ce pasteur révèle la source de la mort de l’ancien président Rawlings

Ghana : ce pasteur révèle la source de la mort de l’ancien président Rawlings

« J’annonce la suspension de notre campagne politique (…) après la nouvelle de la mort du fondateur de notre parti et ancien président du Ghana, Jerry John Rawlings » a écrit sur Twitter John Mahama, principal candidat de l’opposition du National Democratic Congress (NDC) à la présidentielle de décembre. « Que son âme repose en paix », a ajouté M. Mahama, également ancien président du Ghana. Son parti, le NDC, n’a pas donné plus de détails sur les causes de son décès.

Mais, c’est l’évêque Isaac Owusu Bempeh, fondateur de l’église Glorious Word Power Ministries, qui a déclaré lundi que le décès de l’ancien président du Ghana Jerry John Rawlings n’est pas naturel. Pour cet évêque, M. Rawlings a été spirituellement tué par des politiciens éminents.

L’évangéliste a fait part de sa révélation aux Ghanéens, lundi, lors d’une émission sur la télévision Net 2. « J’ai eu une vision dans laquelle j’ai vu trois cœurs humains différents éclater du champagne et jubiler alors que le corps sans vie de M. Rawlings reposait sur la table. Ces cœurs jubilaient et souriaient tout en regardant le corps sans vie de M. Rawlings », a-t-il affirmé.

Le fondateur de l’église Glorious Word Power Ministries a ajouté que : « Je suis une personne spirituelle et je comprends donc ces choses et je sais pour qui ces cœurs représentent. Quelqu’un au Ghana recherche le pouvoir politique et il n’obtiendra jamais ce pouvoir. Je le dirai toujours parce que je n’ai peur de personne. Personne ne peut me tuer et je dirai donc toujours la vérité. »

Soulignons que cet évêque avait prédit la victoire du président Nana Akufo-Addo à la présidentielle de 2016. Il promet faire plus de révélations après les élections du 7 décembre prochain. Ses révélations controversées de Isaac Owusu Bempeh ne cessent de parasiter cette période sensible des élections au Ghana.

Lire aussi : Ghana : les raisons pour lesquelles Assamoah Gyan est activement recherché par la police

la société privée d’Elon Musk Space X envoie une capsule dans l’espace pour la première fois

NASA : la société privée d’Elon Musk Space X envoie une capsule dans l’espace pour la première fois

La firme SpaceX du patron de TESLA Elon Musk a réussi un gros coup en envoyant une capsule privée dans l’Escape. Elle s’est donc arrimée dans la nuit de lundi à mardi à la Station spatiale internationale (ISS).

Après 9 ans de dépendance envers la Russie, les États-Unis ont donc retrouvé leur autonomie en termes de voyage spatiale.

Une opération réussie

La première phase de l’amarrage à l’ISS s’est achevée mardi à 04h01 GMT, selon des images diffusées en direct par la NASA. La deuxième phase, ou « hard capture », s’est produite quelques minutes plus tard. Cette capsule, baptisée « Resilience », a été lancée par une fusée Falcon 9 de la société privée SpaceX, le nouveau moyen de transport spatial de la NASA.  « Bienvenue à l’ISS. Nous sommes impatients de vous avoir à bord », a déclaré l’astronaute américaine Kate Rubins pour accueillir la capsule.

La fusée a décollé lundi soir du centre spatial Kennedy, en Floride. À son bord, quatre astronautes, trois Américains et un Japonais : Michael Hopkins, Victor Glover, Shannon Walker et Soichi Noguchi. « C’était un sacré lancement », a commenté le commandant Michael Hopkins une fois en orbite. Jim Bridenstine, le chef de la NASA a pour sa part salué un « grand jour pour les États-Unis d’Amérique et pour le Japon », lors d’une conférence de presse.

La lune en ligne de mire dès 2024

Les astronautes, qui rejoignent ainsi deux Russes et une Américaine déjà dans la station, resteront six mois dans ce laboratoire orbital, filant autour de la Terre à 400 km au-dessus des océans. SpaceX, société du milliardaire Elon Musk devient ainsi la première société privée à accomplir cette prouesse technologique.

SpaceX doit lancer encore deux autres vols habités pour la NASA en 2021. L’un se fera au printemps avec le Français Thomas Pesquet, ainsi que quatre missions de ravitaillement cargo d’ici le premier trimestre 2022. Une mission purement privée est également prévue fin 2021. De plus, la NASA et Elon Musk ont laissé entendre que Tom Cruise pourrait se rendre à la Station spatiale internationale pour tourner un film, information qui n’a pas encore été confirmée.

Après avoir certifié le successeur des navettes, mises à la retraite en 2011, la NASA se projette désormais la Lune. L’Agence gouvernementale a signé des partenariats avec notamment le Japon et l’Europe pour son programme Artemis. Ce dernier prévoit un retour sur la Lune en 2024. Toutefois, la NASA n’a pas encore reçu les dizaines de milliards de dollars de la part du Congrès américain, nécessaires pour finaliser le projet. De plus, le candidat élu Joe Biden n’a pas repris à son compte l’objectif de 2024.

Réaction de personnalités américaines

Satisfait de la réussite de ce programme, Donald Trump n’a pas manqué de se féliciter de ce fait.«La Nasa était un désastre fini quand nous avons pris les choses en main. Aujourdhui, cest le centre spatial le plus couru et le plus avancé du monde, de loin!» a tweeté le N°1 américain, s’appropriant le succès d’un programme lancé sous ses deux prédécesseurs.

Le président élu démocrate Joe Biden a aussi salué cette avancée dans un tweet. « C’est la preuve du pouvoir de la science et de ce que nous pouvons accomplir en combinant innovation, inventivité et détermination », a-t-il déclaré.

Lire aussi : Cet homme réclame auprès de son ancienne église le remboursement des dîmes payées de 1998 à 2018

Cet homme réclame auprès de son ancienne église le remboursement des dîmes payées de 1998 à 2018

Cet homme réclame auprès de son ancienne église le remboursement des dîmes payées de 1998 à 2018

Disho Kinuthia, un chrétien kenyan, s’est connecté à Twitter pour partager la lettre qu’il a écrite à son église tout en avertissant qu’il y aurait des conséquences s’il n’obtenait pas de remboursement.

Dishon, qui fréquentait l’église Revival Mission Church à Nairobi, a déclaré qu’il en avait été membre de 1997 à 2018 lorsqu’il a quitté l’église.

Il a demandé que l’église lui rembourse la somme de 58.000 Shilling kenyan [soit 298 864 Fr CFA, qui est son estimation de sa contribution à l’église.

Il a déclaré que ses contributions à l’église n’étaient pas « volontaires » mais qu’elles avaient été faites sous influence, sous la contrainte et l’intimidation.

Il a demandé à l’église de déposer l’argent sur son compte au plus tard le 30 novembre 2020, sous peine d’entamer des poursuites judiciaires.

Lire aussi : Tragédie : deux fidèles d’une église emportés par les eaux lors d’un baptême

deux interdits fermes du monde arabe bannis aux Émirats arabes unis

Incroyable : deux interdits fermes du monde arabe bannis aux Émirats arabes unis

Les Émirats arabes unis viennent d’annoncer une révision majeure des lois islamiques qui régissent le pays : la consommation d’alcool et la cohabitation hors mariage vont être autorisées.

Les Émirats arabes unis viennent d’annoncer une révision majeure des lois islamiques qui régissent le pays : la consommation d’alcool et la cohabitation hors mariage vont être autorisées.

Jusqu’ici, les particuliers désireux d’acheter, de transporter et de détenir de l’alcool devaient obtenir une licence délivrée par le gouvernement –ce qui s’avérait particulièrement difficile pour la population musulmane.

Désormais, cette licence ne sera plus nécessaire pour les personnes de 21 ans et plus, rapporte NBC News.

Parmi les autres changements majeurs, la « cohabitation de couples non mariés », autrement dit le concubinage, ne sera plus considérée comme un crime, aussi bien pour les étrangères que les Émiraties. La tentative de suicide, interdite par la loi islamique, sera également dépénalisée.

Enfin, une révision très importante a été annoncée : les lois protégeant les « crimes d’honneur » vont être abolies. Ces lois permettaient aux auteurs de meurtres sur une personne ayant déshonoré leur famille, souvent des femmes, de s’en sortir avec des peines allégées.

