Sport

Ghana : les raisons pour lesquelles Assamoah Gyan est activement recherché par la police

les raisons pour lesquelles Assamoah Gyan est activement recherché par la police

Le célèbre joueur d’origine ghanéenne Assamoah Gyan annonçait sa retraite internationale l’année dernière. On était loin de s’en douter qu’il risquerait de faire la prison ou même d’être impliqué dans une affaire de justice.

Pour une deuxième consécutive, son frère risque de faire la prison l’entrainant avec lui.

Voici les raisons…

L’ex capitaine des Black stars, Asamoah Gyan et son frère Baffour Gyan sont recherchés par la police pour avoir agressé Godwin Martey, le PDG de Web Soft Solutions au cours d’un match de tennis.

En effet, Godwin Martey, le PDG de Websoft Solutions, a accusé l’international footballeur Asamoah Gyan et son frère Baffour Gyan de l’avoir agressé lors d’un match de tennis.

Selon des sources concordantes, l’incident se serait produit mercredi 14 octobre dernier sur un terrain de tennis de la capitale Ghanéenne. Les deux faisaient partie d’un match d’entraînement de tennis, qui impliquait le frère de l’ancien capitaine des Black Stars.

Selon la presse locale, le jeu en simple qui a été mis en place par un ami commun a pris une tournure amère lorsque Godwin a remarqué que tous les points controversés qui étaient censés jouer en sa faveur avaient été donnés à Asamoah Gyan par son frère Baffour Gyan qui a agi en tant qu’arbitre du jeu.

Fatigué de cela, Martey a déclaré qu’il avait décidé d’arrêter complètement de jouer au jeu et d’aller s’asseoir quelque part pour se détendre. Baffour, a-t-il dit, l’a menacé de venir finir, mais, lorsqu’il a refusé, le frère d’Asamoah Gyan s’est approché de lui et a commencé à le gifler.

Selon certaines informations reçues, ça ne serait pas la première fois que ce dernier trainerait le célèbre footballeur dans des embrouilles judiciaires.

Mais le rapport du médecin confirme que l’adversaire du tennis n’a pas été physiquement attaqué ou blessé lors de l’agression présumée des frères Gyan. 

Rappelons-nous du cas de Baffour Gyan, le frère aîné d’Asamoah Gyan, était recherché par la police d’East Legon au Ghana en 2018. Baffour Gyan et était accusé d’avoir saisi les passeports et autres documents de voyage de sa belle-sœur Gifty Gyan et de ses trois enfants après les avoir incités à prendre l’avion pour le Ghana depuis le Royaume-Uni, où les enfants fréquentaient.

Les documents qu’il a saisis comprenaient les passeports, le permis de séjour britannique et l’assurance maladie. Selon la police d’East Legon, Baffour Gyan semblait inventer des histoires, après avoir d’abord dit à la police du tribunal d’Accra, lors d’une audience préliminaire, que des voleurs avaient fait irruption dans sa voiture pour voler les documents de voyage, mais quand on lui avait demandé d’apporter la voiture pour examen, il avait dit qu’il ne pouvait pas trouver les documents.

La situation a contraint les avocats de Gifty à déposer une plainte officielle car ils ont déclaré que seule une cour de justice peut punir un citoyen ghanéen après une plainte. La police d’East Legon affirme que Baffour Gyan n’avait pas répondu aux appels à comparaître.

Asamoah Gyan et son épouse, Gifty, avient récemment fait les manchettes à la suite d’une poursuite intentée par Gyan devant un tribunal d’Accra. 

La star ghanéenne avait dû demander l’annulation de son mariage et exiger un test de paternité pour ses trois enfants. Tant de scandales occasionnés pour notre ex footballeur ghanéen.

Lire aussi : Etats-Unis : pourquoi ce père refuse de briser la vitre de sa voiture pour sauver sa fille de 1 an enfermée

Article précédentArticle suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *