de choquantes révélations d’une prostituée sur les pasteurs qui la paient pour des activités sexuelles

« Je ris quand je vois ces chrétiens qui me jugent… », de choquantes révélations d’une prostituée sur les pasteurs qui la paient pour des activités sexuelles

Queen Farcadi, comme c’est d’elle qu’il s’agit, a fait des révélations surprenantes lors d’une interview accordée sur Angel TV. Au cours de l’interview, la célèbre prostituée a déclaré que certains pasteurs ghanéens, généralement de grandes églises la sollicitent pour des parties de jambe en l’air payant.

Des activités qui coûtent pas moins de 5 000 dollars pour une séance, a-t-elle avoué. Lire aussi : « Si vous voulez survivre, vous devez coucher de droite à gauche », terribles révélations sur la vie de certaines femmes

« Je ris quand je vois ces chrétiens qui me jugent, moi et d’autres comme moi, parce que leurs pasteurs sont toujours chez moi, assis sur moi. Ces pasteurs viennent chez moi avec un membre du protocole de confiance et nous faisons des parties à trois », a-t-elle déclaré.

Quelques mois avant, Farcadi a révélé au cours d’une émission télévisée qu’elle gagnait 30 000 GH ¢ par mois, contre 10 000 GH ¢ hors ligne et GH ¢ 20 000 en ligne, soit l’équivalent de 7 millions de FCFA (12 mille euro)

Elle a ajouté qu’elle n’a pas honte de son travail car elle se sent plutôt à l’aise. “Tant que je ne consomme pas de drogue et que j’utilise mon corps pour gagner de l’argent, je m’en fiche”, a-t-elle déclaré.

le cri de désespoir de cet artiste sur son manque d’activité sexuelle

« Ça va faire bientôt un an, je suis là, la coquille est en train de durcir », le cri de désespoir de cet artiste sur son manque d’activité sexuelle

Dans un Facebook live sur sa page, la star de la musique gabonaise Créol a tout déballé sur son manque d’activité sexuelle. « Le manque d’activité s€xuelle commence à me tuer », a-t-elle déclaré dans son direct ce 29 juin 2021.

Elle a poursuivi en disant que ce manque commence à l’a tué et qu’elle est prête à dévorer tout ce qui lui passerait sous la main. « Ça va faire bientôt un an, je suis là, la coquille est en train de durcir. Le manque d’activité sexuelle commence à me tuer, à me ronger. Honnêtement, Je suis prête à bouffer tout ce qui passe sous mon nez », à laisser entendre la gabonaise.

Il faut dire ce n’est pas la première sortie de ce genre pour Créol. Coup de buzz ou c’est un vrai cri de détresse, attendons de voir. Mais pour l’instant, l’appel est lancé à la gente masculine.

Lire aussi : « Augustin m’a achevé », des jumelles couchent avec le petit ami de leur mère et tombent enceintes

Artiste gabonais, Créol s’est révélée au monde musical et à ses fans par sa collaboration avec Shan’l la Kinda, artiste gabonais aussi.