Togo : en visite à Lomé, Samuel Eto’o rencontre Faure Gnassingbé

Togo : en visite à Lomé, Samuel Eto’o rencontre Faure Gnassingbé

L’ex- attaquant du Fc Barcelone, Samuel Eto’o séjournait ce weekend end à Lomé la capitale togolaise. Au cours de cette visite en terre togolaise, l’ancien coéquipier de Lionel Messi au FC Barcelone a rencontré le président de la République Faure Gnassingbé.

L’information a été donnée par la star camerounaise sur ses comptes sociaux. « Ce fut un privilège de rencontrer le Président Faure Gnassingbé du Togo et de recevoir un accueil chaleureux. Merci ! », a-t-il posté.

En effet, son séjour a été également marqué par sa présence au stade municipal de Lomé dans le cadre d’un match amical qui opposait ASKO de Kara et les Anges FC de Notsè. Et selon les informations, c’est le président du club d’ASKO, Mey Gnassingbé qui aurait invité le 4 fois ballons d’or africain.

Lire aussi: Ligue des champions : Barcelone – PSG, la remontada de l’équipe de Lionel Messi attendue

A son passage au stade, Samuel Eto’o n’a pas manqué de prodiguer des conseils aux joueurs. L’ancien capitaine des Lions Indomptables a rappelé aux joueurs des deux clubs, la nécessité de viser haut, de faire beaucoup de sacrifices, d’efforts afin d’atteindre leurs objectifs. Il n’a pas oublié de préciser qu’ils doivent également avoir beaucoup de chance. « J’ai eu beaucoup de chance ! Parce que je suis arrivé dans de très belles équipes avec de très bons joueurs », débute-t-il avant de peindre les réalités du haut niveau : « … mais ces bons joueurs ne jouaient pas pour moi ; ils étaient là aussi pour jouer. Très souvent, certains d’entre eux devaient s’asseoir sur le banc de touche pour que je joue. Donc il y avait ce respect-là ». Réussir à s’imposer dans un effectif de grands joueurs nécessite beaucoup de travail, de la détermination, de la volonté.

Pour le Camerounais, l’autre facteur qui provoque la réussite, est de croire qu’on est meilleur ou le meilleur et de tout faire pour l’être. « Dans ma tête, je me disais qu’il fallait que je sois le meilleur. Je n’avais jamais pensé en priorité à l’argent. Évidemment, on me payait, mais derrière, je me disais qu’il fallait que je sois le meilleur. Dans notre petite Afrique là, avec toutes les difficultés que nous avons connues, il fallait que je sois le meilleur », rappelle l’ancien coéquipier de Lionel Messi au FC Barcelone.

« Faites donc toujours cette réflexion. Ayez envie de gagner des championnats, ayez surtout envie d’être les meilleurs », a conseillé Eto’o à ses jeunes togolais qui aspirent à une carrière professionnelle.

Cameroun : une influenceuse devient folle après les rituels pour du gain facile

Cameroun : une influenceuse devient folle après les rituels pour du gain facile

Une vidéo de l’influenceuse jameliassopo, pseudo de son compte TikTok, se promenant nues dans les rues est devenue virale sur la toile.

Selon les informations qui circulent sur les réseaux sociaux, un gars se serait servi de la jeune fille dans un rituel pour produire de l’argent et accroitre ses richesses. Une opération qui a mal tourné pour l’influenceuse qui serait devenue folle après les rituels. Ainsi, les images et vidéos circulent sur la toile montrant la jeune fille se promenant toute nue et dansant toute seule.

Un petit tour sur le compte TikTok de l’influenceuse nous montre qu’elle a plus de 14 000 abonnés et ses vidéos postées a de quoi nourrir les yeux de ses abonnés et fans.

La recherche de gain facile est devenue monnaie courante dans nos sociétés et certains sont prêts à tout faire pour arriver à leur fin. Triste sort pour elle. L’histoire se déroule au Cameroun.

Football: « (…) je ne suis pas d’accord avec sa décision », André Onana à l’UEFA

Football: « (…) je ne suis pas d’accord avec sa décision, André Onana à l’UEFA

Selon un communiqué rendu public ce vendredi 05 février, l’Ajax Amsterdam, le club de l’international Camerounais André Onana a annoncé la sanction infligée au gardien de son club par l’UEFA. Après avoir reçu la nouvelle, André Onana  sort du silence et fait une déclaration sur son compte Twitter.

