Les États-Unis de Joe Biden classent le Togo parmi les 11 pays les plus sûrs du monde. Une reconnaissance méritée par le pays grâce à sa bonne gestion de la pandémie de la Covid-19.

Covid-19 : après la liste jaune de la Grande Bretagne, le Togo de nouveau honoré par les États-Unis

Les États-Unis de Joe Biden classent le Togo parmi les 11 pays les plus sûrs du monde. Une reconnaissance méritée par le pays grâce à sa bonne gestion de la pandémie de la Covid-19.

Ainsi, selon le classement, le Togo de Faure Gnassingbé est classé parmi les pays les plus sûr au monde. Ce classement concerne une centaine de pays dans le monde, dont plusieurs pays d’Afrique.

En effet, dans un nouveau fichier actualisé par les États-Unis pour les voyageurs vers les pays les plus sûrs du monde, le Togo est classé parmi les onze (11) pays et se loge au niveau 1 du classement.

Outre le Togo dans ce classement qui compte 4 niveaux, l’on retrouve pour ce qui est de l’Afrique, cinq (5) autres pays à savoir : l’Eswatini, le Ghana, la Gambie, le Malawi et le Sénégal.

Notons que depuis le début de la pandémie, les autorités togolaises ne ménagent aucun effort pour lutter efficacement contre la maladie. Ces derniers jours, le pays connaît une baisse drastique des cas de contamination et très peu de cas actifs.

«  » »LIRE AUSSI : Togo : PIA consolide davantage les relations entre l’Etat et le secteur privé

suspicions de grippe aviaire, le gouvernement ferme des marchés à volailles

Togo / Urgent : suspicions de grippe aviaire, le gouvernement ferme des marchés à volailles

Le virus de la grippe aviaire pourrait refaire surface dans les prochains jours au Togo. Du moins c’est ce que suspecte le gouvernement pour l’instant. En effet, à travers un communiqué interministériel, le gouvernement annonce une probable présence de la grippe aviaire dans le canton de Djaglé dans la préfecture de Zio.

Lire le communiqué ci-dessous :

LIRE AUSSI : Togo : l’humanisme d’Ousmane Djobo vis-à-vis des populations vulnérables

Une étude confirme que se laver tous les jours n’est pas bon pour la santé

Une étude confirme que se laver tous les jours n’est pas bon pour la santé

A travers une étude, les chercheurs ont énuméré les effets engendrait suite à un lavage trop fréquent de notre corps.

De nombreuses personnes ont pris l’habitude de prendre une douche tous les jours pour se réveiller, se coucher ou après le sport. Avec la pratique du télétravail, un phénomène inverse s’est opéré avec généralement moins de douches prises par semaine étant donné que l’activité physique est moindre. Selon une étude publiée en 2019 dans la revue Health Harvard, ne pas se laver tous les jours serait bénéfique pour la santé.

Prendre sa douche tous les jours, une habitude à perdre

À travers leur étude, les chercheurs soulignent tout d’abord qu’« environ les deux tiers des Américains se douchent tous les jours. En Australie, c’est plus de 80 %. Mais en Chine, environ la moitié des personnes déclarent ne se baigner que deux fois par semaine ». Selon ces travaux, une douche quotidienne aurait plusieurs conséquences. Tout d’abord, cela rendrait la peau plus sèche et irritée. L’utilisation trop fréquente du savon entraînerait aussi une usure de la barrière naturelle de la peau, ce qui laisse entrer plus facilement les bactéries. Ensuite, cela perturberait l’équilibre des micro-organismes présents sur la peau, ce qui engendre l’apparition de bactéries plus résistantes. Pour finir, un manque d’exposition aux micro-organismes empêcherait de développer une mémoire immunitaire suffisante.

Lire aussi : Santé : maux de tête, peau éclatante (…), découvrez ces maladies qui peuvent être guéries par des rapports sexuels réguliers

Face à ces constats, les chercheurs soulignent qu’il n’y a pas de fréquence idéale pour se doucher hebdomadairement. À travers l’article de la revue Health Harvard, nous pouvons tout de même lire que : « Bien qu’il n’y ait pas de fréquence idéale, les experts suggèrent que se doucher plusieurs fois par semaine est suffisant pour la plupart des gens (à moins que vous ne soyez crasseux, en sueur ou que vous ayez d’autres raisons de vous doucher plus souvent). Des douches courtes (de trois ou quatre minutes), axées sur les aisselles et l’aine, peuvent suffire ». Il est donc fortement recommandé de laver les zones où la transpiration est la plus forte.

Source: Actu santé

Togo/Covid-19 : l’administration de la deuxième dose du vaccin AstraZeneca démarre ce lundi 17 mai

Togo/Covid-19 : l’administration de la deuxième dose du vaccin AstraZeneca démarre ce lundi 17 mai

A travers un communiqué du gouvernement rendu public ce samedi 15 mai 2021, la campagne de vaccination de la seconde dose du vaccin AstraZeneca débute ce lundi 17 mai 2021 sur toute l’étendue du territoire national.

Cette nouvelle phase de vaccination concerne les bénéficiaires de la première dose lancée le 10 mars dernier. Et pour cette fois, aussi, c’est le personnel soignant qui ouvrira le bal entre le 19 et 21 mai nous informe ledit communiqué.

Le gouvernement invite a cet effet les personnes ayant reçu la première dose du vaccin à se présenter sur les sites de vaccination avec la carte qui leur a été délivré lors de la première vaccination pour la poursuite du processus.

Lire aussi : Togo/Covid-19 : 200 000 doses de vaccins chinois Sinovac reçus ce vendredi

Togo/Covid-19 : 200 000 doses de vaccin chinois reçu ce vendredi

Togo/Covid-19 : 200 000 doses de vaccins chinois Sinovac reçus ce vendredi

Le Gouvernement togolais poursuit sa lutte sans faille contre la pandémie de la Covid-19. Objectif, atteindre 60% d’immunité collective pour protéger la population.

Dans cette optique, le pays réceptionne ce vendredi 23 avril à l’aéroport international de Lomé un lot de 200 000 doses du vaccin chinois Sinovac. Un lot destiné à 100 000 personnes, à raison de deux doses par personne.

Lire aussi: Côte d’Ivoire / Covid-19 : cet ex-ministre de Gbagbo préfère se purger avec du piment que de se faire vacciner

En effet, le Togo qui a entamé cette semaine la vaccination de masse, doit recevoir d’ici le mois d’août, environ trois millions de doses de vaccin contre le coronavirus.  A ce jour, plus de 160 000 personnes ont déjà reçu au moins une dose de vaccin.

Le pays a installé huit vaccinodromes à Lomé, et d’autres dans les chefs-lieux de région. Les seules conditions instaurées pour l’instant par les autorités pour accéder à cette vaccination, est d’avoir 30 ans et de s’être inscrit sur la plateforme internet.

A ce jour le pays dénombre 2065 cas actifs, 10512 cas guéris, 121 décès, 12698 cas confirmés au total.

Sexualité: 7 aliments que tout homme devrait consommer pour être virile

Sexualité: 7 aliments que tout homme devrait consommer pour être virile

Est-ce que certains aliments ont vraiment la capacité d’augmenter la libido chez l’homme ? Découvrez dans cet article 7 aliments que tout homme désirant être viril devrait consommer.

01. Les noix et le Soja

En plus d’avoir des vertus antioxydantes, les noix mais aussi les amandes ou les noisettes sont riches en zinc, un oligo-élément augmentant la production d’hormones sexuelles et stimulant ainsi l’excitation.

 Le soja, comme tous les aliments qui contiennent des phytoœstrogène (le gingembre, la patate douce, les cuisses de grenouilles…) intervient dans la production d’hormones sexuelles et la booste. En particulier chez la gent féminine.

02. Les fruits rouges

De manière générale, les fruits et les légumes sont bons pour la libido. Mais les champions en la matière sont sans aucun doute les fruits rouges. Fraises, cerises, raisins… les fruits rouges sont bourrés de flavonoïdes favorisant la circulation du sang. En consommer régulièrement réduirait donc considérablement les troubles de l’érection.

03. L’oignon

Bourré d’antioxydants, l’oignon active la circulation sanguine et par conséquent, favorise l’érection. De plus, riches en sélénium, il est excellent pour la fertilité masculine car ils assurent la bonne santé des spermatozoïdes.

4. Clou de girofle

Le clou de girofle demeure l’un des plus puissants aliments aphrodisiaques. Son efficacité est reconnue pour combattre la fatigue physique et mentale. Certains n’hésitent pas à le conseiller lors de pannes de désir… rien de moins !

05. L’ail

L’ail donne un coup de fouet à la circulation sanguine, ce qui favorise l’irrigation des organes sexuels, tant chez l’homme que chez la femme. Toutefois, il est déconseillé d’en croquer une gousse juste avant le match !

06. Chocolat

Parmi les aliments dont les vertus aphrodisiaques sont reconnues, le chocolat occupe le haut du pavé. Cette délicieuse friandise, souvent offerte à la Saint-Valentin, contient de l’arginine, un acide aminé qui, une fois dans l’organisme, se transforme en oxyde nitrique qui a un effet vasodilatateur. De plus, cet aliment stimule des endorphines, des hormones liées au plaisir.

07. Cacao

L’histoire fait largement état des vertus aphrodisiaques de certains aliments. Le cacao était connu comme un excitant sexuel. Les plus hardis ajoutaient du piment, du poivre et du clou de girofle pour en multiplier les effets.

Lire aussi: Voici cinq bonne raisons pour lesquelles vous devriez vous marier tôt

Tanzanie: refusant de lutter contre la Covid-19, le Président John Magufuli atteint de la maladie et est dans un état critique

ALERTE : refusant de lutter contre la Covid-19 dans son pays, le Président tanzanien John Magufuli atteint de la maladie et est dans un état critique

Testé positif à la Covid-19 et admis dans un centre hospitalier, John Magufuli se trouve dans un état critique. Il n’a pas été vu en public depuis 11 jours a aussi fait un AVC.  Son pays n’a pas publié ses cas de Covid-19 depuis mai et refuse d’acheter des vaccins

La Tanzanie a ouvertement refusé de prendre part à la lutte contre la Covid-19 avec le vaccin. Les autorités ont plutôt exhorté leurs populations à respecter les mesures d’hygiène et à opter pour la médecine populaire. Une décision prise alors que plusieurs pays dans le monde se mobilisent pour obtenir les vaccins contre la Covid-19.

Son ministre de la Santé, Dorothy Gwajima a annoncé que le pays n’avait pas pour projet de recevoir des vaccins contre la Covid-19. Alors que l’on est dans un contexte de lutte contre le coronavirus, la Tanzanie renforce plutôt sa position anti-vaccin.

« Le ministère n’a pas comme projet de recevoir des vaccins contre le coronavirus », a-t-elle déclaré le 2 février dernier lors d’une conférence de presse dans la capitale Dodoma.

Toutefois, la ministre a invité ses compatriotes à faire de la gymnastique, à se reposer et à utiliser la médecine populaire. Cela dit, de nombreux remèdes traditionnels contre la Covid-19 ont déjà été enregistrés. L’un étant à base de gingembre, d’oignon, de citron et de poivre.

Dorothy Gwajima a toutefois mis en valeur l’importance de respecter l’hygiène, de se laver les mains et de les désinfecter.

John Magufuli a indiqué que les vaccins contre la Covid-19 étaient « inappropriés », alors même que les premières livraisons importantes commencent à arriver sur le continent africain. « Nous devons être très prudents avec ces vaccins importés », a-t-il ajouté.

Au mois d’avril, il avait par ailleurs déclaré que les Tanzaniens étaient épargnés du coronavirus grâce à Dieu.

Lire aussi: Covid-19: « Nous devons être très prudents avec ces vaccins importés » dixit ce Président africain

Santé : ces 10 maladies peuvent être guéries par des rapports sexuels réguliers

Santé : maux de tête, peau éclatante (…), découvrez ces maladies qui peuvent être guéries par des rapports sexuels réguliers

Faire l’amour à de nombreuses vertus pour la santé. Les rapports sexuels permettent entre autre de s’épanouir et de réduire le risque de certaines maladies.

Découvrons alors les 10 maladies qui sont guéries par des rapports sexuels réguliers :

1. Problèmes cardiaques

L’amour diminue le risque de troubles cardiaques et renforce le fonctionnement du cœur. Les problèmes cardiaques sont considérés comme les principales maladies qui peuvent être guéris par l’amour.

2. Antidépresseur

Avoir les rapports sexuels est un antidépresseur efficace et permet de remonter sa propre estime de soi.

3. Maux de tête

Avoir la migraine est une mauvaise excuse pour éviter de passer à l’acte avec son partenaire. Pour calmer le mal de tête, vous pouvez bien faire l’amour. Pendant l’acte, il y’a libération de l’ocytocine et l’endorphine qui aident à détendre le corps.

4. Grippe

Selon les chercheurs, avoir des rapports sexuels guérirait la grippe. Pendant l’amour, la production d’anticorps est libérée à l’intérieur du corps ce qui permet de lutter contre cette infection virale.

5. Incontinence urinaire

L’intimité renforce le bassin et prévient les fuites urinaires. Vous ne souffrirez plus d’incontinence urinaire si vous faites régulièrement l’amour.

6. Insomnie

Ce n’est pas par hasard qu’après un rapport sexuel, l’homme s’endort. Après l’acte, le taux d’ocytocine élevé dans le corps est semblable à un somnifère. Cependant chez les femmes, ce n’est pas l’ocytocine qui leur permet de mieux dormir mais plutôt un soulagement des sens et le soulagement.

