le concours d’entrée à l’Infa de Tové a pris fin ce mercredi

Togo/Education : le concours d’entrée à l’Infa de Tové a pris fin ce mercredi

L’examen d’entrée à l’Institut national de formation agricole de Tové (INFA de Tové) a lieu ces 3 et 4 novembre. Sur toute l’étendue du territoire, ils sont au total 97 candidates et 393 candidats à composer.

Les épreuves écrites ont été lancées au centre d’écrit du Lycée technique d’Adidogomé avec la présence des hautes personnalités de l’éducation.

Une implication notée du gouvernement

Le français, mathématiques, sciences physiques et sciences de la vie et de la terre sont les épreuves au programme. On note donc la présence du ministre de l’Agriculture, de l’élevage et du développement rural, Antoine Lékpa Gbégbéni et du ministre délégué chargé de l’Enseignement Technique et de l’Artisanat, M. Kokou Eké Hodin. Leur collègue de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, Majesté Nazoba Ihou WATEBA, a assisté aussi au démarrage des épreuves dans le centre de Lomé. Elles ont donc débuté dans la région des Plateaux, de Sokodé pour la région Centrale, de Kara pour la Région de la Kara et de Dapaong pour la région des Savanes.

Les autorités ont, en effet, constaté le démarrage effectif des épreuves en présence du Directeur général de l’INFA de Tové, Dr Kokouvi Soedji. « Au niveau du cycle de formation professionnel, nous avons des options. Il ne s’agit plus d’une formation à l’aveuglette. Les étudiants qui y rentrent doivent déjà prendre leurs options. Ce qui veut dire qu’en Licence Professionnelle, nous avons maintenant six options et ceci dans le cadre d’être en phase avec l’axe 2 du Plan National de Développement (PND) 2018-2022 », a déclaré le Directeur général.

Les reformes visibles

Les réformes entamées par le Togo pour l’amélioration de la qualité de l’enseignement à l’Infa vont bon train, d’après le Directeur de l’institution universitaire. « Le gouvernement sous le leadership du Chef de l’État a doté l’INFA de Tové d’un nouveau décret axé sur un certain nombre de réformes. Parmi ces réformes, nous avons l’instauration des cycles de formation. Il s’agit du cycle de licence professionnelle agricole et du cycle de baccalauréat professionnel agricole », a indiqué Dr Kokouvi Soedji.

« Nous vivons dans un contexte de pandémie où les mesures barrières doivent être respectées. C’est pourquoi, le gouvernement a décentralisé les centres d’écrit du concours d’entrée à l’INFA de Tové. Chaque région du pays a un centre d’écrit », a-t-il évoqué. « Donc les épreuves écrites se déroulent simultanément dans le centre d’écrit de Lomé, le centre d’écrit de l’INFA de Tové pour la région des Plateaux, le centre d’écrit de Sokodé, le centre d’écrit de Kara et le centre d’écrit de Dapaong », a-t-il expliqué.

Il faut noter que le concours d’entrée à l’INFA de Tové prend fin ce mercredi 4 novembre dans les différents centres d’écrit.

Lire aussi : Togo : Les étudiants de Licence à l’Université de Lomé désormais situés sur la date des examens

le copain parle enfin : « elle n'osera jamais me gbra, c'est ma copine jusqu'à la gare »

Le chéri de la Miss Côte d’Ivoire n’aura plus accès à elle, son parent met fin au débat

« Le jeune qui se fait appeler Le Transitaire n’est plus avec ma nièce depuis bien longtemps. Et il n’a jamais accepté la rupture malheureusement »

Selon une tante de la miss ivoirienne qui vient d’approcher notre cellule de communication, Mlle Kouadio Maryline, nouvellement élue miss Côte d’Ivoire, est victime d’un règlement de compte de la part de son ex chéri qui n’est rien d’autre que le jeune qui se fait appeler Le Transitaire. Il n’a jamais accepté la séparation d’avec la désormais miss et donc il profite de sa couronne pour tenter de l’atteindre aujourd’hui.

Ma nièce est depuis bien longtemps séparée et ce, avant même qu’elle pense à concourir à miss Côte d’Ivoire. Ils se sont séparés parce que la maman de Maryline n’a jamais apprécié le jeune en question. Elle a donc tout fait pour éloigner sa fille de lui dixit la tante. Le débat sur l’aventure amoureuse qu’il y aurait eu entre la Miss Côte d’Ivoire et jeune qui se fait appelé le transitaire est donc clos.

Lire aussi : https://actusalade.com/blog/usa-comment-les-photos-de-melania-trump-nue-ont-ressurgi/

il retrouve sa fille parmi les candidates et la réclame…

Finale Miss CI 2020 : il retrouve sa fille parmi les candidates et la réclame…

Lors de la dernière finale du concours Miss Côte d’Ivoire, l’artiste chanteur Christy B était très heureux de retrouver l’une de ses filles qui y prenait part. Il s’agit de la candidate N°9. Mais elle ne porte cependant pas le patronyme « Hoimian » de ce dernier. Et pour cause…

Selon Christy B, la mère de la jeune fille et lui, auraient eu des disputes à l’annonce de la grossesse, alors qu’ils étaient très jeunes. Après cela, la mère aurait coupé tout lien avec lui et attribué la grossesse à quelqu’un d’autre. S’étant rendu compte de son tort quelques temps après, Christy B dit avoir entrepris des démarches de conciliation avec cette dernière pour reprendre sa fille depuis des années, mais en vain.

Malgré cela, Christophe Hoimian dit Christy B était très heureux de retrouver sa progéniture, Tre Eva Samira parmi les plus belles filles de Côte d’Ivoire lors de cette finale 2020 du concours de beauté Miss Côte d’Ivoire le samedi 03 octobre. Et l’artiste Coupé-décalé n’en démord pas car il compte tout mettre en œuvre pour que le problème de paternité de celle dont il dit être le père soit réglé. Il affirme que Samira a les mêmes traits de ressemblance avec ses sœurs (ses filles).

« J’ai été informé de sa qualification à Miss Côte d’Ivoire. Mais je n’ai pas voulu la perturber. Voilà pourquoi j’ai attendu jusqu’à maintenant pour qu’elle sache la vérité ». Nous avons confié Christy qui souhaite que Samira connaît ses sœurs et ses frères. Il a pour cela édité une vidéo en l’illustrant avec des photos d’Eva Samira et de ses filles.

Tre Eva Samira a été qualifiée lors de la présélection du Bas-Sassandra de ce concours Miss, le samedi 14 mars 2020 à San-Pedro.

Lire aussi : https://actusalade.com/blog/miss-cote-divoire-le-copain-parle-enfin-elle-nosera-jamais-me-gbra-cest-ma-copine-jusqua-la-gare/

le copain parle enfin : « elle n'osera jamais me gbra, c'est ma copine jusqu'à la gare »

Miss Côte d’Ivoire : le copain parle enfin : « elle n’osera jamais me gbra, c’est ma copine jusqu’à la gare »

C’est la page Facebook « FIRST Magazine » qui relaie cette information. Un dénommé « Sultan Le transitaire », présenté selon plusieurs publications Facebook du 04 octobre 2020 comme le petit ami de la nouvelle reine de la beauté ivoirienne, vient répondre aux railleries des internautes. Ceux-ci sous des commentaires narquois sont unanimes sur le fait que le supposé copain devrait faire une croix sur mademoiselle Kouadio Maryline.

Sultan Le transitaire parle :

* »’Je ne suis en aucun cas embrouillé, Moi je sais déjà c’est ma copine et on a enduré des années ensemble dans la joie comme dans l’amertume alors pour un simple titre elle n’osera jamais me Gbra (m’abandonner) parce-que c’est l’amour, et l’amour ça se vit, l’amour c’est jusqu’à la gare.

Et aussi je profite informer mes proches que les photos et les vidéos qui circulent partout sur la toile (Facebook) je ne suis ni auteur ni à la tête de ce chantage ça pourrait être le travail des Frustrés et des jaloux » »Merci..

Et il continue […….] Une fois de plus félicitations à toi mon bb, Ma raison de vivre Maryline, que Dieu t’accompagne dans cet honorable et valeureux titre… »’

#Sultan_Le_Transitaire Énfant dollar

Pour rappel, Kouadio Maryline a été élue Miss Côte d’Ivoire 2020, au terme de la 24è édition du prestigieux concours de beauté, dans la nuit du samedi.

Lire aussi : https://actusalade.com/blog/foot-covid-19-le-message-fort-de-sadio-mane-teste-positif-a-la-covid-19/

Netflix accueille le film « La ligne verte » sur sa plateforme

Culture : Netflix accueille le film « La ligne verte » sur sa plateforme

Cela fait plusieurs années que le streaming vidéo est devenu l’un des moyens les plus appréciés de consommer films et séries. A travers son compte twitter officiel, la plateforme Netflix a annoncé l’arrivée du film « La Ligne Verte ». C’est un célèbre film africain réalisé par Franck Darabont, Tom Hanks et Michael Clarke Duncan. Il est sorti au début des années 2000.

« La Ligne Verte » bientôt sur Netflix

La plateforme vidéo a encore réalisé un gros coup. En effet, à partir du 4 septembre, le film « La Ligne Verte » rentrera dans la gibecière de Netflix. « Le film qui te tire les larmes de façon automatique, que l’on appelle aussi « La Ligne Verte », arrive le 4 septembre ! », a publié les responsables sur le compte twitter de la plateforme.

Le film réalisé par Frank Darabont, avec Tom Hanks, Michael Clarke Duncan, David Morse au casting a marqué toute une génération à sa sortie. Réputé pour être ultra triste, le long-métrage qui dure 3h devrait séduire un public jeune sur Netflix. Ce dernier n’a pas encore eu la chance de le voir.

Dans le film, l’histoire suit le gardien-chef du pénitencier de Cold Mountain en 1935. Il était en charge de veiller au bon déroulement des exécutions capitales. Paul Edgecomb s’efforçait alors d’adoucir les derniers moments des condamnés, comme avec John Coffey accusé du viol et du meurtre de deux fillettes.

Netflix, une plateforme dédiée à la promotion des films

Créée à Scotts Valley en 1997 par Reed Hastings et Marc Randolph, Netflix est une entreprise multinationale américaine. Elle exerce dans le secteur d’activité des industries créatives. Elle est spécialisée dans la distribution et l’exploitation d’œuvres cinématographiques et télévisuelles par le biais d’une plateforme dédiée. Son siège social se situe à Los Gatos en Californie.

Initialement, l’entreprise était uniquement présente dans le secteur de l’exploitation commerciale. Elle fournit un service en ligne de location et d’achat de DVD livrés à domicile. Puis, elle a proposé la location moyennant un abonnement mensuel.

Son service de vidéo à la demande par abonnement a commencé en 2007. Depuis, l’entreprise s’est lancée dans la distribution d’un grand nombre de films et de séries télévisées à laquelle elle consacre des investissements de plus en plus importants.

journée internationale de la jeunesse

Le monde célèbre aujourd’hui 12 août la Journée Internationale de la Jeunesse

En 1999, l’Assemblée générale des Nations Unies a adopté le 12 août comme Journée Internationale de la Jeunesse. Elle est commémorée chaque année afin d’attirer l’attention de la communauté internationale sur les problèmes de la jeunesse. Aussi, une occasion de célébrer le potentiel des jeunes en tant que partenaires dans la société.

La jeunesse désigne au sens du dictionnaire Larousse une « période de la vie humaine comprise entre l’enfance et l’âge mûr ». Elle constitue ainsi une charnière entre l’enfant et l’adulte ou l’homme mûr. C’est la relève que l’on se doit de bien préparer.

Genèse de la Journée Internationale de la Jeunesse

La conférence mondiale des ministres de la jeunesse a recommandé faire du 12 août la Journée internationale de la jeunesse. En 1999, l’Assemblée générale des Nations Unies a approuvé cela. Elle vise à développer la conscience des jeunes. Elle permet d’attirer l’attention de la communauté internationale sur les problématiques liées à la jeunesse.

Particulièrement tournée vers les jeunes, cette journée aborde des domaines tels que : l’éducation, l’emploi, la santé, les loisirs sains. De même, la délinquance juvénile, l’usage abusif des drogues et autres stupéfiants, les filles et jeunes femmes, l’environnement.

En outre, la participation effective des jeunes dans la vie de la société et dans le processus de prise de décision est prise en compte. Dans un contexte particulier rythmé par la crise sanitaire, les jeunes célèbre l’édition 2020.

L’édition 2020 de la Journée Internationale de la Jeunesse

La Journée internationale de la jeunesse se déroule le 12 août de chaque année. Aujourd’hui, il s’agit d’une célébration annuelle des jeunes femmes et hommes en tant qu’acteurs essentiels du changement. C’est une opportunité d’attirer l’attention internationale sur les défis et les épreuves auxquels font face les jeunes.

