La rédaction

Accompagner le texte

Covid-19 : Pékin referme ces écoles

Les médias officiels ont annoncé que la capitale chinoise va refermer ces écoles maternelles, primaires et collèges pour cause l’augmentation du nombre de cas contaminés par le nouveau coronavirus à Pékin.

Ainsi, la mairie de la ville a relevé son niveau d’urgence face à la covid-19 pour le moment de trois à deux. La situation épidémique est « extrêmement grave », a averti ce mardi un porte-parole de la mairie.

Togo/Covid-19 : La 3ème édition de la CIESRES’20 passe en mode virtuel

Togo/Covid-19 : La 3ème édition de la CIESRES’20 passe en mode virtuel

Avec pour thème, « entrepreneuriat social et RSE : des solutions concrètes entre défis et innovation », l’édition 2020 de la conférence internationale sur les entreprises (CIESRES’20) se tiendra du 29 au 30 juin 2020.

Une rencontre qui regroupera des acteurs de l’Economie sociale et solidaire (ESS), les acteurs politiques, les experts et les partenaires au développement, autour des débats de haut niveau sur l’entrepreneuriat social.

L’édition de cette année, coïncidant avec la pandémie du coronavirus, vise à contribuer à l’accroissement des entrepreneurs sociaux dans les secteurs agricoles, énergétiques et des technologies.

Rappelons que cette conférence, dont les inscriptions ont déjà commencé (Ici), se déroulera en ligne. Elle sera co-organisée par le Ministère en charge du développement à la base et de la jeunesse et la représentation diplomatique américaine avec le soutien de nombreux acteurs, dont le Groupe Ecobank ETI.

Le roi Mohammed VI du Maroc a subi avec succès une opération cardiaque

Le roi Mohammed VI du Maroc a subi avec succès une opération cardiaque

Deux ans après une précédente intervention du même type à Paris, le dirigeant marocain vient de subir la même opération pour une normalisation de son rythme cardiaque.

Selon l’agence de presse MAP le roi Mohammed  VI souffrirait d’un trouble appelé« flutter auriculaire ». Et d’après la même agence l’opération aurait réussi.

Rappelons que Le Maroc est l’une des plus anciennes dynasties du monde musulman. Avec un régime politique organisé en monarchie constitutionnelle le numéro 1 de Rabat a accédé au trône en 1999 après la mort de son père Hassan II avec des pouvoirs étendus.

Une banque malienne s’implante au TOGO

Une banque malienne s’implante au TOGO

Le secteur bancaire togolais connait un essor assez remarquable depuis quelques années. Cet essor attire les banques étrangères qui viennent s’y implanter. La dernière en date est la BDM-SA (Banque du Développement du Mali) qui est une filiale de BMCE Bank du Maroc.

En effet, lancée sur une stratégie de recouvrement de la zone UEMOA, les responsables de cette banque avait montré leur intention de s’implanter au Togo et dans d’autres pays dont le Bénin, le Niger ou encore le Sénégal courant l’année 2020.

Après une autorisation reçue des autorités compétentes togolaises, cette ambition est devenue réalité avec l’implantation de son drapeau.

Rappelons que le nombre de banque étrangère s’élève désormais à 3 sur le sol togolais.

Lire aussi:

TOGO/ CLIMAT DES AFFAIRES: COMMENT SE PORTE LE MONDE DES AFFAIRES EN CETTE PÉRIODE DE COVID-19 ET QUE FAIT LE GOUVERNEMENT POUR SOULAGER CE SECTEUR? SANDRA JONHSON DONNE DES PRÉCISIONS

Covid-19/Football : Le championnat Italien va redémarrer bientôt

Covid-19/Football : Le championnat Italien redémarre bientôt

Après près de 95 jours d’interruption due au covid19, le championnat de football Italien va reprendre ses droits.

Cette décision pour les italiens fous de football, était très difficile à digérer ce qui était clairement une décision inévitable.

La première division italienne de football, la Série A, devrait redémarrer le 20 juin. Avant la fin de la saison, il reste encore 110 matchs de saison régulière à jouer.

Pour le moment, la plupart des fans regarderont les matchs sur leurs téléviseurs, et même maintenant, les gens préfèrent le confort de leur domicile à aller dans des bars sportifs rouverts où les règles de distanciation sociale sont appliquées.

Certains clubs ont imaginé des moyens innovants pour éviter la déception de jouer devant des sièges vides.

La Lazio, l’une des deux équipes de première division à Rome, a lancé l’idée que les fans achètent des découpes en carton de leur image qui seront placées dans les tribunes lorsque l’équipe jouera. Les bénéfices iront à la Croix-Rouge.

Par ailleurs d’autres équipes ont prévu jouer des acclamations préenregistrées lorsqu’elles marquent, dans l’espoir d’apporter un semblant d’enthousiasme sur le terrain.

En attendant cette échéance prochaine les matchs retour de la  coupe d’Italie avaient été joués le vendredi passé avec une victoire du Napoli face à l’Inter et la qualification de la Juve face au Milan AC malgré un pénalty raté de Cristiano Ronaldo

Lire aussi:

COVID-19/FOOTBALL : LE CHAMPIONNAT ANGLAIS REDÉMARRE LE 17 JUIN PROCHAIN

COVID-19 : LA REPRISE DE LA NBA ANNONCÉE POUR LE 31 JUILLET PROCHAIN

COVID-19: CINQ (05) CHANGEMENTS PAR MATCH EN PREMIER LEAGUE

Lomé, 2ème capitale de l'UEMOA où le coût de la vie est le moins cher (rapport Mercer)

Lomé, 2ème capitale de l’UEMOA où le coût de la vie est le moins cher (rapport Mercer)

Le cabinet américain Mercer a publié l’édition 2020 de son rapport sur les villes les plus chères au monde pour les expatriés. Selon cette étude qui a porté sur 209 villes dont 42 africaines, Lomé est la 2è ville où les expatriés considèrent le coût de la vie moins cher dans l’espace UEMOA.

Si Lomé occupe la 154ème place mondiale et la 23ème africaine, la capitale du Togo se positionne en revanche à la 6ème place des villes les plus chères dans l’UEMOA, devançant ainsi Ouagadougou, 162ème mondiale, 26ème africaine et s’adjugeant le rang de ville la moins chère de l’union.

Dans cette étude où la capitale de la Guinée Bissau ne figure pas, la ville ivoirienne Abidjan pointe à la 1ère place des villes où le coût de la vie est le plus cher au sein de l’UEMOA, pour les expatriés. Elle est suivie de Dakar, Niamey, Cotonou et Bamako.

Au plan continental, Victoria (Seychelles) est la ville la plus chère, devant N’djamena qu’elle détrône et qui pointe désormais à la 2è place du classement africain. A l’inverse, Tunis demeure, selon l’étude, la ville la moins chère aussi bien en Afrique qu’au monde.

Notons que le rapport tient compte de critères comme le coût du logement, du transport, de l’alimentation, de l’habillement, des articles ménagers et le divertissement dans les villes.

Source : Togofirst

Le Gouvernement veut aider le secteur de l’enseignement privé et les enseignants volontaires

Togo / Covid-19 : Le Gouvernement veut aider le secteur de l’enseignement privé et les enseignants volontaires

Le Gouvernement togolais est en train de mettre en place des mécanismes d’appui fiscal pour aider le secteur de l’enseignement privé et les enseignants volontaires.

Ainsi, dans une récente sortie, le chef du gouvernement, Komi Sélom Klassou a annoncé la mise en place d’un mécanisme d’appui fiscal afin de supporter les pressions liées à la pandémie du coronavirus. A cet effet, « Au niveau de l’Etat, il est décidé de reporter sur une période de 3 à 6 mois, toutes les charges fiscales que les écoles privées payent ».

Lire aussi: TOGO/CORONAVIRUS : LES COURS EN LIGNE DÉBUTENT CE LUNDI À L’UNIVERSITÉ DE LOMÉ

En outre, pour aider leur trésorerie ; « Le ministre de l’Économie et des Finances fera un travail avec les banques », pour que ces derniers « puissent continuer à appuyer les fondateurs ».

Pour l’heure, les détails ne sont pas encore concrètement énoncés, mais un ensemble de mesures touchera également les enseignants volontaires.

Togo : Les étudiants de Licence à l’Université de Lomé désormais situés sur la date des examens

Togo : Les étudiants de Licence à l’Université de Lomé désormais situés sur la date des examens

Le Président de l’Université, Prof Dodji Kokoroko, a annoncé le 17 Août 2020 pour le début des examens du semestre Mousson pour le grade Licence.

En dehors de cette date des examens, aucune information précise n’a été donnée sur le déroulement desdits examens. Pour le Président Kokoroko, « Les modalités seront précisées ultérieurement », a-t-il ajouté.

Pour rappel, les cours ont été dispensés aux 64 000 étudiants à travers la plateforme du RESCOUL (Réseau Social et Collaboratif de l’Université) en respect aux mesures d’urgences mises en place par le Gouvernement togolais à cause de la pandémie du coronavirus.

Lire aussi: TOGO/COVID-19 : LES COURS REPRENNENT CE LUNDI 15 JUIN

accompagner l'article

Togo/Covid-19 : Les cours reprennent ce lundi 15 juin

Selon les informations officielles, les élèves vont reprendre le chemin des classes le lundi 15 juin. Une reprise après deux mois de fermeture due à la pandémie du coronavirus,  ne concernera que des élèves en classe d’examen (CM2, Troisièmes, Première et Terminale).

TOGO/COVID-19 : RÉOUVERTURE DES ÉCOLES, LES RECOMMANDATIONS DE L’INSPECTION

Dans ce sens, un certain nombre de dispositions pratiques sont également annoncées, en vue de limiter les contacts entre les apprenants et réduire les risques de contamination.

Réouverture des lieux de culte, le Ministre Payadowa Boukpessi donne des précisions

Togo/Covid-19 : Réouverture des lieux de culte, le Ministre Payadowa Boukpessi donne des précisions

Le ministre de l’administration territoriale, de la décentralisation et des collectivités locales, Payadowa Boukpessi, a rencontré, hier jeudi 11 juin, les représentants des confessions et associations religieuses du Togo.

Cette rencontre a permis aux différents acteurs de discuter autour des conditions d’une éventuelle réouverture des lieux de culte et d’une reprise des activités publiques religieuses.

Lire aussi: TOGO : BIENTÔT DE NOUVELLES INFRASTRUCTURES ÉQUIPÉES POUR L’AMÉLIORATION DE LA JUSTICE

Ainsi, les responsables religieuses ont proposé, pendant les échanges, une réouverture sécurisée des lieux de culte avec des mesures de prévention.

De son côté, le ministre Payadowa Boukpessi a précisé que « s’il y aura une ouverture, cela doit se faire dans le respect des règles édictées par les autorités et dans l’intérêt des fidèles des différentes religions ».

Retenons qu’à l’issue de ces discussions, aucune date n’a été retenue pour la réouverture des lieux de culte.

Il faut rappeler que ces lieux ont été fermés, le 20 mars dernier, par décret du gouvernement dans le cadre de la lutte contre la propagation du coronavirus afin de limiter sa contagion sur le territoire togolais.