Politique

Cote d’ivoire : Albert Mabri Toikeusse, candidat de l’UDPCI

Albert Mabri Toikeusse candidats

L’Union pour la démocratie et la paix en Côte d’Ivoire (UDPCI), a désigné son candidat à la présidentielle d’octobre 2020. Il s’agit du président du parti, Albert Mabri Toikeusse (AMT), ancien ministre de l’Enseignement Supérieur et ancien second vice-président du RHDP.

Cette décision a été prise à la suite de la réunion du Bureau Politique tenue dimanche 2 août 2020 à Abidjan. A cette nomination s’ajoute également l’annonce du retrait de l’UDPCI de la coalition formée avec le RHDP d’Alassane Ouattara. Le nouveau candidat sera bientôt investi lors d’une cérémonie devant se dérouler dans les jours à venir.

Un énième départ au sein du RHDP

A l’aune des présidentielles en Côte d’ivoire, le RHDP n’a pas fini avec les pertes répétitives dans ses rangs. Après la mort d’Amadou Gon Coulibay (AGC), qui a chamboulé toutes les prévisions, la démission du vice-président Kablan Duncan, c’est autour de l’UDPCI d’officialiser sa sortie.

Pour son président AMT, cette sortie est motivée par ses relations tumultueuses entre lui et le président Alassane Ouattara. Celui-ci n’a pas manqué de lui affirmer son mécontentement suite au choix d’AGC comme candidat du parti à la présidentielle.

Ce choix du président ADO a été, farouchement, contesté par l’homme politique lors de ses différentes sorties publiques. Il qualifie la désignation d’AGC de sélection non démocratique. Une indiscipline à l’encontre de la coalition RHDP, qui lui a couté au final son limogeage du gouvernement le 13 mai 2020.

Une ambition politique enfin affirmée

Le natif de Zouan-hounien, déterminé à conquérir le fauteuil présidentiel, vient d’engager son parti dans la course à la présidence de la République. Après avoir tout donné au chef de l’Etat ivoirien et président du Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP), il a choisi à présent de faire cavalier seul.

A cet effet, l’UDPCI a invité, avec ferveur, tous ses militants et militantes à interrompre toute participation aux activités du RHDP et surtout de soutenir le candidat. Une consigne saluée par les partisans qui ont acquiescés sous des applaudissements nourris.

Albert Mabri Toikeusseestime être la personne idéale pour bâtir une nation de paix et de développement durable. Le filleul du feu général Robert Geï aura à affronter au premier tour du scrutin le président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), Henri Konan Bédié, et celui du Front populaire ivoirien (FPI), Affi N’Guessan.

Seul le RHDP n’a pas encore officialisé son candidat. Mais pour le moment, Alassane Ouattara est plébiscité par les membres de son parti pour un troisième mandat.

lire aussi : https://actusalade.com/blog/cote-divoire-derniers-hommages-a-amadou-gon-coulibaly/

Article précédentArticle suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *