Musique : Fally Ipupa annonce sa tournée africaine avec plusieurs pays en lice

Musique : Fally Ipupa annonce sa tournée africaine avec plusieurs pays en lice

Le chanteur congolais Fally Ipupa a annoncé sur les réseaux sociaux sa tournée dans plusieurs pays d’Afrique.

Baptisée African Tokoos II part 1, l’ex chanteur et danseur de Koffi Olomidé sera dans plus de six (06) pays africains. La tournée débutera du 06 octobre au 10 janvier 2022.

Durant cette tournée, le Tokoss fera des instants pause pour des spectacles dans plusieurs villes. Il s’agit notamment de Bamako, N’djamena, Mwanza, Libreville, Dar es Salam, Ouagadougou, Bobo Dioulasso, Cotonou, Abidjan, Bouaké, Assinie, Douala, Yaoundé et Bafoussam.

Lire aussi : Togo / Musique : Victoire Biaku remporte un nouveau trophée international

Pour rappel, l’artiste a sorti une nouvelle chanson titrée « santé » qui cumule déjà plus de 800 000 vues Youtube.

Côte d’Ivoire : le chanteur Fally Ipupa donne un spectacle à 1.000.000 F CFA l’entrée

Côte d’Ivoire : le chanteur Fally Ipupa donne un spectacle à 1.000.000 F CFA l’entrée

Fally Ipupa, la star congolaise a de quoi garder de beaux souvenirs lors de ses prestations en Côte d’Ivoire. Après ses deux premiers géants concerts à Abidjan et son rendez-vous manqué à Bouaké du fait des mouvements de foule, l’artiste a animé un quatrième concert à la résidence Assinie.

Selon Abidjan show, le concert était privé cette fois-ci. Et le prix du ticket était à 1.000.000 francs CFA. C’est l’artiste lui-même qui en parle sur son compte Facebook.

Oui, ne soyez pas surpris, « 1.000.000 Fcfa, tel était le prix du ticket d’entrée au concert privé de l’artiste Fally Ipupa qui a eu lieu le samedi 02 janvier 2021 à la résidence Assinie (Abidjan) devant plusieurs hommes d’affaires africains de toutes tendances ».

Ceux qui se plaignaient des 100.000 francs du premier concert vont bien se rendre à l’évidence. Les fans de Fally Ipupa alias « Dicap La Merveille » sont prêts à tout pour le voir. Le débat est clos.

Lire aussi: Cote d’Ivoire : cette prophétesse « veut être la troisième femme » de Laurent Gbagbo