Société

Madagascar: 1 617 personnes sans logement après un incendie

Madagascar 1 617 personnes sans logement après un incendie

Les habitants d’un quartier populaire situé dans la capitale malgache, Antananarivo, ont été victimes d’un « violent » incendie. Presque 300 cases, construites en bois, ont été calcinées dans cette localité peuplée qui s’étend sur 67 hectares.

Le bilan de cet « violent »  incendie, déclaré le mardi 23 juin 2020, est de 1 617 sinistrés et trois blessés.

D’après les sources officielles, l’une des causes de l’incendie serait « la construction de cases en bois collées les unes aux autres ».

C’est le terrain de foot du quartier qui sert maintenant d’habitation aux sinistrés. « Nous sommes dans des tentes. Mais hier (mardi), nous avons dormi en plein air, parce qu’il n’y avait rien », a expliqué une sinistrée ayant vu sa maison emporter par les flammes.

La croix rouge et le Bureau national de gestion des risques et des catastrophes ont, pour l’instant, installé une vingtaine de tentes. Egalement, des vivres et des couvertures ont été distribués.

Lire aussi: BARRAGE SUR LE NIL: DE L’ÉLECTRICITÉ DANS L’AIR

Article précédentArticle suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *