Société

Dormir en couple permet un sommeil de meilleure qualité, analysent les chercheurs allemands

Dormir en couple permet un sommeil de meilleure qualité, analysent les chercheurs allemands

Pour passer de bonnes nuits réparatrices, rien de tel que s’endormir dans les bras de son ou sa partenaire.

L’étape du sommeil fait incontestablement partie des plus redoutées lorsque l’on entame une nouvelle relation avec quelqu’un. On scrute sa façon de respirer, on blêmit à chaque petit ronflement, on analyse ses mouvements, bref, on passe l’ultime test (mais non des moindres) pour mesurer notre degré de compatibilité. Et si nombreux sont les couples à avoir jeté l’éponge, préférant squatter le canapé du salon ou le lit de la chambre d’amis plutôt que de voir leurs nuits perturbées par la présence de l’autre, il semblerait que dormir à deux ne soit pas une si mauvaise idée.

Ce sont les conclusions avancées par des chercheurs du Centre de psychiatrie intégrative, en Allemagne, qui ont analysé le sommeil de 12 jeunes couples hétérosexuels en bonne santé. Publiés dans la revue Frontiers in Psychiatry, les résultats montrent que dormir à deux permet un sommeil de meilleure qualité. Et oui…! Pour étudier leur sommeil, les scientifiques ont observé les participants dans le laboratoire du sommeil en train de dormir à deux mais également seuls grâce à une polysomnographie simultanée.

Un nom un peu technique mais qui correspond à une « méthode très précise, détaillée et complète pour mesurer le sommeil à différents niveaux : des mouvements des ondes cérébrales à la respiration, à la tension musculaire, à l’activité cardiaque », explique le Docteur Henning Johannes Drews qui a mené l’étude. Les couples participants ont également dû répondre à un questionnaire sur leur relation (mesurant la durée, la profondeur, le degré d’amour, etc.).

Résultat, l’équipe de chercheurs a constaté que lorsqu’ils dormaient dans le même lit, les sujets présentaient des mouvements oculaires plus rapides et moins perturbés que lorsqu’ils dormaient seuls. Et il ne s’agit pas que d’un détail puisque c’est le signe du sommeil paradoxal, soit la phase où l’on rêve de façon plus intense mais aussi celle qui est associée à la consolidation de la mémoire et des interactions sociales ou encore à la régulation des émotions.

Mais ce n’est pas tout. Les chercheurs ont également noté qu’une fois ensemble, les couples synchronisent leurs habitudes de sommeil. « Cette synchronisation, qui n’est pas liée au fait que les partenaires se perturbent mutuellement la nuit, est positivement associée à la profondeur de la relation, estiment-ils. En d’autres termes, plus les participants ont évalué leur relation comme importante à leurs yeux, plus la synchronisation avec leur partenaire était forte ».

Lire aussi : https://actusalade.com/blog/cote-divoire-voici-la-tenue-sexy-de-la-chanteuse-josey-qui-fait-buzz-sur-instagram/

Article précédentArticle suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *