Non classé

Togo : CERES, un centre pour plus d’entreprises sociales et solidaires

centre pour plus d’entreprises sociales et solidaires

L’entrepreneuriat social est une forme d’entrepreneuriat qui place l’efficacité économique au service de l’intérêt général. Il recouvre l’ensemble des initiatives économiques dont la finalité principale est sociale.

Cette initiative a vu le jour pour amener les différents acteurs à l’approprier afin de renforcer l’écosystème en faveur de l’émergence des entreprises à fort impact social.

Objectif du CERES

En mars 2019, le gouvernement togolais en collaboration avec l’ambassade des Etats-Unis d’Amérique ont mis en place le Centre de ressources en entrepreneuriat social et économie sociale et solidaire (CERES). C’est un outil stratégique destiné à faire du Togo, un hub ouest-africain des entreprises sociales.

L’Organisation internationale du travail (OIT) présente l’Economie sociale et solidaire (ESS) comme l’ensemble des entreprises et organisations (coopératives, mutuelles, associations, fondations et entreprises sociales) qui produisent des biens, des services et des connaissances tout en poursuivant des objectifs à la fois économiques et sociaux. Elles promeuvent, également, la solidarité.

Les missions du CERES

Le centre est un important atout pour le Togo dans la concrétisation des objectifs du Plan national de développement (PND), à travers la mise en place des outils adaptés au développement économique, social et environnemental, en respect avec les différents agendas sous régionaux et internationaux. 

Pour atteindre les principaux objectifs, le CERES crée des cadres de concertations et fédère tous les dirigeants ainsi que les acteurs de l’économie sociale et solidaire pour favoriser l’échange de bonnes pratiques et la co-construction de solutions innovantes. Elle organise, chaque année, une conférence des leaders de l’économie sociale et solidaire et les fait participer à de nombreuses rencontres nationales et internationales.

Afin de promouvoir le développement d’entreprises sociales fortes et ancrer le concept dans l’économie togolaise, le CERES a mis en place des programmes de mentorats et d’incubation à l’endroit des entrepreneurs sociaux. Chaque année, le centre recrute deux (02) cohortes de vingt-quatre (24) jeunes entrepreneurs sociaux. Quelques mois seulement après sa création, le centre compte mille trois cent vingt-cinq (1 325) entrepreneurs sociaux et quinze (15) chercheurs.

Lire aussi : https://actusalade.com/blog/togo-toute-la-procedure-de-creation-dentreprises-assouplie-grace-aux-reformes-operees/

Article précédentArticle suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *