Economie

Ghana : suppression des postes de péages dans tout le pays, les raisons évoquées

Ghana : suppression des postes de péages dans tout le pays, les raisons évoquées

Désormais les frais aux postes de péage ne seront plus payés sur toutes les routes au Ghana. Une décision annoncée devant le parlement du pays par le ministre des finances, Ken Ofori-Atta. C’est à l’occasion de la déclaration budgétaire et la politique économique 2022.

Cette mesure qui sera actée après l’approbation du budget 2022, intervient après le constat amer remarqué aux postes de péage dans le pays.

Selon le gouvernement les postes de péage créent de l’embouteillage et ont un impact négatif sur la productivité. « Au fil des années, les points de péage sont devenus des centres de marché malsains, occasionnent une circulation dense sur nos routes, allongent les durées de trajet d’un endroit à un autre et ont un impact négatif sur la productivité. La congestion générée aux points de péage, en plus de créer ces inconvénients, conduit également à la pollution dans et autour de ces environs », a soutenu le ministre des finances.

Lire aussi : Relations Togo – Bénin : quand cette photo des Présidents Faure et Talon relance les débats, lisez cette parodie qui amuse la toile

Ofori-Atta a fait noter que les gouvernements successifs après avoir imposé et maintenu des péages sur certaines routes publiques afin de collecter des fonds pour la construction et l’entretien des routes. Il urge à présent de les réémettre en état. En ce qui concerne l’avenir des agents des postes de péage, le ministre a annoncé qu’ils seront réaffectés.

Article précédentArticle suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *