La rédaction

CAF : Le CHAN Cameroun 2020 reporté.

 A l’issue de la réunion tenue au Caire où est dévoilé le rapport de la mission médicale au Cameroun, la CAF (Confédération africaine de football) annonce le report du CHAN 2020 prévu sur le mois d’avril prochain.

L’instance  indique que cette décision est prise à la suite du rapport du Comité médical en mission au Cameroun le week-end écoulé. Et en rapport avec la pandémie du coronavirus et les nombreuses mesures prises par les gouvernements locaux sur le continent.

De ce fait, de nouvelles dates du tournoi seront annoncées « en fonction de l’amélioration de la situation ».

Togo/Coronavirus : Les Evêques du Togo annoncent les dispositions lors des célébrations ou rassemblements eucharistiques.

Réunis au sein de la CET (Conférence des Evêques du Togo), les Evêques de l’Eglise Catholique du Togo, ont invité hier lundi 16 mars les populations et l’ensemble de leurs fidèles à suivre scrupuleusement les consignes sanitaires mises en place par les autorités depuis l’apparition du Coronavirus.

Dans son communiqué, la Conférence épiscopale a également annoncé la prise de certaines dispositions en ce qui concerne les célébrations eucharistiques ou des rassemblements liturgiques :

  • Surseoir aux baisers et autres gestes de paix, notamment, ne pas se donner d’accolades ou se serrer la main.
  • Recevoir le Corps du Christ dans la paume de la main plutôt que sur la langue.
  • Supprimer les bénitiers à l’entrée des églises et des chapelles. En remplacement du geste liturgique de purification et de demande de pardon à Dieu de se signer avec de l’eau bénite, les Evêques recommandent que le rite d’aspersion soit fait au début de toutes les messes dominicales là où ce rite est observé.
  • Se laver soigneusement les mains avec de l’eau et du savon avant la distribution de la communion.

De plus, les Évêques ont exhortés « à ne pas céder à la panique, à rester très vigilants mais sereins, et à garder l’espérance de la découverte d’un vaccin et de remèdes efficaces contre cette pandémie ».

Togo/ Présidentielle 2020 : Paul Kagamé a adressé un message de félicitations au Chef de l’Etat Faure Essozimna Gnassingbé.

Le Président du Rwanda, Paul Kagamé a adressé un message de félicitations au Chef de l’Etat Faure Essozimna Gnassingbé, suite à sa réélection à l’issue du scrutin du 22 février dernier.

« Au nom du peuple et du gouvernement de la République du Rwanda et a mon nom propre, je tiens à vous féliciter pour le renouvellement de votre mandat en tant que Président de la République Togolaise »

Paul Kagame se dit « convaincu que les relations bilatérales de longue date entre les deux pays continueront de se développer ».

Togo / Coronavirus :Jack Ma, promet un appui technique et matériel pour le Togo.

Annoncé en fin de semaine dernière, au cours d’une audience tenue avec le premier ministre éthiopien, Abiy Ahmed, le milliardaire Chinois Jack Ma, promet un appui technique et matériel pour le Togo, tout comme les autres pays d’Afrique.

Dans un tweets du responsable du Groupe Alibaba : « L’Afrique peut avoir une longueur d’avance sur le coronavirus. À chacun des 54 pays africains, nous ferons don de 20 000 kits de test, de 100 000 masques et de 1 000 combinaisons de protection à usage médical et d’écrans faciaux. »

Ces ressources viendront certainement appuyer le gouvernement, qui organise sa riposte face au risque de contamination et de dissémination du pathogène, avec notamment des restrictions de voyages, et la mise en place d’un fond d’urgence de 2 milliards FCFA.

L’homme d’affaire chinois a par ailleurs fait savoir que le package de support comprend un guide pratique, qui indique sur la façon de traiter les patients atteints du virus. Un geste qui semble entrer dans la continuité de « l’offensive humanitaire » de la Chine, après avoir avec succès étouffé la pandémie sur sol.

accompagner l'article

Togo /Coronavirus : Le gouvernement débloque une somme de 2 milliards de FCFA pour des actions urgentes

Réuni en conseil extraordinaire des ministres hier lundi, le gouvernement togolais a dans un communiqué annoncé des mesures destinées à faire face à la pandémie de Coronavirus

