Actualités, Santé

Santé : les réserves d’oxygène sont épuisées en Namibie

les réserves d’oxygène sont épuisées en Namibie

Les réserves d’oxygène médical de la Namibie ont été « épuisées » alors que le pays enregistre un nombre record de décès quotidiens dus au coronavirus, a déclaré le ministre de la Santé Kalumbi Shangula.

Dans les cas graves, le virus endommage les poumons, entraînant une baisse du taux d’oxygène dans l’organisme et rendant la respiration plus difficile.

Cette semaine, le ministère de M. Shangula a annoncé 45 décès dus au virus mercredi, puis 55 jeudi. Avec une population de seulement 2,5 millions d’habitants, cela représente actuellement le taux de mortalité le plus élevé du continent.

Le pays a également enregistré un nombre élevé de nouveaux cas. Les médias locaux ont rapporté que les hôpitaux ont eu du mal à faire face à la situation et le ministre a confirmé que les ressources étaient mises à rude épreuve.

« L’apport d’oxygène au patient n’est pas satisfaisant », a déclaré M. Shangula. Il a déclaré que tous les fabricants locaux d’oxygène purifié avaient été mis à contribution et que le pays importait désormais le gaz de l’Afrique du Sud voisine.

De nouvelles mesures, dont un confinement dans la capitale, Windhoek, ont été prises pour contenir la propagation du virus.

En ce qui concerne la vaccination, le ministre de la santé a déclaré qu’en plus de lutter contre l’hésitation à se faire vacciner, qu’il a imputée aux informations trompeuses diffusées sur les médias sociaux, le pays avait des difficultés à se procurer les vaccins.

Un peu plus de 5% de la population a jusqu’à présent reçu au moins une dose. Lire aussi : Une étude confirme que se laver tous les jours n’est pas bon pour la santé

Article précédentArticle suivant

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *