Actualités, Société

Madagascar : un tournoi de jeux de vidéo sur les écrans de cinéma

un tournoi de jeux de vidéo sur les écrans de cinéma

A Madagascar, un tournoi de jeu de vidéo a été organisé ce samedi et a duré deux jours. Il s’est déroulé sur grand écran. C’est la capitale Antanarivo, qui a accueilli ce vidéo games week end sur les écrans géants de l’un des seuls cinémas du pays. Une première.

C’est une idée ou un concept qui intéresse bon nombre de joueurs. Que ces derniers soient professionnels ou amateurs. C’est dire que pour la plupart des ménages, associations et communautés des gamers et d’e-sports sont en plein développement.

Un rêve qui devient une réalité

Sur l’écran géant, on peut voir défiler des images de jeux vidéo de combat, à l’instar de Dragon, Ball Z, Street Fighter ou encore Tekken. Présent à ce tournoi, Christian Luc Rajaobarison, 26 ans, membre de l’équipe malgache semi professionnelle d’e-sport Agon livre ses impressions.

« Jouer sur un écran comme ça, c’est comme un rêve qui se réalise. C’est incroyable parce qu’on est en train de vivre une grande évolution dans l’e-sport à Madagascar », a-t-il indiqué. « Ce qui est encore difficile ici, c’est de faire comprendre aux gens et à notre entourage que jouer aux jeux vidéo, ça peut être un travail », a-t-il ajouté. « Qu’on peut être professionnel et que l’on peut gagner sa vie grâce à ça », a-t-il précisé.

Pour ce qui est de la promotion de la discipline, Masy Andrriantsoa, administrateur de l’association Madagascar Fighting Games qui compte 250 membres se prononce. Pour lui, il s’agit d’une discipline qui a du potentiel dans la Grande Île et qui a besoin de soutien. C’est dire que cette discipline promet.

Une discipline qui a de l’avenir

Masy Andrriantsoa parle aussi de l’avenir de la discipline. « Le jeu vidéo à Madagascar est en évolution. Avec notre association, nous avons fait pas mal de tournois internationaux, en Egypte par exemple, et dans d’autres pays d’Afrique », a-t-il indiqué.

« Nous sommes 5ème sur Street Fighter au niveau de l’Afrique. On incite vraiment les sociétés à soutenir et à créer des équipes pour faire une émulsion dans le monde de l’e-sport parce que ça a de l’avenir et c’est encore un terrain assez vierge pour l’instant », a-t-il souligné.

« L’accès à la console est encore difficile à Madagascar et donc, on trouve surtout des salles de jeux qui sont fréquentées par les jeunes et qui permettent de les sortir de la rue », a-t-il ajouté. « On peut se défouler à travers les jeux vidéo au niveau émotionnel. C’est aussi et surtout un sport intellectuel », a-t-il conclu.

Pour Holy Razafindramanana, responsable du Cinépax, cinéma dans lequel se déroule le tournoi, il s’agit à travers cet évènement de démocratiser le jeu vidéo. « On a parlé avec toutes les communautés de disciplines de jeux vidéo et il y a avait aussi une demande de la part de nos clients qui venaient au cinéma », a-t-il déclaré. « C’est une expérience unique de pouvoir jouer sur grand écran », a-t-il indiqué.

Les organisateurs prévoient déjà une deuxième edition de ce tournoi sur écran géant.

Lire aussi : Madagascar: 1 617 personnes sans logement après un incendie

Article précédentArticle suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *