Actualités

Sécurité : que faisait le général américain Stephen Townsend à Lomé ?

Sécurité : que faisait le général américain Stephen Townsend à Lomé ?

Responsable de l’unité AFRICOM, le général américain Stephen Townsend était dans la capitale togolaise ce mercredi 22 septembre. Patron du Commandement des États-Unis pour l’Afrique, il a été reçu par le Chef de l’Etat Faure Gnassingbé au palais présidentiel.

C’est une visite de travail au cours de laquelle l’américain a surtout salué les efforts du Togo en matière de sécurité. D’après nos confrères de Radio Lomé, le tête-à-tête a essentiellement tourné autour de la sécurité dans le Golfe de Guinée et l’extrémisme violent.

En ce qui concerne l’extrémisme violent, le chef d’Africom, a évoqué la volonté des Nations Unis à apporter son assistance au Togo. Ceci tout en soulignant les grands acquis du Togo en matière de sécurité ainsi que ses interventions louables dans le cadre des opérations de maintien de la paix dans les pays voisins.

« Je suis également ici afin de pouvoir remercier le chef de l’Etat et le peuple togolais pour les efforts que le Togo est en train de consentir pour les opérations de maintien de la paix », a-t-il indiqué.

Lire aussi : Crise en Afghanistan : « l’homme qui a tué Ben Laden », réagit

Pour ce qui est de l’accompagnement d’Africom, le général Stephen Townsend a donné quelques indications. « Nous ne sommes pas là pour jouer un rôle de leader dans le cadre de ses efforts mais nous sommes là pour aider nos partenaires africains. Je veux encore répéter une fois que nous ne sommes pas là pour exercer notre pouvoir. Mais nous sommes là pour apporter l’assistance et soutenir nos partenaires », a-t-il précisé.

« Nous pouvons intervenir sur le plan de l’équipement, de la formation, de la diplomatie et du développement. C’est tout un ensemble d’efforts que nous devons fournir », a ajouté le Chef de l’unité AFRICOM.

le général américain Stephen Townsend à Lomé
Article précédentArticle suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *