La rédaction

le but c'est d'accompagner l'article rédigé

TOGO: Faure Gnassingbé a prêté serment ce dimanche 03 mai

La tente de la place des fêtes de la Présidence de la République a abrité ce dimanche 03 mai, la cérémonie de la prestation de serment du Président Faure Gnassingbé. La cérémonie comporte trois (03) parties notamment la prestation de serment, la remise de l’ordre national au Chef de l’Etat et à la remise du drapeau.

POURQUOI PRÊTER SERMENT  ?

Elu à un suffrage universel de 70,78% lors des élections du 06 février dernier, pour un mandat de 05 ans, la prise de fonction doit être  soumise en prestation de serment préalable conformément à l’article 64 de la constitution de 14 octobre 1992.

Devant un nombre limité de personnalités à cause des mesures de riposte face au covid-19, le Président de la République a renouvelé son alliance pour 5 cinq ans avec les togolais. La cérémonie a été présidée par le Président de la Cour Constitutionnelle en la personne de M. Abdou Assouma. Avant son déroulement du  processus, une brève explication a été donnée sur le choix de la date d’aujourd’hui 03 mai.

Lire aussi: TOGO : POURQUOI LE PRÉSIDENT A CHOISI DE PRÊTER SERMENT LE 3 MAI

LA PRESTATION DE SERMENT

Photo prise lors de la cérémonie

La main droite levée devant le pupitre, le Président Faure Gnassingbé a presté serment en ces termes :

« Devant Dieu et devant le peuple Togolais, seul détenteur de la souveraineté populaire, nous Gnassingbé Faure Essozimna, élu Président de la République conformément aux lois de la République, jurons solennellement de:

1- respecter et de défendre la constitution que le peuple Togolais s’est librement donnée;

2- remplir loyalement les hautes fonctions que la Nation nous a confiées ;

3- ne nous laisser guider que par l’intérêt général et le respect des droits de la personne humaine, de consacrer toutes nos forces à la promotion du développement, du bien commun, de la paix et de l’unité nationale;

4- préserver l’intégrité du territoire national;

5- nous conduire en tout, en fidèle et loyal serviteur du peuple « .

Tels ont été les mots qui ont lancés le nouveau quinquennat, qui sera le mandat de la continuité.

Photo du Président Faure Gnassingbé pour illustrer le texte

Togo : pourquoi le président a choisi de prêter serment le 3 mai

Ce dimanche 3 mai, Faure Gnassingbé prêtera serment. Une cérémonie dont la date est imposée par la Cour constitutionnelle.

Le 24 février dernier, au surlendemain de l’élection présidentielle, la Commission électorale nationale indépendante togolaise (CENI) déclarait Faure Gnassingbé vainqueur. Une réélection entérinée dix jours plus tard par la Cour constitutionnelle. Depuis, le pays a dû faire face à la crise du nouveau coronavirus. Malgré tout, Faure Gnassingbé prêtera serment ce dimanche 3 mai. Une cérémonie qui devait, selon les textes, avoir lieu ces prochains jours. En effet, saisie sur le sujet, la Cour constitutionnelle a estimé que « le Président de la République sortant peut rester en fonction jusqu’au terme de son mandat qui est le 3 mai 2020 à minuit ». Malgré la crise sanitaire, la cérémonie doit donc avoir lieu. Pourquoi ce dimanche ? « D’un point de vue constitutionnel, il fallait tout simplement que le mandat en cours aille à son terme et la Cour constitutionnelle avait fixé cette date butoir », résume un expert politique togolais.

Une investiture en toute discrétion

Mais coronavirus oblige, la présidence serait en train de préparer une cérémonie tout en sobriété. Selon Jeune Afrique, « les services de la présidence togolaise sont (…) contraints de limiter le nombre de cartons d’invitation à l’investiture aux sept membres de la Cour constitutionnelle devant lesquels Faure Gnassingbé prononcera son serment, à une dizaine de collaborateurs issus du cabinet de ce dernier, aux onze membres du bureau de l’Assemblée nationale, et aux quatre présidents de groupes parlementaires ». Pas de cérémonie d’investiture en grandes pompes, donc, comme cela a pu être le cas dans le passé chez les voisins africains. Déjà discret lors de la célébration de la fête de l’Indépendance, Faure Gnassingbé sera intronisé président dans une relative discrétion.

