Sports

Kenya : le gouvernement dissout la fédération de football pour une affaire d’argent

Kenya : le gouvernement dissout la fédération de football pour une affaire de rapport financier

Alors que l’équipe kényane se prépare pour affronter l’Ouganda, la fédération de football vient d’être dissoute par le gouvernement. La décision rendue publique ce jeudi 11 novembre, émane du ministre des sports, Amina Mohamed.

D’après les arguments évoqués par les autorités après une investigation, la fédération n’arrive pas à fournir le rapport financier sur l’argent que le gouvernement l’avait donné.

Cette décision ne fait pas l’unanimité au sein de la fédération. Dans une conférence de presse, le président de la fédération s’est farouchement opposé à la décision du ministre.

« Je suis toujours à la tête de la fédération. Nous n’accepterons pas cette décision prise par le ministère des Sports. La fédération rejette le comité (par intérim), et nous continuerons à travailler comme d’habitude. Toutes les activités liées au football continuent comme prévu et la FKF demeure aux commandes », a déclaré le président Nick Mwendwa.

Lire aussi : Argentine : un entraîneur fusillé en plein match

« La fédération a coopéré pleinement dans l’enquête ordonnée par le ministère et a (donnés) des documents détaillés de 2016 à aujourd’hui », a-t-il ajouté et de poursuivre, « les inspecteurs n’étaient pas vraiment intéressés par l’examen de ces documents ».

Une enquête approfondie et qui sera conduite par la police et les autorités chargées de la lutte contre la corruption devraient être engagées et voir s’il y a lieu d’engager des poursuites pénales.

Soulignons que l’enquête du gouvernement a été lancée il y a deux semaines pour déterminer si quelque 244 millions de shillings kényans (1,7 M EUR) alloués à la Fédération avaient été utilisés, comme prévu, pour préparer l’équipe du Kenya à la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2019 en Egypte.

Article précédentArticle suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *