Cultures

Sénégal : la miss 2020 violée et enceinte, retrait d’un sponsor de taille, le comité dans le gouffre

Sénégal : viol sur la miss 2020 et tombée enceinte, retrait d’un sponsor, le comité miss dans le gouffre

Une affaire secoue actuellement sénégalaise. Il s’agit du viol sur la miss 2020 et la sortie fracassante du comité d’organisation. En effet, selon les presses locales, la nommée Ndèye Fatima Dione, la miss en titre aurait été violée.

« L’un d’eux m’a tenue par la main et a commencé à me caresser… » « J’ai refusé de danser sur la table », a rapporté la miss dans les faits. « Tu ne sers à rien, tu ne tiens compagnie à personne », aurait répondu la présidente du comité. Une scène qui s’est passée dans un hôtel lors d’une soirée en présence des invités.

Ndèye Fatima Dione affirme ensuite être tombée enceinte et avoir été écartée. « Nous ne connaissons pas l’auteur de cette grossesse, nous savons juste que ma fille de 20 ans a été abusée », a déclaré la mère de la miss. En réplique, le comité fait une sortie avec des propos qui n’ont pas fait pas dans la dentelle.

Lire aussi : Alerte : un concours dénommé Miss ECOWAS International traité de faux et usage de faux

« Si on te viole, c’est que tu es consentante », a déclaré la présidente du comité miss Sénégal. Ces propos n’ont pas été digérés par la toile sénégalaise. D’ailleurs la sortie de la plate-forme « Ladies Club Sénégal » ne va pas tarder. Elle a dans ce sens, lancer une pétition pour la dissolution du comité. « Apologie du viol ! », a dénoncé Ladies Club Sénégal.

Du côté des sponsors, la réaction a été également radicale. Le groupe automobile CFAO, critiquant la sortie du comité, a rompu son partenariat avec le Comité Miss Sénégal. « Ces propos vont à l’encontre de nos valeurs », a indiqué le partenaire de longue date qui retire tous ses automobiles. 

Article précédentArticle suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *