Togo : vers une dématérialisation des actes de naissance

Togo : vers une dématérialisation des actes de naissance

Après l’annonce de la digitalisation des casiers judiciaires sur l’étendue du territoire, c’est le tour des actes de naissance. Un autre casse-tête pour la population qui sera bientôt résolu. En effet, la dématérialisation des actes de naissance sera bientôt effective au Togo. L’annonce a été faite au cours d’une cérémonie de remise de lot d’équipements informatiques et de mobiliers de bureau à disposition de 60 collectivités locales par Aliou Dia, représentant-résident du PNUD au Togo.

Un don d’une valeur globale de 190 millions FCFA, devrait renforcer les collectivités bénéficiaires dans leur fonctionnement et permettre l’amélioration de la qualité des services publics offerts aux populations.

Selon les autorités, la dématérialisation va démarrer par une phase pilote dans les communes des Lacs 1 et Ogou 2. Le projet qui s’inscrit dans le cadre de la digitalisation des communes a pour objectif visé d’améliorer l’enregistrement des actes de naissance et leur délivrance.

Notons que la représentation du Programme des Nations Unies (PNUD) au Togo appuie le processus de décentralisation en cours dans le pays.

C’est un partenaire clé du gouvernement togolais, qui appuie le pays sur divers projets de développement à la base et durable, les questions de genre, la société et le renforcement du secteur privé.

Lire aussi: Togo: le Prof Komi Wolou, invite le gouvernement à revoir sa décision sur l’interdiction des cours de répétition dans les établissements

Togo / Casier judiciaire : voici le site à utiliser

Togo / digitalisation du casier judiciaire : voici le site à utiliser

Soucieux des difficultés rencontrées par la population pour se faire délivrer un bulletin de casier judiciaire, le gouvernement a annoncé le 09 décembre dernier, la dématérialisation totale du processus.

Cette démarche, qui nécessitait de se déplacer dans sa préfecture de naissance, se digitalise avec la création d’un fichier des condamnations et l’interconnexion entre les tribunaux. Désormais, avec cette nouvelle approche, tout requérant pourra rien qu’en se connectant via un smartphone ou un ordinateur, soumettre en ligne, la demande, le paiement et le traitement des casiers judiciaires.

D’aspect plus spécifique selon le gouvernement, ce projet débutera en avril 2021. Et comme on pourrait s’y attendre, l’on pourra soumettre en ligne sur la plateforme http://www.casierjudiciaire.tg ; sa requête de traitement et de paiement dans toutes les juridictions du pays.

Pour mémoire, rappelons que cette nouvelle donne du gouvernement s’inscrit dans le programme de modernisation du secteur judiciaire, entamé depuis 2005 et qui a abouti à la mise en exploitation effective de la chaîne commerciale au tribunal de première instance (TPI) de Lomé.