Covid-19: « Nous devons être très prudents avec ces vaccins importés » dixit ce Président africain

Covid-19: « Nous devons être très prudents avec ces vaccins importés » dixit ce Président africain

La Tanzanie a ouvertement refusé de prendre part à la lutte contre la Covid-19 avec le vaccin. Les autorités ont plutôt exhorté leurs populations à respecter les mesures d’hygiène et à opter pour la médecine populaire. Une décision prise alors que plusieurs pays dans le monde se mobilisent pour obtenir les vaccins contre la Covid-19.

Ainsi, Dorothy Gwajima la ministre de la Santé a annoncé que le pays n’avait pas pour projet de recevoir des vaccins contre la Covid-19. Alors que l’on est dans un contexte de lutte contre le coronavirus, la Tanzanie renforce plutôt sa position anti-vaccin.

« Le ministère n’a pas comme projet de recevoir des vaccins contre le coronavirus », a-t-elle déclaré le 2 février dernier lors d’une conférence de presse dans la capitale Dodoma.

Lire aussi: Covid-19: le gouvernement togolais crée un nouveau groupe de surveillance pour renforcer la lutte

Toutefois, la ministre a invité ses compatriotes à faire de la gymnastique, à se reposer et à utiliser la médecine populaire. Cela dit, de nombreux remèdes traditionnels contre la Covid-19 ont déjà été enregistrés. L’un étant à base de gingembre, d’oignon, de citron et de poivre.

Dorothy Gwajima a toutefois mis en valeur l’importance de respecter l’hygiène, de se laver les mains et de les désinfecter.

La semaine dernière, le Président John Magufuli a indiqué que les vaccins contre la Covid-19 étaient « inappropriés », alors même que les premières livraisons importantes commencent à arriver sur le continent africain. « Nous devons être très prudents avec ces vaccins importés », a-t-il ajouté.

Au mois d’avril, il avait par ailleurs déclaré que les Tanzaniens étaient épargnés du coronavirus grâce à Dieu.

Un premier cas du Coronavirus en Afrique subsaharienne

Ce vendredi 28 février 2020, dans la province de Lagos au Nigéria, un premier cas du Coronavirus a été recensé. Seulement deux cas d’infections ont été détectés ces jours en Afrique ce qui tout de même intrigue les épidémiologistes.


S’agissant du premier cas de contamination dans l’Afrique subsaharienne, il est noté que le patient est un citoyen italien qui est revenu de milan le 25 février 2020. Il a été hospitalisé après avoir été testé positif au Coronavirus dans l’Etat de Lagos.


L’organisation mondiale de la santé (OMS) appelle tous les pays encore épargnés à prendre leurs dispositions quant à l’arrivée du Covid-19, avertissant que se croire à l’abri de celui-ci serait une erreur fatale.