Actualités, Annonces, Numérique

NASA : la société privée d’Elon Musk Space X envoie une capsule dans l’espace pour la première fois

la société privée d’Elon Musk Space X envoie une capsule dans l’espace pour la première fois

La firme SpaceX du patron de TESLA Elon Musk a réussi un gros coup en envoyant une capsule privée dans l’Escape. Elle s’est donc arrimée dans la nuit de lundi à mardi à la Station spatiale internationale (ISS).

Après 9 ans de dépendance envers la Russie, les États-Unis ont donc retrouvé leur autonomie en termes de voyage spatiale.

Une opération réussie

La première phase de l’amarrage à l’ISS s’est achevée mardi à 04h01 GMT, selon des images diffusées en direct par la NASA. La deuxième phase, ou « hard capture », s’est produite quelques minutes plus tard. Cette capsule, baptisée « Resilience », a été lancée par une fusée Falcon 9 de la société privée SpaceX, le nouveau moyen de transport spatial de la NASA.  « Bienvenue à l’ISS. Nous sommes impatients de vous avoir à bord », a déclaré l’astronaute américaine Kate Rubins pour accueillir la capsule.

La fusée a décollé lundi soir du centre spatial Kennedy, en Floride. À son bord, quatre astronautes, trois Américains et un Japonais : Michael Hopkins, Victor Glover, Shannon Walker et Soichi Noguchi. « C’était un sacré lancement », a commenté le commandant Michael Hopkins une fois en orbite. Jim Bridenstine, le chef de la NASA a pour sa part salué un « grand jour pour les États-Unis d’Amérique et pour le Japon », lors d’une conférence de presse.

La lune en ligne de mire dès 2024

Les astronautes, qui rejoignent ainsi deux Russes et une Américaine déjà dans la station, resteront six mois dans ce laboratoire orbital, filant autour de la Terre à 400 km au-dessus des océans. SpaceX, société du milliardaire Elon Musk devient ainsi la première société privée à accomplir cette prouesse technologique.

SpaceX doit lancer encore deux autres vols habités pour la NASA en 2021. L’un se fera au printemps avec le Français Thomas Pesquet, ainsi que quatre missions de ravitaillement cargo d’ici le premier trimestre 2022. Une mission purement privée est également prévue fin 2021. De plus, la NASA et Elon Musk ont laissé entendre que Tom Cruise pourrait se rendre à la Station spatiale internationale pour tourner un film, information qui n’a pas encore été confirmée.

Après avoir certifié le successeur des navettes, mises à la retraite en 2011, la NASA se projette désormais la Lune. L’Agence gouvernementale a signé des partenariats avec notamment le Japon et l’Europe pour son programme Artemis. Ce dernier prévoit un retour sur la Lune en 2024. Toutefois, la NASA n’a pas encore reçu les dizaines de milliards de dollars de la part du Congrès américain, nécessaires pour finaliser le projet. De plus, le candidat élu Joe Biden n’a pas repris à son compte l’objectif de 2024.

Réaction de personnalités américaines

Satisfait de la réussite de ce programme, Donald Trump n’a pas manqué de se féliciter de ce fait.«La Nasa était un désastre fini quand nous avons pris les choses en main. Aujourdhui, cest le centre spatial le plus couru et le plus avancé du monde, de loin!» a tweeté le N°1 américain, s’appropriant le succès d’un programme lancé sous ses deux prédécesseurs.

Le président élu démocrate Joe Biden a aussi salué cette avancée dans un tweet. « C’est la preuve du pouvoir de la science et de ce que nous pouvons accomplir en combinant innovation, inventivité et détermination », a-t-il déclaré.

Lire aussi : Cet homme réclame auprès de son ancienne église le remboursement des dîmes payées de 1998 à 2018

Article précédentArticle suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *