Economie

Forum TOGO-UE : Un bilan satisfaisant un an après grâce à l’amélioration du climat des affaires

Forum TOGO-UE Un bilan satisfaisant un an après grâce à l’amélioration du climat des affaires

Réuni le jeudi 18 juin 2020 au Palais de la présidence du Togo, le comité stratégique de suivi du Forum Economique Togo-Union Européenne a établi le premier bilan de la mobilisation des investissements prévue dans le cadre de ce premier forum.

Tenu à Lomé les 13 et 14 juin 2019, le FETUE, placé sous le thème « Bâtir des relations économiques durables et pérennes entre le Togo et l’Union Européenne », a été une plateforme unique de mobilisation des investissements au Togo, incluant l’investissement domestique, l’investissement venant de la diaspora togolaise et les IDE.

Ainsi, dans le cadre de ce forum, 103 projets ont été retenus lors des échanges B2B sur les 140 projets bancables soumis. Ces projets retenus, soulignons-le, sont prioritairement en lien avec le PND.

Grâce aux réformes introduites par le gouvernement togolais à travers la cellule en charge de l’amélioration du climat des affaires, les voies pour la mobilisation des investissements et le financement des projets ont balisées.

Par voie de conséquence, dix projets dont le coût global s’établit à 15 647 493 892 FCA (9 23 889 303.65 euros) sont à l’étape de mise en œuvre, dix-huit projets évalués à 320 475 660 104 FCA soit 489 275 816.95 euros sont des projets soit d’extension, ou ayant bouclé une partie des financements ou en discussions avancées avec les partenaires étrangers et donc sont en attente de financements complémentaires. Enfin, il est à ajouter qu’un des promoteurs des projets, le projet le plus couteux (soit plus de 520 milliards de FCFA : 45% du coût global) a signé un MOU avec un partenaire rencontré lors du Forum.

Le Président Faure Gnassingbé lors dU Forum TOGO-UE

Par ailleurs, les retombées de ce forum restent réelles et palpables. A l’évidence, une vingtaine des investisseurs internationaux ont manifesté leur intérêt pour les projets prioritaires du PND, le fonds d’investissement luxembourgeois KARA INVESTMENT FUND et le gouvernement togolais ont signé en juillet 2019 un MOU de 5 milliards de FCFA dans le secteur de l’agro-industrie, une convention a été signée avec le groupe Dangoté pour la construction d’une usine de production d’engrais phosphaté pour un investissement de 2 milliards de dollars et l’installation d’une usine de fabrication de ciment avec un investissement de 60 milliards de dollars, des rencontres entre les institutions financières sous régionales basées au Togo et certains promoteurs togolais de la diaspora ont été organisées, des institutions financières ont manifesté leurs intérêts évidents à accompagner les promoteurs de projets dont le coût est inférieur à 150 000 000FCFA. Enfin, dans le cadre de la coopération multilatérale, certains promoteurs de projets ont, en outre, été sélectionnés par la BAD pour prendre part au rendez-vous international organisé par ladite institution en Afrique du Sud, ce en vue de leur permettre de vendre leurs projets.

Le satisfecit des retombées de ce premier forum a amené le gouvernement à réitérer ses vifs remerciements à tous les acteurs en particulier l’Union Européenne pour leur détermination à couvrir les besoins de financement du PND à hauteur de 65 %.

Pour rappel, la réunion du comité stratégique de suivi du Forum Togo-UE a été présidée par la directrice du cabinet de la présidence de la République, Mme Victoire Tomégah Dogbé, en présence de la Ministre Déléguée en charge de l’amélioration du climat des affaires et d’autres membres du gouvernement, des ambassadeurs de la France, de l’Allemagne et de l’Union Européenne, des représentants du secteur public et privé togolais.

Donis A.

Article précédentArticle suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *