La rédaction

UEMOA/Coronavirus : Visioconférence, les Chefs d’Etats suspendent les critères de convergences.

Lors d’une visioconférence entre les Chefs d’Etats hier 27 avril 2020, le pacte de convergence, de stabilité, de croissance et de solidarité de l’Uemoa mis en place depuis 2015  est suspendu.

Il s’agit d’une harmonisation des indicateurs macroéconomiques fin 2019. En effet, ce pacte imposait, un taux d’inflation annuel moyen à 3%, et des plafonnements, dès le 1er janvier 2020, du déficit budgétaire de chaque Etat à 3% de son PIB et du ratio d’endettement à 70%. A ces critères de convergence de premier rang s’ajoutaient une masse salariale contrainte à rester sous la barre des 35% des recettes fiscales, et un ratio de pression fiscale supérieure à 20%, alors que, frappée par le Covid-19 l’activité économique connait un ralentissement dans le monde entier.

En clair, ce sont ces critères de convergence qui seront mis en veilleuse, alors que la situation macroéconomique de l’Union devrait connaître une dégradation sensible avec notamment un taux de croissance moyen qui ressortirait à 2,7%, soit une réduction de près de quatre points de pourcentage par rapport à la prévision initiale de 6,6%.

Selon les Chefs d’Etat, les ressources financières nécessaires pour faire face aux besoins en équipements sanitaires, assurer une mise en œuvre effective des mesures sociales et relancer l’activité économique, sont évaluées à 5 284,9 Milliards FCFA.  Un montant dont la mobilisation pourrait creuser le déficit budgétaire dons compris de la zone, à 5,5% du PIB contre 2,7% initialement prévu.

Togo/ Indépendance : Les mots de Donald Trump, Président des Etats Unis.

27 Avril date de l’indépendance du Togo. Et pour cette édition, le pays n’a pas manqué à la coutume malgré la pandémie du coronavirus.

Ainsi, pour l’occasion le Président Américain  Donald Trump, comme beaucoup d’autres chefs d’Etats, a tenu à féliciter le peuple togolais et le chef de l’Etat Faure Gnassingbé.

Dans son message, le Président américain a appuyé sur l’importance « de se remémorer les occasions de joie qui unissent nos peuples » malgré que le « le monde entier est ravagé par une pandémie sans pitié ».

 « Le peuple américain se joint à moi pour souhaiter toutes les bénédictions au peuple Togolais » poursuit le président Américain dans son courrier.

Trump a également salué  « les efforts du Togo pour poursuivre le développement économique »,  « améliorer le climat des affaires », et « apporter des contributions importantes à la Paix et la sécurité régionales ».

Rappelons que d’autres chefs et dirigeants de pays du monde à savoir le président français Emmanuel Macron, le président chinois, Xi Jinping, le président égyptien Abdel Fattah Al Sisi, Ali Bongo Ondimba du Gabon ont également  adressé des messages de félicitations au Président de la République, Faure Gnassingbé et au peuple Togolais.

Togo : Liberté de la Presse, le pays fait un bond de 5 places.

Selon le classement publié par Reporters Sans Frontières (RSF), le Togo gagne 5 places dans le dernier classement mondial  hissant le pays au 71ème rang mondial, contre 76ème l’année dernière.

Ainsi, sur le plan continental, ce dernier occupe la 14ème place. Cependant, la Namibie, le Cap-Vert, et le Ghana respectivement 23ème mondial, 25ème mondial et 30ème mondial, occupent la tête du classement.

Ainsi, trois pays scandinaves notamment la Norvège, la Finlande et le Danemark sont à la tête du classement mondial. A l’inverse de L’Erythrée, le Turkménistan et la Corée du Nord, referment le classement mondial.

Togo/Coronavirus : « Plan de riposte agricole covid-19 »,l’Etat appelle les producteurs nationaux à s’enregistrer.

Afin de consolider la sécurité alimentaire et nutritionnelle, le ministère de l’agriculture vient de lancer un plan de riposte agricole covid-19.

Il s’agit des crédits d’urgence pour la campagne à savoir l’octroi d’intrants. Aussi le plan fournira un appui en matériel agricole et kits d’irrigation; et de promouvoir des entreprises de placement de main d’œuvre.

Egalement, il s’agira de leur fournir un appui dans le détail. Le plan ambitionne notamment une production de 225 000 tonnes de coton, près de 2 millions de tonnes de maïs, près de 140 milles tonnes de Soja, et plus de 330 milles tonnes de riz. A terme, l’objectif est de booster la production d’environ 228 milliards FCFA supplémentaires. 

Lire aussi: TOGO : L’ETAT RECHERCHE DES ACTEURS AGRICOLES POUR LA CRÉATION D’UNE BOURSE AGRICOLE.

Pour ce faire, un appel à recensement est lancé à cet effet. L’Etat appelle les producteurs nationaux à s’enregistrer, pour bénéficier de ces mesures d’urgence, en soutien à la campagne agricole 2020-2021. Chaque producteur devra à cet effet se faire enrôler auprès de son groupement de tutelle (par exemple, la NSCT, pour les cotonculteurs, et les PME/PMI agrégateurs opérant dans les filières à haute valeur ajoutée comme le soja), ou encore s’approcher des services déconcentrés du ministère dans leurs localités.

Lors des enregistrements, selon les informations les producteurs doivent « impérativement » indiquer le numéro de leur carte d’électeur et un numéro de téléphone actif, par lequel ils pourront recevoir un crédit de campagne via leur porte-monnaie électronique.

Togo : Soixantenaire de l’indépendance du Togo. Que doit-on retenir.

27 avril 1960-27 avril 2020, déjà soixante ans que notre pays le Togo est devenu un État Autonome, Souverain et Indépendant.

En effet, la lutte pour l’indépendance du Togo a commencé en 1946 avec la naissance des partis et coalitions politiques à l’instar de C.U.T. (Comité d’Unité Togolais) dirigé par Sylvanus Olympio à partir de 1941 qui fut plus tard le premier président du Togo. Ensuite, la JUVENTO (Jeunesse Togolaise) dirigée par Mensah AITHSON, M.P.T (Mouvement Populaire Togolais) dirigé par Pedro Olympio, P.T.P (Parti Togolais pour le Progrès) dirigé par Nicolas GRUNITZKY, et U.C.P.N (Union des Chefs et Population du Nord) dirigée par Mama FOUSSENI et Dermane AYEVA. Tous ses partis ont mené une lutte progressive pour l’obtention de l’indépendance du Togo.

Rappelons que le Togo a d’abord été une colonie allemande, puis Colonie sous mandat de la SDN et sous tutelle de l’ONU et a connu différents évènements qui ont conduit successivement à son indépendance. Déjà en 1956, la loi cadre fut expérimentée au Togo en lui donnant son autonomie interne. GRUNITZKY devient de ce fait le 1er Ministre de la République autonome. En 1958, les élections législatives sont organisées sous contrôle de l’ONU et remportées par le C.U.T dont Sylvanus Olympio qui était le secrétaire devient le 1er Ministre du nouveau gouvernement. Il attendra deux (02) ans pour proclamer l’indépendance le 27 avril 1960.

TOGO: LE CHEF DE L’ETAT FAURE E. GNASSINGBÉ RALLUME LA FLAMME DE L’INDÉPENDANCE.

Malgré les résistances de la France, le Togo est parvenue à son indépendance le 27 avril 1960 et dispose désormais de ses emblèmes.

Il est à noter que depuis l’obtention de son indépendance jusqu’à nos jours, le Togo s’est vu passer à la magistrature suprême cinq (05) éminentes personnalités dont le courage et la détermination est salutaire. Voici classée de façon chronologique ces personnalités :

– 1960-1963 : Sylvanus OLYMPIO qui fut le premier président du Togo,

– 1963-1967 : Nicolas GRUNITZKY,

-Janvier-Avril 1967 : Klebert DADJO

-1967-2005 : Eyadema GNASSINGBE,

-Février à avril 2005 : Abbas BONFOH.,

-2005 à nos jour : Faure Essozimna GNASSINGBE.

Notons que le Togo a fait des prouesses dans divers domaines depuis les indépendances jusqu’à présent et est classé dans les pays émergents. Bonne fête à tous et que Dieu bénisse le Togo.

Togo: Le Chef de l’Etat Faure E. Gnassingbé rallume la flamme de l’indépendance.

Dans la soirée de ce dimanche 26 avril, Faure Gnassingbé a procédé à la cérémonie solennelle de rallumage de la flamme de l’indépendance lançant ainsi les festivités marquant les 60 ans de l’indépendance du Togo à souveraineté nationale.

En effet, avec une particularité due à la crise sanitaire qui secoue le monde depuis décembre 2019 dont le pays n’est pas épargné, cette cérémonie de lancement officiel des festivités a eu lieu  en présence d’une minorité d’autorités et hauts cadres trié sur le volet que Faure Gnassingbé a rallumé la flamme.