« Consolider les principes de tolérance »

Comme l’explique l’agence de presse émiratie WAM, ces réformes ont pour objectif de « consolider les principes de tolérance des Émirats arabes unis ».
Le contexte joue pour beaucoup. Signe d’ouverture, le pays du Golfe accueillera la prochaine Exposition universelle. L’assouplissement des lois intervient au moment de la normalisation de ses relations avec Israël, qui devrait permettre l’arrivée de touristes et d’investisseurs.

En outre, cette modification reflète la volonté des Émirats arabes unis de s’ouvrir davantage au monde occidental, à ses touristes et à ses entreprises. Le petit pays créé en 1971 doit aussi s’adapter à l’évolution rapide de sa société et à sa démographie si particulière : 90% de ses près de 10 millions d’habitants sont des étrangers.

Lire aussi : Un célèbre acteur de Bollywood Faraaz Khan meurt à 50 ans, voici la cause de son décès

Sénégal/COVID-19 : Macky Sall s’est mis en quarantaine

Sénégal/COVID-19 : Macky Sall s’est mis en quarantaine

La présidence de la République du Sénégal a, dans un communiqué, annoncé la mise en quarantaine pour deux semaines du chef de l’État, Macky Sall.  

Selon ce communiqué en date du mercredi 24 juin 2020, cette décision vient du président Macky qui a été en contact avec une personne positive au Covid19.

Le communiqué précise également que le chef de l’Etat a subi un test qui s’est révélé   négatif. « Toutefois, suivant les recommandations médicales en la matière, le président Sall s’est mis en quarantaine pour une durée de deux semaines à compter de ce mercredi », ajoute le communiqué.

Par ailleurs, les mesures restrictives visant à endiguer la pandémie notamment la fermeture des frontières et le couvre-feu de 23 heures à 05 heures du matin sont toujours en vigueur.

Le pays enregistre à ce jour, 6 129 personnes atteintes du virus,  4072 sont guéries et 93 décédées.

Lire aussi: Côte d’ivoire/Covid-19 : La date d’expiration des cartes d’identités repoussée à juin 2021

Accompagner le texte

Covid-19 : Pékin referme ces écoles

Les médias officiels ont annoncé que la capitale chinoise va refermer ces écoles maternelles, primaires et collèges pour cause l’augmentation du nombre de cas contaminés par le nouveau coronavirus à Pékin.

Ainsi, la mairie de la ville a relevé son niveau d’urgence face à la covid-19 pour le moment de trois à deux. La situation épidémique est « extrêmement grave », a averti ce mardi un porte-parole de la mairie.

Covid-19/Football : Le championnat Italien va redémarrer bientôt

Covid-19/Football : Le championnat Italien redémarre bientôt

Après près de 95 jours d’interruption due au covid19, le championnat de football Italien va reprendre ses droits.

Cette décision pour les italiens fous de football, était très difficile à digérer ce qui était clairement une décision inévitable.

La première division italienne de football, la Série A, devrait redémarrer le 20 juin. Avant la fin de la saison, il reste encore 110 matchs de saison régulière à jouer.

Pour le moment, la plupart des fans regarderont les matchs sur leurs téléviseurs, et même maintenant, les gens préfèrent le confort de leur domicile à aller dans des bars sportifs rouverts où les règles de distanciation sociale sont appliquées.

Certains clubs ont imaginé des moyens innovants pour éviter la déception de jouer devant des sièges vides.

La Lazio, l’une des deux équipes de première division à Rome, a lancé l’idée que les fans achètent des découpes en carton de leur image qui seront placées dans les tribunes lorsque l’équipe jouera. Les bénéfices iront à la Croix-Rouge.

Par ailleurs d’autres équipes ont prévu jouer des acclamations préenregistrées lorsqu’elles marquent, dans l’espoir d’apporter un semblant d’enthousiasme sur le terrain.

En attendant cette échéance prochaine les matchs retour de la  coupe d’Italie avaient été joués le vendredi passé avec une victoire du Napoli face à l’Inter et la qualification de la Juve face au Milan AC malgré un pénalty raté de Cristiano Ronaldo

Lire aussi:

COVID-19/FOOTBALL : LE CHAMPIONNAT ANGLAIS REDÉMARRE LE 17 JUIN PROCHAIN

COVID-19 : LA REPRISE DE LA NBA ANNONCÉE POUR LE 31 JUILLET PROCHAIN

COVID-19: CINQ (05) CHANGEMENTS PAR MATCH EN PREMIER LEAGUE

Lomé, 2ème capitale de l'UEMOA où le coût de la vie est le moins cher (rapport Mercer)

Lomé, 2ème capitale de l’UEMOA où le coût de la vie est le moins cher (rapport Mercer)

Le cabinet américain Mercer a publié l’édition 2020 de son rapport sur les villes les plus chères au monde pour les expatriés. Selon cette étude qui a porté sur 209 villes dont 42 africaines, Lomé est la 2è ville où les expatriés considèrent le coût de la vie moins cher dans l’espace UEMOA.

Si Lomé occupe la 154ème place mondiale et la 23ème africaine, la capitale du Togo se positionne en revanche à la 6ème place des villes les plus chères dans l’UEMOA, devançant ainsi Ouagadougou, 162ème mondiale, 26ème africaine et s’adjugeant le rang de ville la moins chère de l’union.

Dans cette étude où la capitale de la Guinée Bissau ne figure pas, la ville ivoirienne Abidjan pointe à la 1ère place des villes où le coût de la vie est le plus cher au sein de l’UEMOA, pour les expatriés. Elle est suivie de Dakar, Niamey, Cotonou et Bamako.

Au plan continental, Victoria (Seychelles) est la ville la plus chère, devant N’djamena qu’elle détrône et qui pointe désormais à la 2è place du classement africain. A l’inverse, Tunis demeure, selon l’étude, la ville la moins chère aussi bien en Afrique qu’au monde.

Notons que le rapport tient compte de critères comme le coût du logement, du transport, de l’alimentation, de l’habillement, des articles ménagers et le divertissement dans les villes.

Source : Togofirst

Le Gouvernement veut aider le secteur de l’enseignement privé et les enseignants volontaires

Togo / Covid-19 : Le Gouvernement veut aider le secteur de l’enseignement privé et les enseignants volontaires

Le Gouvernement togolais est en train de mettre en place des mécanismes d’appui fiscal pour aider le secteur de l’enseignement privé et les enseignants volontaires.

Ainsi, dans une récente sortie, le chef du gouvernement, Komi Sélom Klassou a annoncé la mise en place d’un mécanisme d’appui fiscal afin de supporter les pressions liées à la pandémie du coronavirus. A cet effet, « Au niveau de l’Etat, il est décidé de reporter sur une période de 3 à 6 mois, toutes les charges fiscales que les écoles privées payent ».

Lire aussi: TOGO/CORONAVIRUS : LES COURS EN LIGNE DÉBUTENT CE LUNDI À L’UNIVERSITÉ DE LOMÉ

En outre, pour aider leur trésorerie ; « Le ministre de l’Économie et des Finances fera un travail avec les banques », pour que ces derniers « puissent continuer à appuyer les fondateurs ».

Pour l’heure, les détails ne sont pas encore concrètement énoncés, mais un ensemble de mesures touchera également les enseignants volontaires.

Togo : Les étudiants de Licence à l’Université de Lomé désormais situés sur la date des examens

Togo : Les étudiants de Licence à l’Université de Lomé désormais situés sur la date des examens

Le Président de l’Université, Prof Dodji Kokoroko, a annoncé le 17 Août 2020 pour le début des examens du semestre Mousson pour le grade Licence.

En dehors de cette date des examens, aucune information précise n’a été donnée sur le déroulement desdits examens. Pour le Président Kokoroko, « Les modalités seront précisées ultérieurement », a-t-il ajouté.

Pour rappel, les cours ont été dispensés aux 64 000 étudiants à travers la plateforme du RESCOUL (Réseau Social et Collaboratif de l’Université) en respect aux mesures d’urgences mises en place par le Gouvernement togolais à cause de la pandémie du coronavirus.

Lire aussi: TOGO/COVID-19 : LES COURS REPRENNENT CE LUNDI 15 JUIN