Politique

Présidentielles en Gambie : un scrutin avec des billes à la place des bulletins de vote

Présidentielles en Gambie : des votes avec des billes à la place des bulletins

Les gambiens sont attendus dans les urnes ce samedi 4 décembre 2021 pour le compte des élections présidentielles. Ils sont près d’un million d’électeurs à choisir leur prochain président de la République.

Unique en son genre, les gambiens vont utiliser des billes à la place des bulletins de vote pour départager les candidats en quête de la présidence.

Ce système est introduit en 1965, en raison du taux élevé d’analphabétisme à l’époque dans le pays. A la place des bulletins de vote, chaque électeur recevrait d’un agent électoral une bille. Au cours du vote, la bille sera introduite dans l’un des bidons peints aux couleurs de chaque candidat. Chaque bidon dispose d’un tuyau à son sommet, par lequel l’électeur fera passer sa bille. Dès qu’une bille tombe dans un bidon, une cloche retentira pour signaler un vote. 

Lire aussi : Election en Lybie : la fille de Mouammar Kadhafi s’adresse au peuple

Si les organisateurs estiment que ce système garantit la fiabilité de l’élection et réduit aussi les charges financières, l’encombrement des bidons utilisés fait débat au sein de l’opinion.

Six candidats sont en lice pour ces élections présidentielles avec l’absence de Yahya Jammeh, une première depuis des décennies dans l’histoire de la Gambie. 

Article précédentArticle suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *