Herve

Un complexe scolaire de la place recrute des enseignants

Un complexe scolaire de la place recrute des enseignants

Dans le cadre de l’ouverture prochaine de son établissement d’enseignement technique, un complexe scolaire de la place recrute des enseignants dans diverses disciplines.

Lieu de l’emploi : Togo (Région maritime)

I. MISSION :

Instruire, éduquer, enseigner et former les apprenants suivant le programme scolaire officiel en vigueur. Dispenser les cours et animer sa classe de façon irréprochable et excellente.

II. PRINCIPALES RESPONSABILITES

Planification et préparation des cours

Planifier et coordonner l’enseignement à moyen et long terme en se référant aux plans d’études, aux moyens d’enseignement et au cadre institutionnel.

Evaluation des élèves et Observer l’attitude et le travail de l’élève

III. COMPETENCES ET QUALITES REQUISES

Sens d’organisation, rapidité, vigilance, ponctualité, discrétion, honnêteté, patience,

Courtoisie envers les parents d’élèves et faire preuve de réactivité et d’adaptabilité

Savoir transmettre ses connaissances

Posséder un solide bagage pédagogique et méthodologique

Justifier des connaissances suffisantes dans sa discipline

Respecter le cadre des programmes de cours et leurs objectifs

etc

IV. OBJECTIFS

Respect des standards de l’école

100% de réussite en fin d’année pour sa classe

Au moins 90% de promoteurs à obtenir à l’issu des enquêtes de satisfaction des parents d’élèves

Obtenir moins de 10% de détracteurs à l’issu des enquêtes de satisfaction des parents d’élèves

Zéro pourcent de plaintes des parents

Zéro pourcent de départ sur motif d’insatisfaction

Mention Excellent lors des inspections de la Direction d’école et de l’inspection pédagogique

V. PROFIL

Les candidats doivent avoir un niveau de formation Bac + 4 / 5

VI. DOSSIER DE CANDIDATURE

LETTRE DE MOTIVATION (adressée au Directeur) + CV (avec Photo) + PIECE D’IDENTITE + DIPLOMES ET ATTESTATIONS, le tout à envoyer uniquement par courriel à l’adresse suivante : recrute.csm@gmail.com, au plus tard le 20 mai 2021 à 17 heures.

Seuls les candidats présélectionnés seront contactés.

Une étude confirme que se laver tous les jours n’est pas bon pour la santé

Une étude confirme que se laver tous les jours n’est pas bon pour la santé

A travers une étude, les chercheurs ont énuméré les effets engendrait suite à un lavage trop fréquent de notre corps.

De nombreuses personnes ont pris l’habitude de prendre une douche tous les jours pour se réveiller, se coucher ou après le sport. Avec la pratique du télétravail, un phénomène inverse s’est opéré avec généralement moins de douches prises par semaine étant donné que l’activité physique est moindre. Selon une étude publiée en 2019 dans la revue Health Harvard, ne pas se laver tous les jours serait bénéfique pour la santé.

Prendre sa douche tous les jours, une habitude à perdre

À travers leur étude, les chercheurs soulignent tout d’abord qu’« environ les deux tiers des Américains se douchent tous les jours. En Australie, c’est plus de 80 %. Mais en Chine, environ la moitié des personnes déclarent ne se baigner que deux fois par semaine ». Selon ces travaux, une douche quotidienne aurait plusieurs conséquences. Tout d’abord, cela rendrait la peau plus sèche et irritée. L’utilisation trop fréquente du savon entraînerait aussi une usure de la barrière naturelle de la peau, ce qui laisse entrer plus facilement les bactéries. Ensuite, cela perturberait l’équilibre des micro-organismes présents sur la peau, ce qui engendre l’apparition de bactéries plus résistantes. Pour finir, un manque d’exposition aux micro-organismes empêcherait de développer une mémoire immunitaire suffisante.

Lire aussi : Santé : maux de tête, peau éclatante (…), découvrez ces maladies qui peuvent être guéries par des rapports sexuels réguliers

Face à ces constats, les chercheurs soulignent qu’il n’y a pas de fréquence idéale pour se doucher hebdomadairement. À travers l’article de la revue Health Harvard, nous pouvons tout de même lire que : « Bien qu’il n’y ait pas de fréquence idéale, les experts suggèrent que se doucher plusieurs fois par semaine est suffisant pour la plupart des gens (à moins que vous ne soyez crasseux, en sueur ou que vous ayez d’autres raisons de vous doucher plus souvent). Des douches courtes (de trois ou quatre minutes), axées sur les aisselles et l’aine, peuvent suffire ». Il est donc fortement recommandé de laver les zones où la transpiration est la plus forte.

Source: Actu santé

Transaction Flooz : comment récupérer son argent en cas d’erreur ?

Transaction Flooz : comment récupérer son argent en cas d’erreur ?

Désormais, il est possible de récupérer son argent dans les minutes qui suivent après une mauvaise transaction via Flooz. En effet, l’opérateur de téléphonie mobile Moov Africa dispose d’un code qui permet de récupérer l’argent objet de la transaction erronée.

Il suffit de composer *155*1*4*code de transfert (de 13 chiffres du message de transfert) *code secret# et lancer. Dès que c’est fait, l’argent est récupéré immédiatement.

Togocom / T-money : mauvaise transaction, voici comment annuler votre opération

Togocom / TMoney : mauvaise transaction, voici comment annuler votre opération

L’opérateur de téléphonie mobile, Togocom vient de simplifier les démarches suite à une mauvaise transaction via TMoney. Une démarche salutaire qui vient réduire les tracasseries afin de soulager les abonnées.

En effet, l’opérateur a mis en place depuis mardi le 18 mai 2021, un code qui permettra désormais d’annuler des transactions ratées en ce qui concerne les services d’envoi et de retrait d’argent via TMoney.

Pour annuler une transaction erronée, il suffira de composer *145*8*4#, appuyer sur la touche entrée, taper le code secret puis la référence de la transaction. Après cela, il est indispensable de sélectionner l’option 1 et confirmer la demande.

Togocom ajoute que l’opération d’annulation ne concerne que les transactions monétaires supérieures ou égales à 20. 000 francs CFA et doivent surtout être effectuées dans un délai de 06 heures après l’erreur. Seulement deux (02) tentatives d’annulation sont autorisées au cours d’une journée, précise l’opérateur de téléphonie mobile.  

TMoney est un service de Togocom qui vous permet de réaliser des opérations financières à partir d’un compte électronique associé à votre numéro de téléphone. C’est un service simplerapide et sécurisé.

L’activation du service TMoney se fait gratuitement pour tous les abonnés Togocom. Il suffit de faire *145# et suivre les instructions.

Ousmane Djobo

Togo : l’humanisme d’Ousmane Djobo vis-à-vis des populations vulnérables

Très impliqués depuis plusieurs années dans diverses missions humanitaires, le directeur général de l’ONG ASD Togo est très actif sur le terrain avec son organisation par la distribution des vivres et non-vivres. Il a pour ambition d’assister les populations vulnérables à travers la réalisation des ouvrages sociaux sur l’ensemble du territoire togolais.

L’Action d’Aide Sociale pour le Développement est une association humanitaire. Fondée par El Hadj Ousmane Djobo, elle mène des actions philanthropiques en faveur des hommes, femmes, jeunes et enfants.

Activités menées par l’ONG ASD Togo

Quel que soit le secteur d’intervention, l’ONG ASD Togo n’envisage qu’une seule finalité. Contribuer au mieux au développement du Togo. Et cela se justifie par le fait que les actions en faveur de secteur éducatif, prennent le dessus sur d’autres secteurs.

A l’orée des rentrées scolaires, El Hadj Ousmane Djobo et ses collaborateurs offrent des kits scolaires aux élèves démunis de certaines localités. C’est une tradition pratiquée depuis plusieurs années.

A travers ce geste, le philanthrope Ousmane Djobo entend contribuer à permettre aux enfants bénéficiaires d’avoir les mêmes chances de réussite que les autres enfants dont, les parents disposent des moyens. Aussi, ces initiatives visent à soutenir les actions du chef de l’Etat, Faure Gnassingbé, dans la promotion d’une bonne éducation et un enseignement de qualité au Togo.

