Actualités, Société

Gabon : Plus de sanctions pénales pour les homosexuels

Gabon : Plus de sanctions pénales pour les homosexuels

Les homosexuels gabonais n’ont désormais aucune inquiétude à se faire. Le mardi 23 juin 2020, l’Assemblée Nationale a voté une loi dépénalisant l’homosexualité.

Sur 143 députés, c’est  97 qui ont pris part  à cette séance plénière. Ainsi, 48 députés ont  voté en faveur  de la dépénalisation de l’homosexualité contre 24.  Il y a 25 députés qui ne se sont pas prononcés sur la question.

En effet, l’homosexualité est une orientation sexuelle. C’est quand deux personnes de même sexe décident d’avoir des relations amoureuses ou sexuelles.  Il y a un an, l’alinéa 5 de l’article 402 du code pénal  condamnait  à une peine de « 6 mois d’emprisonnement et 5 millions de FCFA toute personne qui se rendrait coupable d’atteinte aux bonnes mœurs en ayant des rapports sexuels avec une personne du même sexe ».

Selon les informations, le retrait de cet aliéna du code pénal  vise à mettre fin à « une discrimination ».  

Par ailleurs, ce nouveau projet de loi soumis  par le gouvernement  qui suscite des réactions n’est visiblement pas aussi apprécié au sein de la majorité présidentielle.  La loi votée devrait passer devant le sénat avant sa promulgation.

Lire aussi: TOGO : L’ASSEMBLÉE NATIONALE VOTE POUR LA « FAIM ZÉRO À L’ÉCOLE »

Article précédentArticle suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *