Décentralisation au Togo : un bureau de Poste désormais opérationnel à Amou Oblo

Décentralisation au Togo : un bureau de Poste désormais opérationnel à Amou Oblo

La décentralisation au Togo se concrétise de jour en jour à travers de multiples initiatives engagées par les autorités locales. C’est dans cette optique que la mairie d’Amou Oblo a été dotée d’un bureau de Poste.

Lancée il y a quelques mois, l’installation de ce bureau de poste est l’une des promesses qui vient d’être matérialisée par les autorités de ladite commune. Une cérémonie du démarrage des activités s’est déroulée le vendredi 16 avril dernier. Une initiative qui accompagne et revitalise le processus de décentralisation au Togo.

Pour un ressortissant du milieu, « une promesse tenue et concrétisée nous rapprochant des services financiers ne peut qu’être saluée », a-t-il déclaré à l’inauguration présidée par le Maire-Adjoint M. Kossi Tchalla, représentant le Maire de la commune Meyebine-Esso Gnassingbé.

La décentralisation au Togo, un soulagement aux citoyens

L’ouverture de cet établissement financier dans la commune est une bonne nouvelle pour la population. Le seul bureau de poste accessible aux Oblolais dans les environs avant ce geste de la mairie se trouvait à Atakpamé (environ 36 km), obligeant les fonctionnaires à parcourir un long trajet avant de toucher leur salaire et faire diverses opérations financières.

Ainsi donc, les fonctionnaires, salariés et particuliers issus de tous les secteurs d’activités dans la commune d’Amou 2 peuvent désormais effectuer les opérations et transactions financières en toute tranquillité et avec une sécurité assurée. La mairie avec le concours des premiers responsables de la Société des Postes du Togo vient, par cet acte, de rapprocher les services financiers de la population.

Lire aussi: Togo : Près de 26 milliards FCFA pour fournir l’accès à l’eau potable

Tchad : le président Idriss Déby Itno est mort

Tchad : le président Idriss Déby Itno est mort

Le président tchadien Idriss Déby Itno, au pouvoir depuis 30 ans, est décédé mardi des suites de blessures reçues alors qu’il commandait son armée dans des combats contre des rebelles dans le nord durant le week-end, a annoncé le porte-parole sur la télévision d’Etat.

« Le président de la république, chef de l’Etat, chef suprême des armées, Idriss Déby Itno, vient de connaître son dernier souffle en défendant l’intégrité territoriale sur le champ de bataille. C’est avec une profonde amertume que nous annonçons au peuple tchadien le décès ce mardi 20 avril 2021 du maréchal du Tchad », a annoncé le porte-parole de l’armée, le général Azem Bermandoa Agouna, dans un communiqué lu à l’antenne de TV Tchad.

Avec AFP

Lire aussi: Côte d’Ivoire / Primature : le remplaçant de Hamed Bakayoko, Patrick Achi déjà malade

la France met fin à la polémique de la signature de Macron

Togo / Présidentielle 2020: la France met fin à la polémique autour de la signature de Macron

Au lendemain des élections présidentielles au Togo, la France par le biais de son Président de la République, Emmanuel Macron a adressé une lettre de félicitation au Président Togolais Faure Gnassingbé.

Cette lettre a provoqué de vive polémique traitant la signature du Président Macron frauduleuse et inauthentique. Ainsi, dans une conférence de presse en date de ce mercredi 07 avril, la France confirme bel et bien la lettre du Président Macron.

Lire le point de presse:

Lire aussi: Togo/diplomatie : Faure Gnassingbé en visite officielle à Paris

Togo/diplomatie : Faure Gnassingbé en visite officielle à Paris

Togo/diplomatie : Faure Gnassingbé en visite officielle à Paris

Le Président de la République du Togo, Faure Gnassingbé annoncé à Paris pour une visite de travail avec son homologue Emmanuel Macron, Président de la République Française. Une visite qui s’inscrit dans le cadre des relations bilatérales qui existent entre les deux Etats. Cette visite entend renforcer les liens de coopération, de partenariat et d’amitié entre la France et le Togo.  

À l’invitation du Président Emmanuel Macron, la visite de Faure Gnassingbé prêtera son occasion aux échanges sur des sujets d’intérêt commun, notamment la situation du monde dans ce contexte marqué par la pandémie relative à la Covid-19 et les enjeux de la sous-région Ouest Africaine.

Il faut tout de même rappeler que cette visite de Faure Gnassingbé à Paris n’est pas une première. En effet, en janvier 2015, le président Togolais, Faure Gnassingbé avait pris part à la marche républicaine dans la capitale française.

Cette rencontre reste une sortie diplomatique du Président Faure Gnassingbé qui d’ailleurs depuis sa réélection en mars 2020 ne cesse de faire des sorties diplomatiques. Tout ceci pour renforcer les relations du Togo sur le plan international. 

Togo / drame : suicide d’un chef d’entreprise de trading pour une dette de 277 millions de FCFA

Togo / drame : suicide d’un chef d’entreprise de trading pour une dette de 277 millions FCFA

L’affaire de trading au Togo prend une allure drastique et interpelle plus d’un. C’est d’ailleurs pour anticiper et éviter le chaos que le gouvernement a pris des mesures. Il s’agit notamment de la cessation immédiate des activités de trading et la restitution des sommes collectés auprès de la population.

Ainsi, dans la journée d’hier lundi 05 avril, un évènement malheureux s’est produit et qui donne encore une mauvaise image des sociétés de trading au Togo. En effet, selon les informations relatées par nos confrères de Togoweb, un chef d’entreprise de trading se serait donné la mort par pendaison pour une dette de 277 millions de francs CFA envers ses investisseurs.  Cette scène qui choque sur la toile s’est produit à Adétikopé situé à quelques kilomètres de Lomé, la capitale du togolaise.   

Selon les faits relatés, tout allait bien au début de la création de l’entreprise du défunt chef. Il a réussi à fructifier l’argent de ses différents investisseurs. Ce qui lui a conduit à faire beaucoup de réalisations notamment la construction de sa maison à hauteur de 150 millions et de s’acheter plusieurs voitures.

Son suicide fait déjà grand bruit sur la toile. Selon les internautes ce communiqué du ministre de l’économie a bouleversé les sociétés de trading et les mets plus dans l’impasse. Ce qui justifierai selon ces derniers le suicide de ce chef d’entreprise.

Toute nos condoléances à la famille éplorée.

Lire aussi: Togo : démarrage d’une séance de renouvellement de certificat d’aérodrome à l’Aéroport de Lomé

Togo : démarrage d’une nouvelle démarche de renouvellement de certificat à l’Aéroport de Lomé

Togo : démarrage d’une séance de renouvellement de certificat d’aérodrome à l’Aéroport de Lomé

L’Aéroport de Lomé s’est à nouveau lancé dans les démarches de renouvellement de son certificat d’aérodrome suspendues en 2019 en raison de la pandémie de la covid-19. Les responsables de la Société Aéroportuaire de Lomé Tokoin (SALT) sont de nouveau en séance de travail avec des experts venus du Sénégal, du Niger et du Togo depuis ce mercredi 31 mars.

Avec des responsables de l’institution chargée de la gestion des infrastructures de l’Aéroport International de Lomé, les travaux vont consister à examiner les installations de l’aérodrome. Ceci afin de garantir la fiabilité de ses services et confirmer la sûreté et la sécurité de l’espace aérien du pays.

Pour précision, selon l’AIGE « la phase 3/5 du processus évalue les équipements, installations et procédures opérationnelles conformément aux exigences de certification applicables ».

Lire aussi: Togo : vers une dématérialisation des actes de naissance

Concrètement, l’ensemble des travaux se déroulera en 5 principales étapes notamment l’expression de l’intérêt du postulant, la demande formelle comprenant l’évaluation des installations et de l’équipement de l’aérodrome, la délivrance ou le refus du certificat d’aérodrome, la publication du statut de l’aérodrome certifié et des précisions requises.

« L’accent sera mis sur l’efficacité avec laquelle le postulant gère son exploitation ». Et « les manquements éventuels seront portés par écrit à l’attention du postulant à charge, pour permettre de prendre des mesures correctives nécessaires avant de décrocher le certificat », ont indiqué les experts. A cet effet, « les mesures appropriées devront être apportées avant que le certificat ne soit délivré », ont–ils ajouté.

Togo: désormais, les engins à 2 roues paieront aux postes de péages

Togo: désormais, les engins à 2 roues paieront aux postes de péages

De nouvelles grilles tarifaires entrent en vigueur aux postes de péage du Togo à partir de ce jeudi 18 mars 2021 avec désormais obligation aux engins à deux (2) roues de payer.

L’annonce a été faite ce lundi 15 mars à Lomé par Zouéhatou Kassah-Traoré, Ministre des Travaux publics en présence d’Affoh Atcha-Dedji, Ministre des Transports routiers, aériens et ferroviaires et du Gal Yark Damehame, Ministre de la Sécurité et de la protection civile.

Ainsi à partir de ce jeudi, la nouvelle grille entre en vigueur et inclue les engins à deux (2) roues. Dorénavant, la contribution sera de 50 FCFA pour les engins à deux-roues, 100 FCFA pour les tricycles et 500 FCFA pour les véhicules légers.

Les minibus de 9 à 15 places, leurs contributions sont fixées à 600 FCFA et à 1 500 FCFA pour les autocars et Bus.

Quant aux poids lourds, les 2 essieux devront payer 2 500 FCFA. Les 3 essieux payeront 3 000 FCFA, les 4 essieux payeront 3 500 FCFA. Et les 5 essieux, et plus, payeront 5 000 FCFA.

Cette nouvelle décision s’inscrit dans le cadre de la politique des grands travaux notamment l’entretien et la réhabilitation des infrastructures routières. Ce qui justifie la décision du Gouvernement togolais en 2020, du réajustement des prix aux péages.

« De façon globale, lorsque les évaluations sont faites par rapport à l’existant, il faut en moyenne par an 30 milliards de FCFA pour entretenir nos routes, mais ce sont seulement 17 milliards par an qu’on arrive à mobiliser. Et donc c’est des efforts supplémentaires que l’Etat déploie, que nous tous Togolais, usagers des axes routiers, nous déployons pour pouvoir vraiment entretenir et maintenir la qualité de nos routes. Les tarifs qui sont en cours aujourd’hui au niveau de nos péages ont été fixés depuis 2006. C’est dire qu’il y a 15 ans, ces tarifs n’ont pas connu d’évolution ni de modification », a expliqué Zouéhatou Kassah-Traoré.

Lire aussi: Togo : Appel à manifestation d’intérêts pour l’aménagement des routes

Togo : vers une dématérialisation des actes de naissance

Togo : vers une dématérialisation des actes de naissance

Après l’annonce de la digitalisation des casiers judiciaires sur l’étendue du territoire, c’est le tour des actes de naissance. Un autre casse-tête pour la population qui sera bientôt résolu. En effet, la dématérialisation des actes de naissance sera bientôt effective au Togo. L’annonce a été faite au cours d’une cérémonie de remise de lot d’équipements informatiques et de mobiliers de bureau à disposition de 60 collectivités locales par Aliou Dia, représentant-résident du PNUD au Togo.

Un don d’une valeur globale de 190 millions FCFA, devrait renforcer les collectivités bénéficiaires dans leur fonctionnement et permettre l’amélioration de la qualité des services publics offerts aux populations.

Selon les autorités, la dématérialisation va démarrer par une phase pilote dans les communes des Lacs 1 et Ogou 2. Le projet qui s’inscrit dans le cadre de la digitalisation des communes a pour objectif visé d’améliorer l’enregistrement des actes de naissance et leur délivrance.

Notons que la représentation du Programme des Nations Unies (PNUD) au Togo appuie le processus de décentralisation en cours dans le pays.

C’est un partenaire clé du gouvernement togolais, qui appuie le pays sur divers projets de développement à la base et durable, les questions de genre, la société et le renforcement du secteur privé.

Lire aussi: Togo: le Prof Komi Wolou, invite le gouvernement à revoir sa décision sur l’interdiction des cours de répétition dans les établissements

Cote d’Ivoire : voici le programme des obsèques de l’ex Premier ministre ivoirien Hamed Bakayoko

Côte d’Ivoire : voici le programme des obsèques de l’ex Premier ministre Hamed Bakayoko

Le programme des obsèques vient d’être dévoilés. Décédé le 10 mars 2021 en Allemagne, la dépouille mortelle du Premier ministre, ministre de la Défense Hamed BAKAYOKO, est arrivé à Abidjan ce samedi 13 mars 2021. Ainsi, son programme des obsèques vient d’être dévoilés.

PROGRAMME DES OBSÈQUES DU PREMIER MINISTRE HAMED BAKAYOKO

Lundi 15 Mars

● 18h30 à 21h00 – Présentation des condoléances à la Résidence du Premier Ministre à la Riviera

Mardi 16 Mars

● 18h00 à 21h00 – Présentation des condoléances à la Résidence du Premier Ministre à la Riviera

Mercredi 17 Mars

● 07h30 à 12h00 – Cérémonie d’hommage de la nation au Premier Ministre sur l’esplanade du Palais Présidentiel

● 16h00 à 18h00 – Hommage du RHDP, des Partis Politiques et des Associations au stade d’Ebimpé

● 18h30 à 22h30 – Veillée artistique au stade d’Ebimpé

Jeudi 18 Mars

● 10h00 à 12h00 – Levée de Corps à Ivosep suivie du transfert à Séguéla

● 21h00 à 22h00 – Veillée religieuse au Stade Losseni Soumahoro de Séguéla

Vendredi 19 Mars

● 13h00 – Prière du vendredi suivie de l’inhumation dans la stricte intimité familiale

Dimanche 21 Mars

● 09h00 – Cérémonie du Septième Jour à la Mosquée Falikou Diaby à Abobo. Nos condoléances à tout le peuple ivoirien.

Lire aussi: Côte d’Ivoire: empoisonnement de feu Hamed Bakayoko, une hypothèse à ne pas écarter