Faits divers

Bagarre du siècle : il se retrouve avec ses 9 copines y compris sa propriétaire de maison

Bagarre du siècle : il se retrouve avec ses 9 copines y compris sa propriétaire de maison

Une bagarre s’éclate le jeudi nuit réveillant tout un quartier. Et d’après l’histoire racontée par les habitants, un jeune s’est retrouvé avec ses 9 copines y compris sa propriétaire de maison.

Retrouvé avec ses 9 copines

Dans ce film rocambolesque digne d’un Nollywood, se trouve Martin T. qui entretient des relations intimes avec chacune de ses huit voisines. Une liste bouclée par sa titulaire et sa bailleresse elle-même. Dans la liste des voisines il y’a Annie F qui vivait maritalement avec son fiancé.

En effet, ce jeudi-là dans la nuit, Annie F. a informé son fiancé qu’elle sort pour une réunion en soirée. La fameuse « réunion » se tient en fait dans la chambre de Martin. Tard dans la nuit, une autre voisine, étonnée de ne pas recevoir de signe du jeune Martin ce soir-là, sort de chez elle pour une lui rendre visite. Arrivée près de la porte de Martin, elle tombe sur la voisine fiancée qui, elle, venait de finir sa « réunion ».

Aussitôt, une dispute éclate. Et c’est la fiancée qui engage la bagarre. Le voisinage est alerté, y compris les six autres « conquêtes » de Martin. Chacune découvrant à l’occasion l’ampleur des infidélités du jeune. C’est ainsi que s’ouvre la bagarre.

L’arrivée de sa bailleresse

Sur ces bagarres et cris, la propriétaire arrive à son tour et découvre qu’elle n’est pas seule amant du monsieur. « Donc tu as osé me mélanger avec ces enfants ? », s’écria-t-elle. Avant d’entrer elle aussi dans le combat.

Lire aussi : Cuba : voici la mystérieuse histoire d’une femme mariée 13 fois dont tous les époux sont morts

Selon les sources il a fallu beaucoup de détermination au reste du voisinage pour mettre un terme à la bagarre générale. Comme il fallait s’y attendre, la propriétaire a chassé Martin T. de sa mini-cité.

La scène s’est passé au Cameroun précisément dans l’arrondissement de Douala IV dans une mini-cité à Bonabéri le jeudi 7 octobre dernier.

Article précédentArticle suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *