Pour ne pas mourir vite, un père refuse la dot de 8 millions FCFA de sa fille en public

Pour ne pas mourir vite, un père refuse la dot de 8 millions FCFA de sa fille en public

Une cérémonie de fiançailles pas comme les autres a été au cœur des discussions ce week-end. Il s’agit d’un père qui a refusé la dot de 8 millions FCFA de sa fille.

Comme de coutume, les fiançailles sont soldées par les cérémonies de dot et ce fut le cas de mademoiselle Monia qui a accueilli sa belle-famille chez son papa, le nommé monsieur L. s’il est vrai que le père n’a pas fixé un montant pour la dot de sa fille, il a trouvé 8 millions trop.

En effet, dans la province du Haut-Ogooué au Cameroun, monsieur L a créé une vive polémique lors des fiançailles de sa fille. Une décision prise seul en refusant 8 millions de FCFA en espèce pour la dot de sa fille.

Eviter l’attention

 Il a donc pris 1 million et a laissé les 7 autres à la belle famille. Selon les faits, le papa a été plutôt malin car il voulait éviter l’attention des personnes du village. La réalité est que le vieux sage a appelé, tard le soir, la belle famille pour récupérer les 7 autres millions. « Vous-là, quand vous me donnez 8 millions au milieu du village comme ça, vous voulez ma mort ? Vous pensez que j’ai élevé ma fille avec tous ceux qui sont là ? » lança le vieil homme.

Lire aussi : Cuba : voici la mystérieuse histoire d’une femme mariée 13 fois dont tous les époux sont morts

Il a reçu au total 7 500 000 F CFA en numéraire pour la dot de sa fille. Dans le premier million accepté, il a donné 500 000 francs à sa belle-famille donc la famille maternelle de sa fille, et donné 500 000 à sa propre famille.

Il a donc encaissé les 7 autres millions pour lui-même et à l’heure où l’on vous raconte cette histoire, monsieur L est en train de construire une nouvelle maison. « J’ai élevé ma fille seul, je n’ai vu personne » a-t-il déclaré.

Togo : Faure Gnassingbé honore 15 fonctionnaires de la présidence admis à la retraite

Togo : Faure Gnassingbé honore 15 fonctionnaires admis à la retraite

Une cérémonie de remise de distinction honorifique a été organisée, le mercredi 30 décembre 2020, à l’honneur de 15 fonctionnaires admis à la retraite à la Présidence de la République. C’est une tradition au sein de la haute institution du Togo. L’évènement vise à rendre un hommage mérité aux nouveaux retraités après plusieurs années au service du pays.

Au nom du Chef de l’Etat, la cérémonie a été présidée par Sandra Ablamba Johnson, Ministre Secrétaire Générale de la Présidence de la République.

Cet évènement, qui s’est déroulé à l’ancien palais, a connu la présence de hauts responsables et des représentants du personnel de la Présidence de la République. Les 15 agents, après plusieurs années au service du Togo, ont reçu des distinctions spéciales des mains de la ministre Sandra Johnson et des autres personnalités présentes.

Ce fut un moment d’émotion et de souvenirs. L’occasion a permis également de rappeler le parcours exemplaire de ces nouveaux retraités ainsi que l’engagement et la loyauté dont ils ont fait preuve au cours de leur carrière.

Sandra Ablamba Johnson a rendu un vibrant hommage à ces retraités qui ont donné le meilleur d’eux-mêmes dans l’exécution de leurs tâches au quotidien.

Aussi, la Ministre Secrétaire Générale leur a transmis les très vives félicitations du Président de la République et a salué leurs contributions respectives notamment à travers l’écoute mutuelle, le partage, la solidarité et leurs capacités à faire avancer les choses.

Pour leur part, les bénéficiaires se sont réjouis de cette marque de reconnaissance de leurs efforts. Ils ont, dans ce sens, remercié le Chef de l’Etat et tous ses collaborateurs pour l’attention particulière dont ils ont bénéficié durant leur carrière. Selon eux, c’est un mérite de partir à la retraite dans la joie après plusieurs années de travail.

Lire aussi : Togo : cette décision du gouvernement qui va renforcer davantage le système de décentralisation