Un peu partout des dispositions sont prises pour amener les populations à comprendre les besoins des jeunes. Cela aidera à mettre en place des politiques pour les aider à surmonter les défis et aussi les aider dans le processus de prise de décision. La Journée internationale de la jeunesse 2020 se célèbre autour du thème : « L’engagement des jeunes pour une action mondiale ».

Ce thème vise à faire la lumière sur l’engagement des jeunes au niveau local et/ou communautaire, ainsi qu’au plan national et niveau mondial. Cette édition est une nouvelle occasion pour les jeunes de tirer des leçons et de se réorienter pour d’autres défis.

lire aussi : https://actusalade.com/blog/allaitement-maternel/

Musique : Santrinos Raphael enchante à nouveau ses fans avec le tube « Waa »

Musique : Santrinos Raphael enchante à nouveau ses fans avec le tube « Waa »

L’artiste de la chanson togolaise, Santrinos Raphael, vient de mettre à la disposition des amoureux de sa musique et du monde le clip de sa nouvelle œuvre musicale intitulée « Waa ».

« Waa » est le fruit d’une collaboration entre la star togolaise et la star béninoise Zeynab. « Une première collaboration avec une star internationale », indique le chanteur togolais qui n’a pas caché son immense joie pour la réussite de ce nouveau titre.

Waa, l’histoire d’un métissage culturel

« Amoureux de la béninoise, togolais que je suis… ». C’est en ces termes que l’artiste débute sa chanson « Waa ». Et la star béninoise, Zeynab de répondre « Douce amazone béninoise, amoureuse du Togo je suis… ».

A travers ces mots, les deux icônes de la musique africaine relatent les relations amicales et le métissage culturel existant entre le Togo et le Benin. Les deux pays voisins partageant plus ou moins les mêmes cultures.

« Ce projet sur lequel MANSA GROUPE s’est associé avec l’un des meilleurs labels de l’Afrique francophone. BLUE DIAMOND est le résultat d’un véritable métissage culturel et cette chanson raconte une histoire magnifique entre le Togo et le Bénin », indique l’artiste sur son compte Youtube.

« L’union et la solidarité culturelle nous rendra toujours plus fort! », a-t-il renchéri.

Bien avant Zeynab, Raphael a collaboré avec plusieurs artistes togolais. Il s’agit des chansons comme « Sexy Insensible » réalisé avec Ayes, « Toute la nuit » avec Bobino Beats et « Ayo» accompagné d’Etane.

Waa, un son qui captive

De son vrai nom HOUNOU Atassé Elpidio, Santrinos Raphael évolue dans le style R&B (Rhythm and Blues). Ses œuvres sont facilement identifiables puisqu’il chante principalement l’amour et la joie de vivre. Ce qui lui permet de conquérir à travers ses mélodies les cœurs des femmes.

Officiellement, sortie le 25 juillet 2020, le tube « Waa » a déjà enregistré plus de 144. 454 vues sur le réseau social Youtube, sans parler des interactions et buzz dont fait l’objet ce single sur d’autres réseaux sociaux.

Même la Conseillère spéciale du Président togolais, Faure Gnassingbé, Reckya Madougou n’a pas pu résister à ce délice musical. Dans une courte vidéo, on la voit fredonner avec un sourire les paroles de la chanson.

Pour rappel, 2018 a été l’année de sortie de son premier album intitulé « Crois en Moi ». Ce dernier est composé de dix-huit (18) titres. Fiançailles, My Moona, Mon Choix, Belifornia Love, Mamadou Et Bineta, Bae et  Egbé ;  sont quelques titres de son répertoire musical.

la féministe Gisèle Halimi s’est éteinte à 93 ans

Culture/Carnet noir : la féministe Gisèle Halimi s’est éteinte à 93 ans

La célèbre avocate, défenseuse des militants FLN pendant la guerre d’Algérie, militante pour la libéralisation de l’avortement et la criminalisation du viol est décédée au lendemain de ses 93 ans.

Gisèle Halimi, la Franco-tunisienne est avocate et une militante féministe anticoloniale. Cette grande femme de l’histoire africaine a passé une majeure partie de sa vie à lutter en faveur des opprimés, des exploités, des défavorisés etc. Le 28 juillet 2020, Gisèle Halimi a quitté ses compagnons de lutte pour une retraite éternelle. Que retenir de cette femme ?

A la découverte de Gisèle Halimi

Gisèle Halimi est née le 27 juillet 1927, dans le quartier populaire de La Goulette, près de Tunis. Issue de l’union d’Édouard Taieb et Fortunée Metoudi, elle a connu une enfance pas du tout agréable.

Engagée depuis son enfance, Gisèle Halimi sera souvent traitée d’insoumise. Déjà à 10 ans, elle fait une grève de la faim pour appuyer son droit à la lecture. La petite fille juive ne se pliait pas toujours facilement aux préceptes religieux et autres.

A 16 ans, après l’obtention de son baccalauréat au lycée Armand-Fallières de Tunis, elle refuse un mariage arrangé. Elle poursuivit ses études de droit en France. Elle va regagner sa terre natale et s’inscrire au barreau en 1949 pour devenir militante de l’indépendance de son pays.

En 1956, elle s’installe en France et épousant Paul Halimi, nom avec lequel elle s’est révélée comme Gisèle Halimi. Même si elle a plus tard épousé Claude Faux, le secrétaire de Jean-Paul Sartre, Gisèle a gardé son nom Halimi.

Gisèle Halimi, engagée dans les luttes anticoloniale anti-torture

Engagée sur plusieurs fronts, Gisèle Halimi a milité pour l’indépendance de son pays, la Tunisie, mais aussi pour celle de l’Algérie. Dès 1956, elle défend des militants du Mouvement national algérien condamnés sur des aveux reçus par tortures pratiquées par l’armée française.

En 1960, Gisèle s’engage dans une bataille aux côtés de la jeune algérienne de 22 ans, Djamila Boupacha, arrêtée, torturée et violée par des soldats français. Après jugement en 1961, elle est condamnée à mort avant d’être amnistiée et libérée en 1962 après les accords d’Evian qui mettent fin à la guerre d’Algérie.

En 1965, Gisèle Halimi a, avec Evelyne Sullerot, Colette Audry, fondé le mouvement démocratique féminin pour soutenir la candidature de François Mitterrand à la présidence de la République.

Considérée comme défenseur des causes nobles, elle fera comprendre à Robert Badinter un condescendant lors d’une plaidoirie que « Je ne me laisserai pas renvoyer à mes fourneaux par le professeur Badinter ».

Gisèle Halimi, la militante féministe

En 1971, aux côtés de Simone de Beauvoir, de Jean Rostand, Gisèle Halimi fonde le mouvement féministe pour défendre la cause des femmes et militer en faveur de la dépénalisation de l’avortement. En témoigne le procès de Bobigny de 1972 avec pour conséquence l’adoption de la loi Veil sera donc votée en décembre 1974 et promulguée en janvier 1975 en France.

En mai 1978, Gisèle Halimi à Aix-en-Provence représente deux jeunes femmes Belges devant les assises des Bouches-du-Rhône qui ont porté plainte contre trois hommes (qui ont violé les filles en 1974 alors qu’elles campaient dans une calanque).  Ce qui entraine l’adoption de la loi de 1980, qui reconnaît le viol comme un crime.

Il faut rappeler que Gisèle Halimi fut également une passionnée de l’écriture.

Togo : la place de la dot dans le processus du mariage

Togo : la place de la dot dans le processus du mariage

Au Togo comme dans plusieurs autres pays d’Afrique, le mariage occupe une place importante et est influencé par la religion et les cultures locales. La dot est l’une des étapes du processus de mariage. Elle est incontournable aussi bien dans les familles chrétiennes, musulmanes, animistes ou modernes.

Au Togo, le mariage civil coexiste avec le mariage coutumier et le mariage religieux. Dans certaines contrées du pays où la législation en vigueur échappe aux populations, le mariage coutumier est assimilé au mariage civil. Plusieurs étapes y conduisent (dot, fiançailles, puis le mariage).

La dot dans le code des personnes et de la famille au Togo

La dot précède le mariage dans de nombreuses cultures. Elle désigne l’apport de biens par une des familles, ou par le fiancé, au patrimoine de l’autre, ou du nouveau ménage.

Au Togo, le code des personnes et de la famille (CPF), à son article 56, stipule que « la dot a le caractère de symbole. Elle peut être payée en nature ou en espèce ou sous les deux (02) formes. Son montant ne peut excéder la somme de dix mille (10 000) francs ».

Payée aux parents ou tuteur de la future épouse (article 57 du CPF), la dot est un premier pas dans le mariage au Togo comme dans nombre de pays en Afrique. L’autorité administrative exige, avant la célébration du mariage civil, le certificat de la dot ou la preuve du mariage coutumier.

La dot selon les pratiques des populations

La dot est une étape importante dans le parcours du mariage au Togo. Elle confirme l’intention du marié. En dépit des dispositions que fixent le CPF à ce propos, selon chaque obédience religieuse et chaque culture, les familles fixent la dot qui va au-delà de 10 000 FCFA.

Généralement, la dot se compose d’un lot de cadeaux pour la femme (pagnes, sacs, chaussures, bijoux, etc.) ayant des connotations symboliques. Outre ces cadeaux, l’homme doit également offrir une somme d’argent dont le montant varie selon les familles et les exigences.

Au Togo, certains choisissent, cependant, de se détacher des essences traditionnelles pour demander des dots adaptées à la vie moderne. Il est à signaler que l’exagération de certaine dot constitue quelques fois le blocage de certaines alliances.

Sylvia Arthur

Culture/Ghana : Sylvia Arthur ouvre sa bibliothèque pour défendre la littérature africaine

En plein cœur d’Accra, Sylvia Arthur, une anglo-ghanéenne passionnée de la littérature africaine ouvre sa bibliothèque. Elle rend par ce projet un hommage aux écrivains descendants d’Africains. Aller à la découverte de cette bibliothèque 100% littérature africaine est un pur plaisir.

Parti d’une passion, l’ouverture d’une bibliothèque 100% littérature africaine est devenue un projet pour Sylvia Arthur. La bibliothèque de Sylvia voit le jour en 2017 à West Legon au cœur d’Accra (Ghana). Plus de 4000 ouvrages y sont exposés et l’initiatrice a projeté faire plus pour le rayonnement de la littérature africaine. C’est, donc, une fierté de découvrir cette passionnée et son projet.

Sylvia Arthur veut par son projet participer au rayonnement de la culture africaine, et à sa reconnaissance. Elle souhaite organiser des débats et des résidences d’écrivains au sein de sa bibliothèque.

A la découverte de Sylvia Arthur

Ghanéenne de par ses origines, Sylvia Arthur a passé plusieurs années en Europe. Passionnée de la littérature africaine, Sylvia a passé ses années d’étude à collectionner des livres. Quand son habitation à Londres ne supportait plus, elle les envoyait à sa mère à Kumasi.

En 2011, Sylvia rendit visite à sa mère. Elle fut choquée de voir tous ces livres qui contenaient assez de connaissances ne pas être lus. Ce fut là le déclic de l’ouverture d’une bibliothèque au profit des Ghanéens. Ce désir, qui au fil des années s’est transformé en un véritable projet, a fini par prendre corps.   

La bibliothèque de Sylvia Arthur, une initiative saluée par l’Afrique

Nombreux sont les fils et filles du continent noir à ne pas tarir d’éloges pour cette réalisation de Sylvia. Elle a mis six années pour que les portes de sa bibliothèque s’ouvrent en décembre 2017 après qu’elle ait abandonné son travail en communication pour regagner le Ghana.

Le but de ce projet est de donner l’accès de ces livres obtenus par de durs labeurs aux Ghanéens et ainsi accentuer la voix des écrivains noirs sur le continent. Véritable lieu d’échanges, Library of Africa and the African Diaspora (LOATAD) compte aujourd’hui plus de 4000 ouvrages.

Dans les rayons, l’on trouve une sélection d’œuvres de fiction, narratives d’auteurs de divers horizons, mais plus spécialement des écrivains descendants d’Afrique. Library of Africa and the African Diaspora est aujourd’hui une maison du livre qui rend un hommage aux écrivains panafricanistes comme Kwame Nkrumah.

A 600 cedis (l’équivalent de 90 euros), les lecteurs peuvent s’abonner à la Library of Africa and the African Diaspora (LOATAD) de Sylvia Arthur. Grand musée de connaissance, la bibliothèque de la littérature africaine offre un cadre de confort à la pointe.

Rappelons que l’initiative de la Library of Africa and the African Diaspora montre à suffisance que le peuple noir est intelligent, sophistiqué et doué pour les arts.