Lire: TOGO/PRÉSIDENTIELLES 2020 : LE PRÉSIDENT FAURE GNASSINGBÉ PRÊTE SERMENT CE DIMANCHE 03 MAI.

Après une gestion maîtrisée de la pandémie de coronavirus — 65 guérisons pour 123 cas confirmés —, la présidence togolaise veut envoyer un message fort en imposant les gestes barrières à l’entrée de la salle des fêtes de Lomé II, où la petite centaine d’invités se verra contrôlée : les invités devront se présenter protégés par un masque, leur température sera relevée et une distanciation d’au moins un mètre sera imposée. Par ailleurs, aucune délégation étrangère n’a été conviée, malgré les félicitations post-élections venues de la Communauté Economique des Etats d’Afrique de l’Ouest, de l’Union européenne et de nombreux chefs d’Etat parmi lesquels Mohammed VI, Alassane Ouattara, Emmanuel Macron ou Angela Merkel. Une cérémonie qui correspond finalement à la personnalité de Faure Gnassingbé. « C’est son style, il veut simplement rapidement passer au travail », affirme une source proche du gouvernement.

Insuffler une nouvelle dynamique au Togo

Si la sobriété sera donc de rigueur, ce dimanche, cette cérémonie sonne cependant le début d’une nouvelle ère. Quelques jours après l’investiture, le Premier ministre Komi Sélom Klassou devrait remettre la démission de son gouvernement. Faure Gnassingbé pourra alors lancer ses grands chantiers. Le candidat-président s’était engagé à « créer les fondements d’une économie togolaise forte, attractive et ouverte sur le monde » lors de la campagne. Fort de son bilan économique et social positif et salué par la communauté internationale — le Togo est le premier pays réformateur d’Afrique et s’est vu félicité par le FMI et la Banque mondiale pour ses réformes —, le président veut insuffler une nouvelle dynamique à son pays et prépare déjà l’après-coronavirus.

Dans un entretien avec le magazine fDi Intelligence, le président togolais, qui veut consolider ses réalisations, a affirmé que son but était de « rendre l’environnement des affaires plus attractif, mobiliser davantage d’investissements et réaliser une forte croissance économique à moyen terme ». Parmi les objectifs fixés par Faure Gnassingbé, celui d’« assurer la paix et la sécurité », celui de « mettre en place une structure de gouvernance plus ouverte et inclusive » ou encore celui de « maintenir la production de richesse en accélérant le développement des secteurs à fort potentiel ». Une fois la crise sanitaire terminée, la présidence devra faire un point sur les nouveaux objectifs économiques et sociaux du Togo. La tâche s’annonce ambitieuse, mais Faure Gnassingbé semble prêt à s’y atteler.

Source: Jeune Afrique

Logo de la fondation Heidelberg Cement Togo

Préserver l’environnement: Ciment Heidelberg débloque 40 000 euro dans la réserve de Mono

Préserver et protéger l’environnement c’est éviter les anomalies climatiques. Tel est la mission à laquelle s’engage la Société de Ciment Heidelberg dans la réserve de mono.

Ainsi, par le biais de ses succursales SCANTOGO et CIMBENIN, l’entreprise allemande a investi près de 2 milliards 620 Millions de FCFA afin de protéger la biodiversité le long du fleuve Mono.

Lire aussi: TOGO/PRÉSIDENTIELLES 2020 : LE PRÉSIDENT FAURE GNASSINGBE PRÊTE SERMENT CE DIMANCHE 03 MAI

Cet appui se situe dans le cadre du projet d’appui à la gestion durable de la biodiversité, de la réserve de biosphère transfrontalière du Mono.

Cependant, la répartition de ces fonds  se fera entre 8 ONG qui se battent pour la protection des espèces animales et végétale dont 5 au Togo et 3 au Bénin.

Lire: TOGO/AGRICULTURE : LA MIFA SA OFFRE 72 TRACTEURS AUX AGRÉGATEURS.