Lire la déclaration :

 « Bonjour à tous. Je voulais juste vous faire savoir que l’Organe d’appel de l’UEFA m’a imposé une suspension immédiate de 12 mois pour avoir été testé positif lors d’un test d’anti dopage effectué en octobre 2020. Je veux juste préciser que tout ceci est le résultat d’une erreur humaine. J’ai confondu un médicament avec une substance interdite par l’AMA (l’agence mondiale anti dopage) pour une simple aspirine. Le médicament a été prescrit à ma petite amie et je l’ai pris à tort pour une aspirine, car l’emballage était presque identique, ce que je regrette profondément. Je dois dire que j’ai du respect pour l’Organe d’appel de l’UEFA, mais je ne suis pas d’accord avec sa décision sur cette question. Je pense que c’est excessif et disproportionné parce que l’UEFA a reconnu qu’il s’agissait d’une erreur accidentelle. Tout le monde sait que je mène une vie très saine, et depuis le début de ma carrière sportive, je me suis toujours fermement opposé à tout usage du dopage et condamné tout comportement antisportif. J’ai 24 ans et ces dernières saisons, j’ai eu la chance de jouer presque toutes les minutes, à la fois pour l’Ajax et pour mon équipe nationale. J’ai été élu meilleur gardien des Pays-Bas de ces quatre dernières années et le meilleur gardien d’Afrique de ces trois dernières années. Je tiens à dire que je n’ai pas besoin de recourir au dopage pour améliorer ma carrière sportive. Je ferai donc appel de cette décision auprès du TAS afin de prouver mon innocence et laver mon nom. J’espère être de retour rapidement sur les terrains pour faire ce que ‘j’aime le plus et aider mes coéquipiers. Je voudrais remercier l’Ajax et la sélection nationale du Cameroun pour leur soutien et leur confiance. »

Lire aussi: Football: Coup dur, André Onana suspendu par l’UEFA et privé de toute compétition nationale et internationale

Football: Coup dur, André Onana suspendu par l’UEFA et privé de toute compétition nationale et internationale

Football: Coup dur, André Onana suspendu par l’UEFA et privé de toute compétition nationale et internationale

L’international Camerounais, André Onana est suspendu pour les 12 prochains mois par l’UEFA. Une information donnée via un communiqué de l’UEFA. Il est ainsi accusé d’infractions aux règles d’anti dopage.

Une substance interdite aurait été retrouvée dans son urine au moment d’un contrôle. Le gardien d’Ajax Amsterdam est donc privé de toute compétition nationale et internationale.

« La commission disciplinaire de l’association européenne de football UEFA a imposé une suspension de 12 mois à André Onana pour violation des règles d’anti dopage. Après un contrôle « hors compétition » le 30 octobre de l’année dernière, la substance Furosémide a été trouvée dans l’urine du gardien. La suspension est effective à partir d’aujourd’hui et s’applique à toutes les activités de football, nationales et internationales », indique le communiqué.

Le club réagit et justifie ce contrôle positif en ces termes : « Le 30 octobre (2020) au matin, Onana se sentait mal. Il voulait prendre une pilule pour se soulager. Sans le savoir, il a pris du Lasimac, un médicament que sa femme s’était déjà vu prescrire. La confusion d’Onana l’a amené à prendre par erreur les médicaments de sa femme, ce qui a finalement amené l’UEFA à prendre cette mesure contre le gardien de but. En outre, l’organe disciplinaire de l’association de football a déclaré qu’Onana n’avait aucune intention de tricher. Cependant, l’Association européenne de football estime, sur la base des règles antidopage applicables, qu’un athlète a le devoir à tout moment de veiller à ce qu’aucune substance interdite ne pénètre dans son organisme ».

L’Ajax ne compte pas se laisser faire et a fait savoir qu’un appel sera fait auprès du Tribunal arbitral du Sport (TAS).

Lire aussi: Football / Mercato : c’est officiel, l’Atletico Madrid va signer Moussa Dembélé