Société

Nigéria : une loi pour castrer les violeurs d’enfants adoptée à Kaduna

Les législateurs de l’État de Kaduna, au Nigeria, ont approuvé la castration chirurgicale comme sanction pour les personnes reconnues coupables de viol d’enfants de moins de 14 ans.

Le gouverneur de l’État, Nasir Ahmad el-Rufai, doit signer le projet de loi pour qu’il devienne une loi dans l’État du nord-ouest.

Il a déjà soutenu la castration pour empêcher les violeurs de récidiver.

Cette décision fait suite à l’indignation publique suscitée par une vague de viols, qui a poussé les gouverneurs des États de la nation à déclarer l’état d’urgence.

La loi fédérale du Nigeria prévoit une peine allant de 14 ans à la prison à vie, mais les législateurs des États peuvent fixer des règles différentes pour les condamnations.

Lire aussi : https://actusalade.com/blog/otr-fraudes-fiscales-togo-premier-de-luemoa-a-experimenter-le-sam-dans-le-domaine-des-impots/

Article précédentArticle suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *