancer votre propre business ou faire accroitre votre entreprise et créez de la valeur ajoutée dans votre activité. Pour plus d’information contactez le 90 68 48 72.

Lire aussi : Consommer local: un Togolais produit du couscous à base des céréales locales

voici la liste des résultats du concours de recrutement du personnel médical, paramédical

Togo : voici la liste des résultats du concours de recrutement du personnel médical, paramédical

Les résultats du concours de recrutement direct régional du personnel médical, paramédical, administratif et d’appui pour le compte du ministère de la santé, de l’hygiène publique et de l’accès universel aux soins sont disponibles.

Emploi : un établissement scolaire recrute pour 06 postes

L’information est rendu public ce vendredi 10 septembre 2021 dans un communiqué signé par le ministre de la Fonction Publique, Gilbert Bawara. 

Consulter les résultats ici : Concours-Fonction-publique-Togo

La liste des candidats déclarés admis sera également publiée dans lieux suivants :

– A LOME

Au ministère de la fonction publique, du travail et du dialogue social en face de l’Hôtel Palm Beach;

Au ministère de la santé, de l’hygiène publique et de l’accès universel aux soins, sis au bloc administratif de GTA.

A L’INTERIEUR DU PAYS

Les directions régionales du travail et des lois sociales;

Les directions régionales de la santé.

Covid-19 au Togo : Vers un nouveau confinement ?

Covid-19 au Togo : Vers un confinement ?

Au Togo, la situation de la Covid-19 devient de plus en plus inquiétante et voir grave. Pour protéger, ses citoyens, le gouvernement a endurcit le ton quant aux mesures barrières. Dans cette dynamique, les autorités dans un communiqué rendu public ce jeudi 09 septembre, ont annoncées de nouvelles dispositions afin de freiner les risques de contamination du virus.

Les populations seront-elles confrontées à un confinement ? Les interrogations se font multiples. Mais le gouvernement rassure.

Les nouvelles mesures

Selon le communiqué, les manifestations culturelles, sportives et politiques sont interdites pour une durée d’un (1) mois à compter du 10 septembre 2021. L’interdiction de toutes les célébrations de mariages civils, religieux et traditionnels pour une durée d’un (1) mois à compter du 10 septembre 2021.

Aussi la fermeture de tous les lieux de culte pour une durée d’un (1) mois à compter du 10 septembre 2021. De même, les funérailles et les mariages sont interdits (les mesures prises imposent une demande d’autorisation auprès du préfet pour les cérémonies d’enterrement (15 personnes au maximum). Les grands bars et discothèques sont aussi fermés.

En plus, ces mesures interdisent aussi des ateliers et des réunions physiques pour une durée d’un (1) mois à compter 10 septembre 2021.

Un nouveau confinement

« Les administrations sont invitées à privilégier les réunions virtuelles, le cas échéant, assujettir l’accès à la présentation d’une preuve de vaccination », ajoute ledit communiqué.

Lire aussi : Togo / Covid-19 : les vaccinés de la première dose d’AstraZeneca invités à la deuxième avec le vaccin Pfizer

 « Tout contrevenant à ces mesures s’expose à des sanctions conformément aux lois et règlements en vigueur » prévient les autorités. Pour finir, le gouvernement invite les responsables de chaque secteur à poursuivre la concertation afin de faire respecter les mesures et, le cas échéant, définir ensemble les solutions les plus adaptées pour garantir une application stricte.

Ces nouvelles mesures alimentent les débats auprès des populations qui croyaient être sorties du tunnel. Dans les cœurs et les esprits, la crainte est grande par rapport à un confinement total.