Togo / drame : suicide d’un chef d’entreprise de trading pour une dette de 277 millions de FCFA

Togo / drame : suicide d’un chef d’entreprise de trading pour une dette de 277 millions FCFA

L’affaire de trading au Togo prend une allure drastique et interpelle plus d’un. C’est d’ailleurs pour anticiper et éviter le chaos que le gouvernement a pris des mesures. Il s’agit notamment de la cessation immédiate des activités de trading et la restitution des sommes collectés auprès de la population.

Ainsi, dans la journée d’hier lundi 05 avril, un évènement malheureux s’est produit et qui donne encore une mauvaise image des sociétés de trading au Togo. En effet, selon les informations relatées par nos confrères de Togoweb, un chef d’entreprise de trading se serait donné la mort par pendaison pour une dette de 277 millions de francs CFA envers ses investisseurs.  Cette scène qui choque sur la toile s’est produit à Adétikopé situé à quelques kilomètres de Lomé, la capitale du togolaise.   

Selon les faits relatés, tout allait bien au début de la création de l’entreprise du défunt chef. Il a réussi à fructifier l’argent de ses différents investisseurs. Ce qui lui a conduit à faire beaucoup de réalisations notamment la construction de sa maison à hauteur de 150 millions et de s’acheter plusieurs voitures.

Son suicide fait déjà grand bruit sur la toile. Selon les internautes ce communiqué du ministre de l’économie a bouleversé les sociétés de trading et les mets plus dans l’impasse. Ce qui justifierai selon ces derniers le suicide de ce chef d’entreprise.

Toute nos condoléances à la famille éplorée.

Lire aussi: Togo : démarrage d’une séance de renouvellement de certificat d’aérodrome à l’Aéroport de Lomé

Drame : un professeur se suicide dans l’enceinte de l’IAEC à Lomé

Drame : un professeur d’anglais se suicide dans l’enceinte de l’IAEC à Lomé

C’est une triste nouvelle que nous avons appris l’après-midi de ce mercredi 17 février 2021 concernant l’université privée IAEC (Institut africain d’administration et d’études commerciales). Un professeur se serait donné la mort dans l’enceinte de l’établissement. Un fait qui a sans aucun doute choqué les étudiants de cette université et la population.

Un drame enregistré à l’IAEC

Selon les informations reçues, il s’agirait d’un ancien professeur d’anglais de ladite université. Ce dernier serait monté au 5 ème étage de l’école, ensuite écrit une lettre, et aurait bu un mélange d’acide et de ciment du haut de l’étage.

Les policiers sont venus pour un constat. Pour l’instant les causes de ce suicide restent inconnues. Nous vous tiendrons informé dès qu’il y’a une nouvelle information.

Une université internationale

Créé en 1986, IAEC s’est forgé une réputation dans l’enseignement supérieur au niveau national et international. Enrichi de plus de 30 ans d’expériences fructueuses, il s’est implanté dans plusieurs pays africains au sein du Groupe BK pour proposer des formations qualifiantes adaptées aux besoins de l’environnement professionnel.

Sept pays sont déjà conquis : le Bénin, le Mali, le Niger, le Burkina-Faso, le Gabon, la République Centrafricaine et bien sûr le Togo. L’IAEC offre une intégration professionnelle dans des domaines prometteurs des secteurs tertiaire et technologique.

Lire aussi : Drame: un policier s’est donné la mort au domicile de Gilchrist Olympio

Togo : décès de 3 enfants à Lomé, l’animatrice Da Dédé apporte le démenti

Togo : décès de 3 enfants à Lomé, l’animatrice Da Dédé apporte un démenti

L’affaire continue de faire grand bruit sur la toile. En effet, le lundi 04 janvier, une rumeur a circulé faisant cas d’un accident de la route occasionné par un conducteur de voiture téléphonant au volant.

D’après la rumeur, alors qu’ils rentraient des cours, trois enfants auraient été tamponnés mortellement par la voiture en question. Parmi ces enfants supposés mort sur le champ, deux seraient des frères, et un, fils unique pour ses parents.

Lire aussi : Togo : Éric Dupuy salue cette décision du nouveau chef d’État-major général Dadja Maganawè

Quelques jours après le drame, et ceci après avoir rencontré le Directeur d’école des enfants supposés être décédés à l’issue de l’accident, l’animatrice Da Dédé au cours d’une de ses émissions sur Kanal fm, une radio privée au Togo, reviens sur les faits et apporte un démenti total.

Selon Da Dédé, les enfants (une fille et un garçon) que le conducteur à ramasser sont blessé et non décédé. « Les 2 enfants ont été blessés, ont été hospitalisés, mais sont bel et bien en vie » a-t-elle ajouté. Aussi, la rumeur selon laquelle la mère des deux enfants s’est suicidée au lendemain du drame, n’est également qu’une fausse information d’après les propos de l’animatrice.

Cependant, bien qu’elle ait apporté ce démenti après avoir rencontré le Directeur de l’école des enfants, les internautes continuent d’affirmer que l’information sur le décès est vraie et que le démenti de Da Dédé n’est que roublardise et mensonge.

Vous pourriez aussi lire : Côte d’Ivoire : « affaire de se3tape de Didier Drogba », un gros mensonge

Togo/ Drame : une dame téléphonant au volant déroute et tue trois élèves, les faits

Togo/ Drame : une dame téléphonant au volant déroute et tue trois élèves, les faits

La conductrice de voiture de marque Corolla a tamponné mortellement  trois élèves du cours  primaire ce lundi 04 janvier 2021 à Agoè, non loin de la Pharmacie Excellence. La scène se passe dans la capitale togolaise

Selon les témoignages recueillis sur les lieux, la conductrice téléphonant au volant a ramassé 3 enfants  sur le trottoir, alors qu’ils  rentraient des cours, et sont mort sur le champ.

Complètement paniquée, elle monte sur un taxi moto et prend la fuite. Choqués et meurtris par le déroulement des faits et la fuite de l’auteur du drame, les riverains très en colère ont voulu brulé la voiture de la dame. Ce qui fut interrompu par les forces de l’ordre qui précipitamment étaient arrivé sur les lieux.

Parmi les victimes, deux d’entre elles étaient des frères et l’autre un fils unique pour ses parents. Triste !

Toutes nos condoléances aux familles éplorées.

Togo/Drame : une pirogue transportant des passagers fait six morts sur le lac Nangbéto

Togo/Drame : une pirogue transportant des passagers fait six morts sur le lac Nangbéto

Une pirogue de pêche transportant des passagers revenant d’un marché, a été renversée à la tombée de la nuit, entraînant la mort de six (06) passagers dont un mineur. La scène s’est passée le mercredi 23 décembre 2020 sur le lac Nangbéto situé à quelques kilomètres du village d’Akparé dans la préfecture de l’Ogou.

Dans la foulée, un communiqué du gouvernement en date du 24 décembre 2020, a indiqué que la pirogue transportait neuf (09) personnes dont un mineur. Elle revenait du marché d’Akparé et se rendait au village de Lenté (dans la préfecture de l’Ogou).

Conséquence, sur les neuf (9) passagers à bord, « trois (03) ont pu être sauvés par le piroguier et sont sains et saufs ». Les six (06) autres passagers malheureusement, n’ont pas pu être sauvés et ont succombé à leurs noyades.

Selon le communiqué, parmi les victimes on y retrouve « trois (03) femmes, deux (02) hommes, et un mineur de sexe masculin », dont les corps retrouvés ont été repêchés et confiés à leurs familles respectives pour inhumation, « sur instruction du Procureur de la République près le tribunal d’Atakpamé, après les constats d’usage faits par l’assistant médical du Centre médico-social d’Akparé ».

Le gouvernement dans le communiqué, en appelle « à la prudence et à la vigilance des populations riveraines des cours et étangs d’eaux pendant les traversées de ces derniers ».

Le gouvernement a, par ailleurs, présenté ses condoléances « les plus attristées aux familles éplorées ». Du reste, une enquête a été ouverte par la brigade pluviale pour faire la lumière sur les circonstances de ce drame.

Lire aussi: Drame : cette restauratrice tue sa mère et vend sa chair séchée dans une soupe pimentée