ONG ASD Togo et ses missions

L’ONG ASD Togo intervient dans plusieurs domaines. Les gestes humanitaires touchent les domaines de la religion, l’éducation, la santé, l’environnement, l’alimentation et du bien-être. Aussi, l’organisation œuvre pour la construction des infrastructures scolaires dans les milieux reculés du Togo.

A travers ces missions exécutées, les responsables de l’association entendent atteindre plusieurs objectifs. Spécifiquement, il s’agit pour El Hadj Ousmane Djobo et son équipe de soutenir les orphelins dans leur entretien général et éducationnel.

Aussi, l’association prévoit solliciter et octroyer des bourses d’études aux étudiants togolais et faire mémoriser tout le St Coran aux personnes désireuses. La création des écoles et mosquées ainsi que la promotion de l’esprit compréhensif entre les togolais sont des projets auxquels, l’ONG tient à cœur.

Par ailleurs, l’ONG ASD Togo est soutenue par le gouvernement dans la riposte contre la Covid-19. Ce, à travers les séances de sensibilisations et les dons des kits de protection notamment les masques.

Un colloque scientifique international en hommage à Me Yawovi Agboyibo

Un colloque scientifique international en hommage à Me Yawovi Agboyibo

Le Centre de Ressources en Droits de l’Homme du Centre de Documentation et de Formation sur les Droits de l’Homme (CDFDH) annonce la tenue prochaine à Lomé d’un Colloque scientifique international.

Le colloque rendra un hommage à Maître Yawovi Agboyibo, ancien Premier ministre, ancien Bâtonnier de l’Ordre des Avocats du Togo, premier président de la CNDH et président du Comité d’Action pour le Renouveau (CAR).

Ainsi, au cours des festivités, les œuvres de l’ancien Premier ministre togolais décédé le 30 mai 2020 en France vont être honorées.

La date de la tenue de ce colloque ainsi que le thème et les participants, sera dévoilée au cours d’une conférence de presse qu’organisent les initiateurs à Lomé.

Lire aussi : Togo : manquement à l’obligation de permanence, Moov Africa convoqué devant l’ARCEP

le gouvernement interdit un meeting pour le retour de Gbagbo

Côte d’Ivoire : le gouvernement interdit un meeting pour le retour de Gbagbo

Même si les tractations entre le gouvernement ivoirien et l’ancien président, Laurent Gbagbo, pour son retour vont bon train, pas question pour un meeting de mobilisation.

En effet, le préfet d’Abidjan a interdit samedi 15 mai, par voie d’un arrêté, un meeting de « mobilisation » pour le retour de Laurent Gbagbo en Côte d’Ivoire. Meeting organisé par son parti, le Front populaire ivoirien (FPI).

D’après les explications, le Préfet d’Abidjan Adama Doumbia explique dans l’arrêté, avoir reçu une demande de manifestation du collectif des victimes de la crise post-électorale de 2010-2011, à la même date, au même endroit et aux mêmes heures.

Lire aussi: Pour célébrer le retour de Laurent Gbagbo, un pagne spécial à son effigie est confectionné

Une situation qui l’a contraint à interdire le rassemblement du FPI pour « risque d’affrontement et de troubles à l’ordre public », a-t-il ajouté.

« Tout ceci relève d’une machination savamment orchestrée afin d’empêcher la tenue du meeting de la paix et de la réconciliation nationale. Nous tenons à rappeler à toutes fins utiles que l’association citée par l’arrêté préfectoral a manifestées publiquement au Plateau, devant le Palais de Justice le lundi 10 mai 2021, en toute quiétude », a réagi Damana Pickass, vice-président du FPI, et organisateur de la manifestation, lors d’un point de presse samedi.

Il a annoncé par ailleurs le report d’un autre meeting prévu le dimanche 16 mai 2021 à Bonoua (sud ivoirien) « dans le même élan de décrispation de l’atmosphère sociale, et pour démontrer sa bonne foi ».

Pour rappel, la Cour pénale internationale (CPI) a prononcé l’acquittement définitif du Président Gbagbo à la fin du mois de mars 2021. Au début du mois d’avril, le président Alassane Ouattara a même annoncé que l’État prendrait en charge les frais de ce retour, mais aucune date n’a été fixée à ce jour.

en visite chez ses parents, elle a été vite expulsée car sa forme sème le trouble chez les hommes du village

Faits divers : en visite chez ses parents, elle a été vite expulsée car sa forme sème le trouble chez les hommes du village

C’est l’histoire de Nathalie, une jeune femme de retour dans son village, devient un danger pour les femmes en couple, car sa forme divise les hommes du village. La jeune femme a été expulsée de son propre village à cause de sa forme qui divisait les hommes du village.

Etre belle, bien taillée et légère ne font pas bon ménage chez une femme, car parfois tout ce qui brille n’est pas de l’or. Mais les hommes préfèrent toujours ce qui brille à leurs yeux, au point de tout miser pour leur satisfaction.

En séjour dans son village, Nathalie, une jeune femme a été le centre de discorde des hommes qui jusque-là vivaient en parfaite harmonie. Un village connu pour sa tranquillité est soudain devenu le centre de tous les conflits entre ces fils qui ont transformé les rues en ring de boxe à cause de Nathalie.

Arrivée dans le village pour rendre visite à ses grands-parents avant un départ pour l’étranger, Nathalie qui est loin de passer inaperçue devant un homme fait perdre la tête au fils d’un policier qui n’hésite pas à tout lui donner. Malgré les mises en garde de sa grand-mère, Nathalie flirte avec le fils du chef du village avant de le changer pour le commissaire de police.

En tout, elle mélange plus de six hommes en deux semaines qui vont se battre les uns contre les autres s’accusant de se voler la petite amie. L’animosité qui gagne le village pousse le chef du Village à intercéder auprès de la famille de Nathalie pour son départ immédiat du village.

Togo : manquement à l'obligation de permanence, Moov Africa convoqué devant l’ARCEP

Togo : manquement à l’obligation de permanence, Moov Africa convoqué devant l’ARCEP

L’Autorité de Régulation des Communications Électroniques et des Postes (ARCEP) poursuit son rôle de gendarme et de régulation dans le secteur des télécoms au Togo.

 Dans cette optique, l’autorité de régulation a convoqué ce mardi 18 mai 2021, Moov Africa Togo pour une audience publique. Cette convocation fait suite au « manquement à l’obligation de permanence, continuité et disponibilité de ses services, conformément à son cahier de charges ».

Pour ce faire, l’autorité de régulation a lancé, suite à ces manquements, une procédure de sanction vis-à-vis de Moov Africa Togo, le 9 novembre, pour violation de son cahier des charges.

A titre punitive, l’ARCEP laisse entendre qu’entre le mois de juin et celui de septembre, l’opérateur Moov Africa Togo répondra aux interruptions de ses services dans plusieurs localités du pays.

Togo : plus de 1200 cas de grossesses enregistrées en l’espace de six mois dans les établissements scolaires

Togo : plus de 1200 cas de grossesses enregistrées en l’espace de six mois dans les établissements scolaires

Au Togo, plus de 1 200 cas de grossesses indésirées ont été enregistrés en l’espace de six mois dans les établissements scolaires publics de Lomé et ses environs.

En effet, une enquête du ministère primaire, secondaire, technique et de l’artisanat avec l’appui de la Banque Mondiale et l’Unicef révèle que plus de 1200 cas de grossesses indésirées ont été enregistrés dans les établissements scolaires publics entre septembre 2020 et mars 2021.

Ces cas enregistrés majoritairement dans les écoles secondaires et lycées publics, avec un âge compris entre 15 et 20 ans, la région des plateaux est en tête selon l’enquête menée par le ministère.

Cette situation inquiète les autorités et la société civile et se mobilisent pour stopper le phénomène. Les chefs des établissements de la région des plateaux, alarmés, déploient des programmes dans leurs écoles. Des ONG sont également entrées dans la danse et tirent la sonnette d’alarme. Pour ces ONG, l’accessibilité de l’internet et des téléphones Android aux élèves est à la base du phénomène, car les élèves utilisent ces outils pour visualiser des films pornographiques.

Pour ces organisations non-gouvernementales, il faut revoir les messages de sensibilisation pour recadrer les élèves.

Le Togo avec l’appui des partenaires nationaux et internationaux met en œuvre des projets préventifs tels que l’instauration de l’éducation sexuelle dans les établissements afin de contribuer à éliminer le phénomène de grossesse précoce des élèves.