Rappelons aussi ce lundi 27 avril 2020, en lieu et place de l’habituel défilé civil et militaire, seule une cérémonie de prise d’armes aura lieu au nouveau palais de présidence.

Togo/Coronavirus : Point sur l’évolution de la pandémie et les perspectives.

Déjà huit semaines que le Togo traverse cette situation de la pandémie du coronavirus. Grâce aux efforts consentis le pays a le meilleur taux de guérison dans la sous-région. Avec un total de 90 cas confirmés de Covid-19, dont 25 cas actifs et 59 cas guéris.

Dans son discours à la nation le 1er avril dernier, le Chef de l’Etat a affirmé : « J’ai la ferme conviction que nous gagnerons aussi vite que possible cette lutte si nous mettons en avant la grande maturité qui nous caractérise et dont nous avons toujours fait preuve ». Cependant, la note reste en demi-teinte et les efforts se multiplient afin de railler définitivement ce virus sur la terre de nos aïeux. Découvrez via ce lien (Togofirst: 90 cas confirmés au Togo et plus de 6000 dans la sous-région : Point de situation et perspectives. ) le point de la situation sur la pandémie et les perspectives.

TOGO : L’avis de la CEDEAO sur le Dossier AGBEYOME .

Dans une interview accordée à Radio France International ce vendredi, Jean Claude BROU, Président de la commission de la CEDEAO a déclaré qu’il n’y aura pas d’intervention dans le dossier AGBEYOME.

En effet, arrêté ce mardi 22 avril à son domicile l’opposant politique s’autoproclamant vainqueur des élections est détenu à la SRIC (Service des Renseignements et Investigation Criminelle).

Ainsi, selon Mr BROU : « Il y a des lois et des règles internes dans chaque pays ». Et « Ce que nous savons c’est qu’il y a eu des élections, les résultats ont été proclamés par la cour constitutionnelle. Aussi il y a eu une action visant la lever de l’immunité parlementaire compte tenu de certains actes qui ont été posés. Et comme je l’ai dit, je ne peux apporter de jugement actuellement là-dessus. »

Pour finir il ajouta « Je crois que les résultats avec les autres missions d’observations ont révélé que l’élection s’est passé de manière normale. A ce point, au niveau de l’institution il y’a eu des accompagnements conformément aux orientations données par le chef de l’Etat »

Lire aussi : TOGO/PRÉSIDENTIELLE 2020 / LES MOTS DE FÉLICITATIONS DU PRÉSIDENT NIGÉRIEN ET PRÉSIDENT EN EXERCICE DE LA CEDEAO À FAURE GNASSINGBÉ

Rappelons que la CEDEAO avait envoyé une mission d’observation et un accompagnement technique à la CENI dans cette élection. Aussi l’institution a même déjà adressé une lettre de félicitation au Président élu Faure GNASSINGBE.

Togo/Climat des affaires : Délai maximal de délivrance des mutations totales à 6 heures.

Dans le cadre de « l’amélioration continue de la qualité des services », l’Office Togolais des Recettes (OTR), à travers une note du directeur du Cadastre, de la Conservation foncière et de l’Enregistrement, fixant le délai maximal de délivrance des mutations totales à 6heures.

Porté en effet,  par la digitalisation, c’est un record qui est réalisé. Si en 2019 des pics de délais sont observés, pouvant atteindre en moyenne 11 jours en octobre ou 10 en juin, le délai moyen pour procéder à un transfert de propriété immobilière n’était plus que de 5 jours vers la fin de la même année.

Lire aussi: TOGO/AMÉLIORATION DU CLIMAT DES AFFAIRES : LA FONCTION DE CONSERVATEUR DE LA PROPRIÉTÉ FONCIÈRE EST DÉCENTRALISÉE.

Ces réformes vont dans la même dynamique que la vision du Togo de continuer l’amélioration du climat des affaires.

Photo du Président Faure Gnassingbé pour illustrer le texte

Togo/Coronavirus : Réunion extraordinaire en visioconférence, la décision des Chefs d’Etats de la CEDEAO

Recommandé depuis 2014 à Accra, Les chefs d’Etat de la CEDEAO ont décidé de mettre tout en œuvre pour accorder 15% de leur budget au secteur sanitaire.

Cette décision a été prise suite à une réunion extraordinaire en visioconférence qui a eu lieu hier jeudi 23 Avril. La mise en œuvre sera déterminante dans une perspective de riposte efficace contre le covid19.

Actuellement dans la zone CEDEAO l’on compte 6083 cas infectés, dont 4232 cas actifs, 1793 guéris et 158 décédés.