Actualités, Sport

Football: une nouvelle sentence pour le président de la CAF Ahmad Ahmad

Football: une nouvelle sentence pour le président de la CAF M. Ahmad Ahmad

Suspendu de toutes activités liées au football pour 5 ans, M. Ahmad vient d’avoir une nouvelle sentence sur son sort. En effet, le Tribunal arbitral de sport (TAS) a décidé ce lundi de réduire de cinq à deux ans la peine infligée au président de la Confédération africaine de football (CAF).

Selon le communiqué publié par le TAS, « la formation arbitrale a partiellement admis l’appel et a réduit la durée de la suspension imposée à M. Ahmad à deux ans à compter de ce jour moins la période de suspension déjà subie entre le 19 novembre et le 29 janvier ».

Le TAS avait été saisi par M. Ahmad Ahmad après sa suspension pour toutes activités liées au football pour cinq ans.

Malgré cette nouvelle sentence, le Malgache ne pourra pas briguer un autre mandat à la tête de la CAF comme il l’avait décidé en déposant sa candidature.

En effet, la chambre de jugement de la Commission d’éthique de la FIFA avait constaté que M. Ahmad avait commis plusieurs infractions à son Code éthique (CDE) et avait prononcé à son encontre une interdiction de 5 ans d’exercer toutes activités liées au football, en plus de lui infliger une amende de 200.000 francs suisses. Une amende que le TAS a également réduite et fixée « désormais à 50.000 francs suisses ».

Le président de la CAF avait demandé une annulation pure et simple de sa condamnation.

Lire aussi : Ligue des champions : Barcelone – PSG, la remontada de l’équipe de Lionel Messi attendue

Article précédentArticle suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *