profanation des tombeaux, un jeune arrêté et brulé vif dans la préfecture de Vo

Drame : profanation des tombeaux, un jeune arrêté et brulé vif dans la préfecture de Vo

Le lundi 14 juin 2021 aux environs de midi dans un cimetière à Wogba, dans la préfecture de Vo, un groupe de jeune, quatre au total, a été surpris en train de profaner une tombe. Interpellé par les villageois, trois y compris une femme ont pris la fuite. Le seul arrêté a été bastonné et brulé vif par les villageois.  

En effet, la profanation des tombes est devenue très récurrente dans le village de Wogba, dans la Commune Vo1. Quelques temps seulement après les enterrements, les populations se retrouvent avec des tombeaux ouverts dans leurs cimetières. Des organes des cadavres enlevés et emportés. Lire aussi : Togo : la « gifle de Macron » fait objet d’un exercice dans une épreuve de mathématiques. Et comme le dit un dicton, tous les jours pour le voleur, un jour pour le propriétaire, un des fautifs dénommé Atsou a été arrêté et sa sentence a été la mort.

« C’est une réalité, ce n’est pas une fake news la profanation des tombes chez nous. Il aurait même confirmé avant d’être brûlé vif que c’est eux qui viennent nuitamment profaner les tombeaux dans le village et qu’ils sont dans le trafic d’organes humains », a confié une source.

Face à cette profanation récurrente des tombes, les villageois n’acceptent plus enterrer au cimetière. Ils préfèrent enterrer leurs dépouilles à la maison voire dans leur chambre.

Source : Atlantic infos

"Soirée de baise no limit", la réaction du Maire Aboka

« Soirée de baise no limit », la réaction du Maire Aboka

Un événement dénommé « soirée de baise sans limite » est annoncé sur le mercredi 10 février prochain dans la capitale togolaise. Une soirée sextape dont les affiches et vidéos sont devenues virales sur les réseaux sociaux.

Dans la foulée des préparatifs, un communiqué signé par le maire de la Commune Golfe 5, Monsieur Kossi Aboka. L’autorité locale prévient les organisateurs dudit évènement qualifié d’obscène et dépravateur et les appelle à le sursoir.

LIRE LE COMMUNIQUE (Relatif à l’organisation d’un sextape dans la Commune)

Il susurre sur les réseaux sociaux que certains concitoyens se préparent à organiser, dans un lieu de la Commune, un événement avilissant de la nature humaine et dépravateur des mœurs dénommé « Soirée de baise ».

Face à cet événement qui porte atteinte à la pudeur et entache la dignité humaine, le Maire invite les organisateurs à surseoir, au risque de se faire interpeler pour répondre devant les juridictions compétentes.

Il saisit la même occasion pour mettre en garde, les promoteurs ou responsables des hôtels et autres lieux de loisirs contre la mise à disposition de leur cadre pour l’organisation d’un événement à caractère obscène. Tout contrevenant s’expose à la rigueur de la loi.

Le Maire appelle par ailleurs l’ensemble des populations à la vigilance et à une franche collaboration pour dénoncer les auteurs de ce projet indécent.

Le Maire appelle encore une fois les populations à la culture des valeurs cardinales de civisme, du patriotisme, de la citoyenneté et de responsabilité collective et individuelle.

Il convient ici de rappeler que l’événement qui devra se tenir mercredi, à 21 heures aura comme lieu de rencontre, un endroit situé derrière le marché d’Agbalépédo, dans la von à droite de l’Hôtel Sain Crush, selon l’affiche conçue pour l’événement.

A Lire: « Soirée de baise no limit », la réaction du Maire Aboka

cette décision du gouvernement qui va renforcer davantage le système de décentralisation

Togo : cette décision du gouvernement qui va renforcer davantage le système de décentralisation

La décentralisation est en marche et le gouvernement met tout en œuvre pour y parvenir. Promulguées en 2017 selon un décret d’application, plusieurs actions ont été menées par le gouvernement togolais.

De fait, pour avancer davantage le processus, le Togo compte construire 40 nouvelles mairies. Une décision prise en Conseil des ministres sous l’égide du Chef de l’Etat Faure Gnassingbé la semaine dernière.

Dans les perspectives du processus d’après la décision du conseil, outre la construction des nouvelles installations, le gouvernement prévoit également de former 1 500 conseillers municipaux à travers le pays, en plus d’élaborer un plan de développement pour 10 communes.

Le projet sera soutenu par l’Allemagne, à travers l’initiative ProDeGol de la GiZ. Le projet sera soutenu par l’Allemagne, à travers l’initiative ProDeGol de la GiZ. Les objectifs du programme sont en lien aux priorités fixées par la politique de développement togolaise. Ainsi, leur mise en œuvre contribue à la réalisation des objectifs du Plan national de développement (PND) et des objectifs de développement durable de l’Agenda 2030.

Aussi, notons que certaines communes travaillent déjà sur leur plan de développement. Il s’agit des communes Golfe 1, Haho 3, Kozah 2 et Dapaong. Ceci, à travers plusieurs initiatives, entre autres le projet dénommé « l’amélioration de la gouvernance urbaine ».

Lire aussi: Décentralisation au Togo : L’Allemagne appuie à nouveau avec 3,3 milliards FCFA