En effet, après analyse de la pandémie dans le monde notamment en Afrique de l’ouest, il décide de suspendre pour 2 semaines, à compter du 20 mars 2020, « toutes les liaisons aériennes en provenance des pays. En cas de non-respect de cette disposition, « des sanctions fortes sont prévues »

Ainsi, les missions officielles non essentielles vers les pays à haut risque sont suspendues à compter de ce lundi. Aussi l’annulation de tous les évènements internationaux prévus au Togo pendant 3 semaines à compter de ce lundi 16 mars. De même, le gouvernement qui « déconseille de voyager dans les pays où sévit la pandémie » annonce l’interdiction de « tout rassemblement de plus de 100 personnes sur toute l’étendue du territoire national pour un mois à compter du jeudi 19 mars 2020 à minuit ».

Enfin, les autorités togolaises « débloquent la somme de 2 milliards de FCFA » pour les actions urgentes. A noter qu’un seul cas de contamination au Coronavirus a été annoncé par le gouvernement depuis le 6 mars 2020. Quelques jours plus tard, les autorités ont rassuré que l’état clinique de la patiente était satisfaisant.

En rappel, dans son rapport de la situation en date du 16 mars 2020, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a relevé l’évaluation des risques à « très élevée » au Togo. 

Togo : Sunu Bank veut mobiliser 1,8 milliard FCFA via SGI-Togo pour augmenter son capital

Banque Populaire pour l’Epargne et le Crédit (BPEC) a peine pris l’identité visuelle de son repreneur Sunu, qu’elle envisage une augmentation de capital.

D’après les informations recueillies sur le site Togo First, Sunu Bank-Togo vient d’émettre sur le marché financier, 400 000 nouvelles actions d’un nominal de 4 500 FCFA. Elle espère collecter 1,8 milliard FCFA pour réaliser l’opération envisagée et se renforcer sur le marché financier.

Les actions émises, précise l’avis, « sont proposées exclusivement aux anciens actionnaires de la banque qui ont la possibilité de faire exercer leur droit préférentiel de souscription (DPS) suivant une parité de 16 257 actions anciennes pour  3 125 actions nouvelles ».

L’opération, arrangée par SGI –Togo (Société de Gestion et d’Intermédiation), a reçu l’agrément du Conseil Régional de l’Epargne Publique et des Marchés Financiers (CREPMF), l’Autorité de régulation des Marchés Financiers de l’UEMOA.

Les souscriptions sont reçues jusqu’au 26 mars prochain, dans les locaux de la SGI-Togo, de Sunu-Bank Togo (Ex-BPEC) et des SGI agréées de l’UEMOA).

A ce jour, 28 pays africains sont touchés par la maladie, avec 362 cas confirmés. Au niveau mondial, plus de 183 000 cas de contamination au covid-19 sont officiellement enregistrés à ce jour, pour plus de 7000 décès, et près de 80 000 personnes guéries.

Togo: Des reformes opérées pour la mise en place d’un registre du commerce et du crédit mobilier bien renseigné.

Dans la région ouest Africaine, le Togo a été choisi comme premier pays pilote du projet d’autonomisation des registres du RCCM.
Des efforts ont notamment été fait à ce sujet afin que les bases de données togolaises soient mieux renseignées mais surtout fournir une cartographie assez claire des entreprises. C’est dans cette optique que depuis 2018 de nombreuses actions ont été menées à savoir :


L’opérationnalisation des registres du commerce sur le plan national (RCCM)
Il a été créé (05) registres du commerce et du crédit mobilier à l’intérieur du pays dans les tribunaux d’Atakpamé, Kpalimé, Sokodé, Kara et Dapaong. Ces différents fichiers locaux ont été unifies sur le plan national et relié à une base électronique organisé par les noms des débiteurs.


Mise en ligne de la base du RCCM
Un site web a été exclusivement dédié, avec la mise en place d’une plateforme permettant de procéder à toutes les opérations de sûretés mobilières en ligne depuis mars 2019 (recherche, enregistrement, modification ou radiation des intérêts de sûreté).
Payement en ligne des frais liés aux opérations de sureté mobilière au RCCM.
Les coûts d’obtention d’informations et d’extraits ou copies intégrales de documents publiés au Registre du Commerce et du Crédit Mobilier (RCCM) sont désormais payables en ligne et par paiement mobile (T-money et Flooz).
Numérisation complète du RCCM


Plus de 96 000 formalités (immatriculations et modifications) constituant tout le fichier national du RCCM depuis sa création ont été numérisées et a permis de disposer d’un registre national (local de Lomé et régional). Cette base de données couvre toutes les années et la totalité des dossiers du pays. Également, les nouvelles immatriculations se font directement en ligne.

Togo: Agbeyome Kodjo perd son immunité parlementaire et fera face à la justice

Réuni en plénière, les députés ont procédé ce lundi à la levée de l’immunité parlementaire d’Agbeyomé Kodjo.

La procédure ayant conduit à cette décision fait suite à la saisine de la présidente de l’Assemblée nationale par le procureur de la République puis rectifiée par le procureur général près la Cour suprême qui en a normalement la prérogative.

En effet, après l’examen du rapport de la commission spéciale chargée d’instruire la demande de levée de l’immunité parlementaire du député Agbeyome Kodjo et la requête demandant l’autorisation d’une poursuite  judiciaire en sa qualité d’ancien président de l’Assemblée nationale.

« Nous avons jugé que toutes les conditions étaient réunies pour présenter aujourd’hui en plénière les conclusions de nos travaux et soumettre cette requête au vote. Dans la procédure, il est écrit que c’est juste les conclusions du rapport de la commission qui devraient être présentées. Nous n’avons pas jugé de la pertinence des faits et du contenu de ce qui lui est reproché. Nous avons juste à répondre à la question : est-ce qu’il faut arriver à donner, et à la justice, et au collègue Agbeyome Kodjo la capacité et la possibilité d’aller se défendre », a indiqué Yawa Tsègan, présidente de l’Assemblée nationale à l’entame de la séance plénière.

A la fin, la levée de l’immunité d’Agbeyome Kodjo a été voté par 80 députés présents. 2 ont voté contre et 8 se sont abstenu.

Le procureur général de la Cour suprême peut maintenant lancer la poursuite judiciaire contre le désormais l’ex-député qui dit être le vrai vainqueur de l’élection présidentielle du 22 février dernier pour « troubles aggravés à l’ordre public, de diffusion de fausses nouvelles, de dénonciations calomnieuses et d’atteinte à la sûreté intérieure de l’Etat ».

Crédité de 19,46% à l’issue du scrutin, Agbeyome Kodjo d’avoir « nommé un premier ministre », synonyme d’un « coup d’Etat », « diffusé de fausses informations, dénonciations calomnieuses », « créé un site web », et pour s’être « s’adressé aux forces de l’ordre et de sécurité » en tant que Président de la République, ce qui constitue des « des troubles à l’ordre public ».

Togo/ Présidentielle 2020 : Prestation de serment du Chef de l’Etat Faure Gnassingbé

Réélu au sommet de l’Etat avec un pourcentage de 70,78 % aux élections présidentielles du 22 février dernier, conformément aux dispositions constitutionnelles de la nation, Faure Gnassingbé prêtera serment au plus tard le 04 Mai 2020.


L’information émane  de la plus haute juridiction du pays dans un avis la semaine dernière.
Selon les lois togolaises, « si le Président de la République élu dès le premier tour est le Président sortant, il lui revient, à lui seul, de décider de la date de prestation de serment avant la fin du mandat ».


Le Chef de l’Etat dont le mandat en cours s’achève officiellement le 03 mai prochain à minuit, peut donc rester en exercice jusqu’à cette date et prêter serment le jour qui suit soit le 04 mai, afin d’éviter une vacance de pouvoir.

Togo/ Digitalisation : Bientôt la demande du Casier judiciaire se fera en ligne.

Afin d’éviter les tracasseries et simplifier la vie aux citoyens, la digitalisation du casier judiciaire entamé depuis 3ans sera bientôt opérationnel au Togo.

Les informations  indique ainsi que, pour une demande de casier judiciaire en ligne, les citoyens auront dorénavant deux choix via internet : l’utilisation d’un site Web qui sera spécialement dédié, ou l’utilisation d’une application mobile (téléchargeable dans « Play Store »).

Pour les autorités judiciaires, la mise en route de ce canal numérique vise à résoudre les problèmes de lourdeur administrative, de temps et d’argent. En effet, le demandeur n’aura plus besoin de retourner à son lieu de naissance comme de coutume pour l’avoir.  

En rappel, les tribunaux sont désormais interconnectés avec 18 tribunaux sur 30, actuellement dans l’intranet judiciaire du pays.