Togo : la foire des jeunes entrepreneurs Adjafi se tiendra à cette date

Cette foire est une initiative de jeunes entrepreneurs et se déroule chaque année. Deux cent vingt (220) stands seront mis à la disposition des exposants et les inscriptions ont d’ores et déjà été ouvertes.


Il est à noter que le gouvernement dans sa politique d’accompagnement des jeunes entrepreneurs, appui cet évènement par le billais du FAIEJ.

Lire aussi : Sénégal/ Coronavirus : « la maladie est dans nos murs »,Macky Sall

Pour rappel, ce sera pour la neuvième fois consécutives que cette foire au lieu. Cette édition se tiendra du 20 Août au 06 septembre 2020

Gervais Koffi Djondo, un parcours professionnel bien rempli

Gervais Koffi Djondo Gbondjidè est née le 04 juin 1934, au Togo, près de la frontière béninoise. Il est bien rempli de parcours professionnel.

Dans les années 1950, il est expert-comptable pour le compte de la régie des chemins de fer du Niger, à Niamey. Il rejoint ensuite Sotra, où il s’implique au sein du syndicat CFTC pour améliorer les conditions de travail et de vie des travailleurs nigériens. Gervais Koffi Djondo se rend ensuite à Paris pour étudier à l’Ecole nationale de la France d’outre-mer, avant de repartir au Togo en 1964 ; il y est responsable de la caisse nationale de sécurité sociale, puis cumule ce rôle avec celui de préfet de Lomé.

Au milieu des années 1970, il rejoint la branche togolaise de Scoa en tant que directeur général, avant de devenir président de la Chambre de commerce et d’industrie du Togo en 1975, puis ministre de l’Industrie et des Sociétés d’État, après sa nomination en 1984 au gouvernement par le feu Gnassingbé Eyadema. Il prend ensuite la tête de la Fédération des chambres de commerce de l’Afrique de l’Ouest, où il rencontre Adeyemi Lawson, dirigeant de la chambre de commerce du Nigeria. Les deux hommes co-fondent Ecobank en 1985 à Lomé, après un an de péripéties.

À la suite de diverses sollicitations, Koffi Djondo monte un projet de compagnie aérienne panafricaine, qui voit le jour en 2010 : il s’agit d’Asky, dont il est président du conseil d’administration.

En 2017, lors de la réception de son prix AfroChampions, il lance un système de « bourses Djondo » destinées à aider de jeunes entrepreneurs africains.

Il sort il y a quelques mois un livre intitulé « l’Afrique d’Abord ». Un ouvrage préfacé par Donald Kaberuka, président de la Banque Africaine de Développement(BAD) et d’Arnold Ekpe, Directeur Général d’Ecobank Transnational Incorporated(E.T.I)

Plusieurs distinctions

Plusieurs prix et distinctions couronne la vie de l’ancien ministre et entrepreneur togolais notamment :

  • 2012 : Commandeur de l’ordre national du Bénin
  • 2013 : Lifetime Achievement Award de l’ONU
  • 2014 : Meilleur entreprise africaine de l’année pour ASky au Africa CEO Forum
  • 2015 : Nommé dans la liste des « 100 qui ont fait bouger l’Afrique en 2015 » par Financial Afrik
  • 2016 : Nommé dans la liste des « 100 qui transforment l’Afrique en 2016 » par Financial Afrik
  • 2016 : Prix de la créativité et de l’excellence des African Achievers Awards
  • 2017 : Prix spécial de l’Initiative AfroChampions