7. Peau éclatante

Vouloir une peau éclatante c’est avoir des rapports sexuels régulièrement. Durant les rapports sexuels, il y’ a libération des toxines qui contribue à améliorer l’aspect de la peau.

8. Prostate

Un homme qui a des éjaculations courantes diminue son risque d’attraper le cancer de la prostate. Un taux élevé en testostérone protège contre cette maladie.

9. Surcharge musculaire

L’acte sexuel aide à lutter contre les douleurs musculaires et articulaires. Les chercheurs ont prouvé que la libération de l’ocytocine ajouté à de l’endorphine permet de soulager la douleur.

10. Cancer du sein

La stimulation des mamelons lors des rapports sexuels libère de l’ocytocine. Cette hormone contribue à l’élimination des cellules cancérogènes des glandes mammaires.

Lire aussi: Santé: Vivre avec la drépanocytose sans complications, voici les 7 choses qu’il faut faire

Côte d’Ivoire / Covid-19 : cet ex-ministre de Gbagbo préfère se purger avec du piment que de se faire vacciner

Côte d’Ivoire / Covid-19 : cet ex-ministre de Gbagbo préfère se purger avec du piment que de se faire vacciner

La Côte d’Ivoire a démarré sa campagne de vaccination anti-covid en début de cette semaine. Si pour les autorités le vaccin est la solution pour faire face à la pandémie, ce n’est pas le cas pour les populations. Selon ces derniers, les effets secondaires du vaccin observé notamment sur les premières personnes qui ont été vaccinés en Angleterre n’encouragent pas à se faire vacciner.

C’est le cas de Joel N’guessan, ancien ministre des droits de l’homme sous le régime de Laurent Gbagbo qui dans une vidéo incroyable, affirme avoir des doutes sur le vaccin contre la Covid-19. Cet ex-porte-parole d’Alassane Ouattara et militant actif du RHDP préfère se purger avec du piment que de se faire vacciner.

“Là, on m’a dit qu’ils ont trouvé un vaccin. Donc tout le monde se presse pour se vacciner. Je disais à des amis, d’ores et déjà qu’est-ce qu’on apprend ? C’est que les effets secondaires des premières personnes qui ont été vaccinés en Angleterre laissent à désirer”, constate Joël N’guessan.

“ Donc, franchement, je ne vois pas pourquoi je vais me presser si je suis capable d’aller prendre le « aromangnrin » (des feuilles aux vertus thérapeutiques) pour mettre cela dans mes narines, si je suis capable d’aller prendre le piment et puis quelques herbes pour me purger avec et puis je me sens bien, franchement…”, déclare l’ex-ministre des droits de l’homme.

“Je n’ai pas dit que le vaccin n’est pas bon hein, mais moi je ne prendrai pas ce vaccin ” a terminé Joël Nguessan qui a dit attendre au moins un an afin de voir les effets du vaccin sur les premières personnes qui se seront vaccinées.

Lire aussi: Côte d’Ivoire : « affaire de se3tape de Didier Drogba », un gros mensonge

Togo: le gouvernement évalue la phase pilote du programme de gratuité pour les femmes enceintes

Togo: le gouvernement évalue la phase pilote du programme de gratuité pour les femmes enceintes

Selon la déclaration de sa politique générale, le gouvernement togolais s’est engagé dans un processus de renforcement et d’extension des mesures entre autres, le programme de gratuité visant à rendre l’accès aux soins facile pour la population.

Pour ce faire, les autorités ont lancé une phase pilote du programme de gratuité pour les femmes enceintes. Ainsi, au cours de sa tournée à l’intérieur du pays, le Premier ministre Victoire Tomegah-Dogbé a effectué une visite surprise ce jeudi 11 février au CMS d’Adabaweré dans la préfecture de la Kozah.

Une descente du Premier ministre dans le centre pour évaluer la phase pilote de l’expérimentation du programme de gratuité pour les femmes enceintes annoncé par le Président de la République.

Ainsi, après constat, les résultats sont encourageants. 387 femmes enceintes ont été enrôlées du 20 décembre 2020 au 30 janvier 2021. L’objectif pour le Gouvernement est de voir les avancées de la phase pilote avant la mise en œuvre du programme sur toute l’étendue du territoire national.

D’après le témoignage de Mme Latta, la sage-femme du CMS d’Adabaweré, « les femmes se sentent à l’aise et elles sont contentes du fait que les soins sont gratuits ».

« Depuis que je suis arrivée pour la consultation prénatale, les produits sont gratuits. C’est bon pour certains de nous qui n’avons pas des moyens pour subvenir à cela. L’État nous aide beaucoup », a renchéri une bénéficiaire du programme pilote.

Lire aussi: Togo: 20 nouveaux diplômés vont apporter leur plus-value au PND