En effet, Mr Éric GOULIGNAC Directeur General du groupe de déclarer « La biodiversité biologique de la réserve du Mono est de plus en plus menacée par la poussée démographique et la pression croissante sur les ressources naturelles »

Nous soulignons que le projet couvre une zone où 80% des populations locales vivent de l’agriculture, l’exploitation du bois et de pêche. C’est dans cette optique que la sensibilisation de ces populations sur la protection de cet écosystème sera essentielle dans la réalisation de ce projet.

Vladimir Poutine adresse ses mots de « Félicitations » au peuple togolais

Vladimir Poutine félicite le Togo pour ses 60 ans d’indépendance .

A l’occasion du 60ème anniversaire de son indépendance, Vladimir Poutine, Président  de la Fédération russe comme beaucoup d’autres Chef d’Etats a adressé ses félicitations au Chef de l’Etat Faure Gnassingbé.

Ainsi, dans son courrier transmis par l’ambassade russe  le Président russe écrit: « Je vous adresse mes sincères félicitations à l’occasion de la Fête nationale la République Togolaise ».

En saluant les relations entre le Togo et la Russie, Vladmir Poutine continue en ces termes : « traditionnellement marquées par des liens d’amitié » et s’est dit « persuadé que leur développement dans l’intérêt des deux peuples s’inscrit dans la lignée du renforcement de la stabilité et de la sécurité sur le continent africain ».  

Pour finir, le numéro 1 russe a formulé, ses vœux de « bonne santé, succès, paix et prospérité » à l’endroit de Faure Gnassingbé et au peuple togolais.

Togo/Agriculture : La MIFA SA offre 72 tracteurs aux agrégateurs.

Ce 28 avril 2020 le Ministre Noël BATAKA a procédé à la remise de tracteurs aux agrégateurs. En effet, ce don va dans la droite lignée du «Plan de riposte agricole covid19» initié par le gouvernement et aussi dans le processus de mécanisation de l’agriculture prôné par le Plan national de développement (PND). Estimés à 1800 000 000 de FCFA ces matériels ont vu le jour grâce au partenariat entre la MIFA et la société privée KFB Group.

Lire aussi: TOGO/CORONAVIRUS : « PLAN DE RIPOSTE AGRICOLE COVID-19 »,L’ETAT APPELLE LES PRODUCTEURS NATIONAUX À S’ENREGISTRER.

Ces engins, 72 au total de marque Massey Ferguson permettront aux agrégateurs de démarrer la saison agricole 2020-2021 avec sérénité. Ils permettront aussi d’assurer le développement durable de la chaîne de valeur agricole à travers des équipements modernes.

Togo : Le Togo veut lever 35 milliards sur le marché sous régional.

Déjà assorti d’une réussite dans sa première levée de fond de 20 milliards il y a quelques semaines, l’Etat togolais lance un appel à 35 milliards cette fois ci.

Ainsi l’émission simultané des Obligations Assimilables du Trésor (OAT) d’un nominal de 10000 FCFA valable jusqu’au 08 mai prochain. Avec d’une part pour une maturité de 3 ans et d’autres part pour 5 ans leur taux d’intérêts sont respectivement de 6,15 et 6,40 annuels.

Par ailleurs les titres souscrits pourront être considérés à partir du 11 mai afin de produire des intérêts. Notons que les OAT ont pour échéances respectives le 16 mars 2023 et le 02 mars 2025.

Togo : STANDARD & POORS donne des statistiques encourageantes sur l’économie du pays.

Dans une nouvelle actualisation ce vendredi 24 Avril l’agence de notation Standard&Poors donne une note sur le profil de crédit du Togo« Les effets négatifs importants de la pandémie du COVID-19 auront de fortes répercussions sur l’économie et les finances publiques en 2020. Néanmoins, les solides performances économiques du pays et l’assainissement budgétaire des dernières années devraient contribuer à une reprise économique rapide dès l’année prochaine »

Bien que dépendant de l’économie mondiale, l’économie togolaise retrouvera assez rapidement sa stabilité malgré la crise. Elle garde ses notations à B/B avec des perspectives stables, et écarte, à demi-teinte, le scénario catastrophe.

Lire aussi : TOGO/CLIMAT DES AFFAIRES : DÉLAI MAXIMAL DE DÉLIVRANCE DES MUTATIONS TOTALES À 6 HEURES.

La reprise des activités sera faibles en formes de U  partir du second semestre. ET rejoignant le Fonds monétaire Internationale l’agence prévoit une chute 1% de croissance sur l’année « Nos projections économiques sont toutefois incertaines, car elles dépendent de la façon dont la pandémie évolue. L’importante économie informelle, non prise en compte dans les données officielles, fait également que l’impact économique est particulièrement difficile à estimer ».

Elle trouve en outre que l’appartenance du Togo à l’UEMOA est primordiale dans la stabilisation rapide de l’économie du pays.

Togo : Affaire Lumen Microfinance vers une approche de solution.

Invités à apporter les preuves de leurs créances, les clients de la  CEC Lumen pourront à la fin de la crise sanitaire du coronavirus se justifier.

C’est donc par le biais du liquidateur Michel Folly Kuevidjin qu’ils ont été mis au courant. A la suite du retrait de son agrément et de sa radiation du registre des microfinances pour manquements graves aux dispositions applicables, les créanciers de Lumen Microfinance ou leurs ayants-droits devraient produire avec preuves à l’appui (pour vérification) leurs créances.

Des annonces légales de liquidation de la Caisse d’Epargne et de Crédit (CEC) Lumen  ont été prévues dans les journaux et sur les ondes de certaines radios.

Les clients et membres créanciers de la Caisse d’Epargne et de Crédit Lumen seront invités à produire l’état de leurs créances et leurs pièces justificatives, à la fin de la crise sanitaire liée au Covid-19.

Le liquidateur Michel Folly Kuevidjin les encourage à être patients jusqu’au dénouement de cette crise sanitaire.

A la suite du retrait de son agrément et de sa radiation du registre des microfinances pour manquements graves aux dispositions applicables, les créanciers de Lumen Microfinance ou leurs ayants-droits devraient produire avec preuves à l’appui (pour vérification) leurs créances.

N’étant pas en mesure de s’organiser en ces temps de restriction sanitaire face au covid 19, Mr Kuevidjin affirme je cite : « nous ne pouvons pas mettre à disposition un cadre approprié pour recevoir les créances des déposants ou épargnants et des créanciers ».

Des numéros seront prochainement communiqués pour ceux qui voudraient avoir plus d’informations.

Togo/Présidentielles 2020 : Le Président Faure Gnassingbé prête serment ce dimanche 03 Mai.

Dans un communiqué publié par la Cour constitutionnelle, le président élu Faure Gnassingbé prêtera serment ce dimanche 03 mai 2020 dans la salle des fêtes de la présidence de la République à 16 heures conformément à l’article 64 de la constitution de 14 octobre 1992.

Ainsi la Cour informe qu’en raison de la pandémie du coronavirus, l’accès à la salle sera sur présentation d’une carte d’invitation.

Lire aussi: TOGO : LA COUR CONSTITUTIONNELLE CONFIRME LA RÉÉLECTION DE FAURE GNASSINGBE.

En rappel, le Président Faure Gnassingbé est élu à avec un pourcentage de 70,78 des suffrages exprimés lors des élections du 22 Février dernier.

Football /Covid-19 : Les interrogations de la CAF sur le sort réservé aux compétitions nationales.

La confédération africaine de football (CAF), dans un courrier à l’endroit de ses associations membres, souhaite avoir des informations sur le sort réservé aux compétitions nationales.

Dans sa lettre l’institution pose des interrogations : « vu les circonstances actuelles, nous souhaitons connaître la situation actuelle de votre championnat, coupe locale ainsi que les stratégies que vous envisagez d’appliquer pour finaliser vos compétitions qu’elles soient terminées ou annulées ».

Afin d’anticiper sur l’organisation des compétitions de la saison prochaine sur le continent, la CAF attend les réponses des fédérations dans un bref délai : « Nous serons ravis de recevoir votre réponse d’ici le 05 Mai afin de nous permettre de mettre en place un plan pour l’organisation de nos compétitions inter-clubs pour le saison prochaine ».

Notons que le championnat Togolais comme pour plusieurs autres sur le continent ont été arrêtés en raison de la pandémie liée au covid-19.