Actualités, Economie

Le 31 Juillet pour la reprise totale des vols des pays de la CEDEAO vers les autres pays du monde

Le 31 Juillet pour la reprise total des vols des pays de la CEDEAO vers les autres pays du monde

Après une rencontre du comité ministériel de coordination des transports des pays de la CEDEAO du 12 au 16 juin, il a été proposé de reprendre les vols vers les pays d’Europe, d’Amérique et les autres pays du monde.

Cette décision intervient dans le cadre de la reprise progressive des activités après un long moment de blocus à cause de la crise de coronavirus. Dans un communiqué final, le comité a envisagé « une ouverture des frontières aériennes et terrestres aux autres pays ne présentant pas de niveau très élevé de taux de contamination de la COVID-19, à compter de la deuxième quinzaine de juillet 2020 (31 juillet 2020 au plus tard). Cette ouverture sera fonction de l’évolution de la pandémie au sein des pays membres de la CEDEAO et des autres pays (du monde. Ndlr) et fera l’objet d’une évaluation périodique »

Ces propositions devront, tout de même, attendre l’aval des chefs d’Etat pour leur application.  Une rencontre des ministres des transports est prévue afin de discuter et décider d’une solution régionale bien coordonnée pour les activités de transport. Aussi, il est envisagé « l’ouverture de corridors de transport et de commerce transfrontalier pour la circulation immédiate de fournitures et d’équipements médicaux humanitaires, de biens essentiels et de personnes, dans la lutte contre la pandémie dans la région ». Ces ministres devaient élaborer « un chronogramme pour l’ouverture progressive et coordonnée des frontières terrestres, aériennes et maritimes en vue d’accompagner le processus de relance des activités économiques transfrontalières ».

Le planning s’étale sur 3 étapes, de l’ouverture des aéroports domestiques et de la levée des restrictions relatives au transport terrestre au sein des Etats membres à la fin du mois de Juin, à l’ouverture des frontières aux autres pays du monde en passant par l’ouverture des frontières terrestres et aériennes entre les Etats de la CEDEAO  «  en vue de permettre la libre circulation des biens et des personnes sur la base d’une application stricte des lignes directrices proposées pour l’harmonisation et la facilitation du commerce et du transport transfrontaliers, dans la région de la CEDEAO.

Il est à rappeler que la date proposée est la première quinzaine du mois de juillet 2020 (15 juillet 2020 au plus tard) », selon le communiqué final qui a été présenté.

Lire aussi: RDC/COVID-19 : LE PLAN MARSHALL DE FÉLIX TSHISEKEDI POUR L’ÉCONOMIE CONGOLAISE, UNE AMBITION SANS SOCLE

Article précédentArticle suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *