Togo : cette tenue à la version du ‘’challenge qui veut être roi’’ du ministre Mila Aziablé secoue la toile

Togo : ce look à la  » Reine  » de la ministre Mila Aziablé challenge, secoue la toile

La grande centrale photovoltaïque de la sous-région dont dispose désormais le Togo, a été inauguré le mardi 22 juin 2021 par le numéro 1 togolais Faure Gnassingbé.

Ainsi, différentes festivités ont marqué la cérémonie qui s’est déroulé à Blitta en présence de plusieurs autorités venues d’ici et d’ailleurs. Une aubaine pour la jeune ministre des mines du gouvernement togolais, Mila Aziablé de séduire l’assistance par son look à la version du « challenge qui veut être roi ». Lire aussi : Musique : voici la playlist des artistes togolais les plus écoutés par le Premier ministre Victoire Dogbé

C’est un challenge lancé sur le réseau social TikTok. Un challenge dans lequel des influenceurs s’habillent en différentes tenues sous forme des rois ou reines pour illustrer la scène du roi Ragnar dans la célèbre série « Viking » dont un beat maker a repris la partie « qui veut être Roi ».   

En effet, la photo du ministre Mila fait le tour sur la toile. Pour les internautes cette une bonne manière de s’adapter à la tendance actuelle même étant une personnalité. Et pour d’autres la jeune ministre a remporté tout simplement le challenge « qui veut être roi ».

Notons que le métier politique exige beaucoup de facteurs. Et divers corps de métier existent et contribuent à son évolution. Notamment, le personal branding, le conseil en image etc, mais libre est chaque acteur de se frayer une identité hors norme protocolaires.

La centrale Cheikh Mohammed Bin Zayed

Pour rappel, la centrale solaire de Blitta baptisée « Cheikh Mohammed Bin Zayed », s’étend sur 92 hectares, pour une puissance de 50 MW. Elle devrait permettre au Togo d’économiser plus d’un million de tonnes d’émissions de CO2 sur sa durée de vie.

D’après Mila Aziable, la ministre déléguée auprès du Président de la République, en charge de l’Energie et des Mines, « la centrale Sheikh Mohamed Bin Zayed 50 mégawatts-crête de Blitta est la plus grande centrale solaire photovoltaïque de la sous-région, utilisant la technologie des traqueurs solaires, ce qui permet d’augmenter le rendement des panneaux solaires en leur faisant suivre la course du soleil ».

Classement IEP, le Togo parmi les pays les plus paisibles d’Afrique

Classement IEP, le Togo parmi les pays les plus paisibles d’Afrique

Le Global Peace Index de l’Institute for Economics and Peace (IEP) a livré son classement de l’année 2021 des pays les plus paisibles d’Afrique. Un classement qui positionne le pays de Faure Gnassingbé devant plusieurs pays d’Afrique en l’occurrence le Ghana.

Selon la principale mesure sur le plan mondiale de paix mondiale, le Togo vient au 28e rang au plan africain suivi du Kenya. Lire aussi : Covid-19 : après la liste jaune de la Grande Bretagne, le Togo de nouveau honoré par les États-Unis

Cent soixante –trois Etats et territoires indépendants ont été classés par l’indice, Maurice se classant 28e, le Ghana 38e et le Botswana 41e dans le monde. Pendant ce temps le Togo se classe 145 au niveau mondial devant le Nigéria, l’Ouganda, le Kenya, la République du Congo et le Cameroun.

Musique : voici la playlist des artistes togolais les plus écoutés par le Premier ministre Victoire Dogbé

L’Islande continue d’être le pays le plus pacifique du monde, l’Afghanistan étant le pays le moins paisible du monde pour la quatrième année consécutive, suivi du Yémen, de la Syrie, du Soudan du Sud et de l’Irak.

quand cette photo du Président Faure et Talon relance les débats, lisez cette parodie qui amuse la toile

Relations Togo – Bénin : quand cette photo des Présidents Faure et Talon relance les débats, lisez cette parodie qui amuse la toile

En rencontre à Accra, le samedi 19 juin dernier, dans le cadre de la 59ème Session ordinaire de la Conférence des Chefs d’Etats et de Gouvernement, la Présidence du Bénin a publié quelques photos montrant les différents échanges et rencontrent du Président Talon.

Parmi ces photos publiées, une a attiré l’attention des internautes sur la toile. Il s’agit de celle montrant Patrice Talon en discussion avec Faure Gnassingbé. Cette photo a relancé les débats sur les relations entre le Togo et le Bénin. Lisez plutôt cette parodie d’un internaute :

Parodie : Gentlemen’s agreement entre Faure et Talon.

Patrice : Notre relation a quitté le stade de l’amitié pour aller au seuil de la porte de non-retour.

Faure : Je sais, mais je nourris l’espoir qu’elle se retrouve finalement à la colombe de la paix.

Patrice : Je l’espère aussi, parce qu’il faut savoir que deux lions ne sont pas forcément « félins » pour l’autre.

Faure : Je suis déjà content que tu n’aies pas tourner les talons quand tu m’as vu.

Patrice : Tu sais que même si je suis en froid avec quelqu’un, la courtoisie reste mon talon d’Achille.

Faure : Mais qu’adviendra-t-il de Reckya que tu accuses de terrorisme et association de malfaiteurs ?

Patrice : Il adviendra que pourra à cette sorcière qui a cherché à me noyer.

Faure : Elle n’a rien d’une sorcière, c’est plutôt une bénie des dieux.

Patrice : Peu importe, ici au Bénin, nous avons la ferme conviction que même les personnes bénies noient.

Faure : Je compte néanmoins sur toi pour la blanchir.

Patrice : Inutile, avec ses produits éclaircissants, elle se blanchira bien toute seule.

Faure : N’exagère pas, même ton prédécesseur passait de la pommade au visage pour avoir une « Boni mage. »

Patrice : J’ai comme l’impression que tu aimes le Togo mais qu’actuellement ton cœur est au Bénin.

Faure : Il y a un peu de Bénin en moi, ce n’est pas pour rien qu’on me surnomme Faure vaudou.

Patrice : Elle a eu tort de vouloir me talonner avec ses alliés de l’opposition.

Faure : Je t’en conjure, elle est innocente dans cette affaire. Il y a certainement eu confusion.

Patrice : Tu sais, quand des cons fusionnent, ça sème toujours la confusion.

Mais bon, je vais tout de même songer à la gracier.

Faure : Je sais qu’au-delà des apparences, tu as un bon « Fon. »

Patrice : Par ailleurs, où est ton opposant, le candidat du saint esprit ?

Faure : Il se cache derrière la vie.

Patrice : Si tu l’avais laissé gagner, le Togo aurait connu le père le fils et le saint esprit.

C’était après tout lui aussi un opposant béni de Dieu.

Faure : Certes, mais au Togo, on a également la ferme conviction que les bénis noient.

Patrice : Haha, très drôle.

De toute façon, quoi qu’on fasse, le Togo et le Bénin sont liés par la chaîne de l’atakora.

Faure : Alors faisons la paix.

Patrice : Mieux, faisons la paire.

Faure : Ça tombe bien, c’est la fête des paires.

© Alex Talboussouma 2021.

Les États-Unis de Joe Biden classent le Togo parmi les 11 pays les plus sûrs du monde. Une reconnaissance méritée par le pays grâce à sa bonne gestion de la pandémie de la Covid-19.

Covid-19 : après la liste jaune de la Grande Bretagne, le Togo de nouveau honoré par les États-Unis

Les États-Unis de Joe Biden classent le Togo parmi les 11 pays les plus sûrs du monde. Une reconnaissance méritée par le pays grâce à sa bonne gestion de la pandémie de la Covid-19.

Ainsi, selon le classement, le Togo de Faure Gnassingbé est classé parmi les pays les plus sûr au monde. Ce classement concerne une centaine de pays dans le monde, dont plusieurs pays d’Afrique.

En effet, dans un nouveau fichier actualisé par les États-Unis pour les voyageurs vers les pays les plus sûrs du monde, le Togo est classé parmi les onze (11) pays et se loge au niveau 1 du classement.

Outre le Togo dans ce classement qui compte 4 niveaux, l’on retrouve pour ce qui est de l’Afrique, cinq (5) autres pays à savoir : l’Eswatini, le Ghana, la Gambie, le Malawi et le Sénégal.

Notons que depuis le début de la pandémie, les autorités togolaises ne ménagent aucun effort pour lutter efficacement contre la maladie. Ces derniers jours, le pays connaît une baisse drastique des cas de contamination et très peu de cas actifs.

«  » »LIRE AUSSI : Togo : PIA consolide davantage les relations entre l’Etat et le secteur privé

PIA consolide davantage les relations entre l’Etat et le secteur privé

Togo : PIA consolide davantage les relations entre l’Etat et le secteur privé

La Plateforme Industrielle d’Adétikopé a été inaugurée ce 06 juin 2021 par le président de la République Faure Gnassingbé. Au rendez-vous, plusieurs autorités nationales et internationales ont honoré de leur présence. Ce projet de grande envergure vient encore une fois renforcer l’engagement du gouvernement togolais à faire du Togo un hub industriel.

« La mise en service de cette plateforme d’industries transformatrices et de multiples services marque un pas important dans la concrétisation de notre ambition de faire du Togo un pôle de transformation de produits locaux générant des emplois pour la jeunesse ».

En effet, PIA est développée en deux volets. C’est la première étape qui a été officiellement inaugurée ce 06 juin. Ainsi, ARISE IIP, partenaire clé du projet a eu la charge de la conception, du financement, de la construction et de la gestion de cette zone industrielle. Il permettra la transformation locale des ressources naturelles et leur exportation pour un investissement total de 200 millions d’euros.

Le Président Faure Gnassingbé se réjouit ainsi de la parfaite collaboration entre le gouvernement et Arise IIP, qui suscite un avenir prometteur pour la jeunesse et l’économie du Togo.  « C’est une illustration parfaite du changement de paradigme marqué par la place de choix faite désormais par l’Etat au secteur privé dans la nouvelle dynamique de transformation économique de notre pays ».

Et pour finir, Gagan Gupta, co-fondateur d’ARISE IIP dans son discours, estime que c’est une vision qui se transforme en réalité.

ce qui a été dit au Conseil des ministres de ce mercredi 26 mai 2021

Togo : ce qui a été dit au Conseil des ministres de ce mercredi 26 mai 2021

Le conseil des ministres s’est réuni ce jour sous la Présidence de Son Excellence Monsieur Faure Essozimna Gnassingbé, Président de la République.

2. Le conseil a examiné un avant-projet de loi, deux (02) projets de décret et écouté quatre (04) communications.

I. AU TITRE DE L’AVANT-PROJET DE LOI,

3. Le conseil a adopté l’avant-projet de loi organique modifiant la loi organique n° 2018-006 du 20 juin 2018 relative à la composition, à l’organisation et au fonctionnement de la Commission nationale des droits de l’homme (CNDH).

4. Cet avant-projet de loi organique vise à adapter la CNDH aux nouvelles exigences internationales concernant les institutions nationales de protection des droits de l’homme. Il dote la CNDH d’un texte actualisé lui permettant de jouer pleinement son rôle.

II. AU TITRE DES PROJETS DE DÉCRET,

5. Le conseil a adopté un projet de décret portant attributions, organisation et fonctionnement du Bureau togolais d’enquêtes d’accidents d’aviation.

6. Ce projet de décret permet au Gouvernement de mettre en place un organisme permanent et indépendant chargé d’enquêter sur les accidents ou incidents d’aéronefs, d’en déterminer les causes conformément aux normes internationales.

7. Le conseil a adopté un deuxième projet de décret portant modalités d’application de loi sur l’alimentation scolaire.

8. Ce projet de décret pris en application de la loi n° 2020-007 du 26 juin 2020, relative à l’alimentation scolaire au Togo, vise la finalisation du dispositif juridique pour une meilleure mise en œuvre de la politique nationale de l’alimentation scolaire et confie à l’Agence Nationale d’Appui au Développement à la Base la gestion du programme national d’alimentation scolaire au Togo.

III. AU TITRE DES COMMUNICATIONS,

9. Le conseil a écouté une première communication sur le guichet diaspora et le programme d’actions pour le renforcement des contributions de la diaspora à la feuille de route gouvernementale 2020 – 2025 ; présentée par le Ministre des affaires étrangères, de l’intégration régionale et des togolais de l’extérieur.

10. Ce guichet diaspora vise à optimiser la contribution des Togolais de l’extérieur, à travers la création d’entreprises et les investissements. Sa mise en œuvre sera faite grâce à la synergie d’action entre différents services et devra capitaliser sur nos expériences réussies en matière de guichet unique.

11. Le conseil a écouté une seconde communication sur la campagne nationale de reboisement ; présentée par le Ministre de l’environnement et des ressources forestières.

12. Cette communication vient faire le point sur l’organisation de la campagne nationale de reboisement 2021. L’objectif est d’accroitre significativement la couverture forestière nationale et de disposer de la matière première pour les industries transformatrices de bois. Pour ce faire, le gouvernement entend procéder au lancement de la campagne en deux temps : le premier juin, un démarrage officiel avec la mise en terre de 300.000 plants puis à partir du 02 juin et pendant toute la saison des pluies, la campagne de reboisement se poursuivra avec pour objectif la mise en terre de 10.000.000 de plants.

13. Un accent particulier sera mis sur le suivi des plants mis en terre et sur leur valorisation économique. Le Conseil invite l’ensemble de la population à se mobiliser massivement pour permettre à notre pays d’améliorer son couvert forestier.

14. Le conseil a ensuite écouté une communication relative à la campagne agricole 2020 – 2021 ; présentée par le Ministre de l’agriculture, de l’élevage et du développement rural.

15. Cette communication a pour objet de présenter le bilan définitif de la campagne agricole 2020-2021. Globalement, il a été observé une augmentation des superficies cultivées et une amélioration de la productivité et des rendements.

16. Cette campagne s’est soldée par un bilan alimentaire excédentaire avec un taux de couverture des besoins de 101 % pour les céréales, 160 % pour les tubercules et de 240 % pour les légumineuses. Par contre, on note un déficit en produits carnés (viandes et abats) et halieutiques dont les taux de couverture sont estimés respectivement à 60 % et 34%.

17. Le conseil a écouté une dernière communication relative au projet de création de la commission nationale de lutte contre la traite des personnes au Togo ; présentée par le Ministre de l’action sociale, de la promotion de la femme et de l’alphabétisation.

18. Face aux défis que représente la lutte contre le phénomène de la traite des personnes, il est apparu nécessaire de compléter l’arsenal institutionnel de notre pays en le dotant d’un cadre chargé de la conception, de l’élaboration et du suivi des politiques et programmes ainsi que de la coordination des actions de lutte contre la traite des personnes.

IV. AU TITRE DES DIVERS,

19. Le Ministre chargé de la santé a rendu compte au conseil de l’évolution de la pandémie et de la campagne de vaccination.

20. Le conseil a ensuite entendu un compte rendu relatif au séjour du Chef de l’Etat en France et en Belgique.

21. En effet, le Chef de l’Etat a pris une part active au sommet sur le financement des économies africaines qui s’est tenu à Paris le 18 mai et qui visait à mobiliser des ressources pour la relance des économies du continent.

22. Les résultats reflètent la vision de notre pays qui repose sur l’attraction des investisseurs privés et la mobilisation de la solidarité internationale pour faire face aux conséquences de cette pandémie.

23. Par ailleurs, plusieurs rencontres ont meublé l’agenda du Chef de l’Etat notamment celles avec les responsables des organismes de financement multilatéraux dont la directrice générale du Fonds monétaire international.

Elle a réitéré le soutien de son institution aux actions de stabilisation du cadre macroéconomique et qui devrait se traduire par une augmentation de l’appui apporté au Togo.

24. Poursuivant sa mission à Bruxelles, le Chef de l’Etat a rencontré notamment le Président du Conseil Européen, la Commissaire aux partenariats internationaux et le Secrétaire général de l’Organisation des Etats d’Afrique des Caraïbes et du Pacifique (OEACP).

25. Ces personnalités ont salué le rôle du Togo dans la négociation des accords UE – OEACP ; son leadership en matière de lutte contre le terrorisme et la bonne gestion de la riposte contre la pandémie à la Covid -19.

26. Sur le plan bilatéral, le Chef de l’Etat s’est entretenu avec le Roi des Belges avec lequel il a évoqué les voies et moyens d’approfondir les relations bilatérales entre les deux pays.

27. Mme le Premier ministre a félicité Son Excellence Monsieur le Président de la République, pour la réussite de cette mission qui confirme une fois encore le rayonnement de notre pays. Elle a invité l’ensemble du Gouvernement à travailler de concert pour la concrétisation des résultats de cette mission au bénéfice des populations togolaises.

"Faure Gnassingbé doit me décorer", Yaovi Ketheti

Togo : « Faure Gnassingbé doit me décorer », Yaovi Ketheti

Il n’est plus à présenter au public togolais et encore moins au amoureux du rap togolais. L’artiste Risher Ketheti, a sorti il y a quelque jour, un nouveau tube titré « Voganricain ».

Dans le morceau, l’autoproclamé le père des rappeurs, relate ses aventures à Lomé ainsi que son parcours dans la musique togolaise. Venu de Vogan, une ville du Togo, Yaovi Ketheti raconte comment Lomé, la capitale togolaise l’a transformé. Ainsi, ayant tout donné avec plusieurs trophées à son actif, il lance un appel au Président Faure Gnassingbé.

Selon lui, ces aventures sont louables et méritent une reconnaissance. “Président Faure Gnassingbé devrait me décorer », a-t-il déclaré dans la chanson.

En attendant que le Chef de l’État s’occupe de sa demande, continuez de savourer le nouveau tube Voganricain ici.

Rappelons que l’artiste a été récemment cité dans une affaire de sextape où une femme, soit dit-on nigérienne, à travers une vidéo, lui réclamait une somme de 500.000 F. Selon la femme, le rappeur lui aurait promis cette somme après une partie de jambes en l’air.

Lire aussi: Togo: quand Kossi Apeson donne l’ambiance dans un célèbre film de Netflix

Togo : les inscriptions pour le Programme présidentiel d’excellence sont ouvertes

Togo : les inscriptions pour le Programme présidentiel d’excellence sont ouvertes jusqu’au 31 mai

Le gouvernement a lancé la seconde promotion du Programme présidentiel d’excellence (PPE) mis en place par le Chef de l’Etat Faure Gnassingbé depuis 2019.

L’objectif de ce projet présidentiel est de renforcer les capacités de l’administration publique togolaise avec des talents émergents.

La participation du programme est gratuite et les jeunes pourront acquérir des compétences professionnelles de haut niveau.

Pour cette année, le Programme présidentiel d’excellence est ouvert à deux catégories d’étudiant. Le premier programme « master » est ouvert aux étudiants en master 1 ou 2 des universités de Lomé, de Kara et de l’Ucao (Université catholique de l’Afrique de l’ouest), âgés de moins de 28 ans. Le second programme « Jeune diplômé » est ouvert aux étudiants en master 1 ou 2 d’une université publique ou privée du Togo, âgé de 30 ans au maximum.

L’occasion pour Mme le ministre, Secrétaire général de la présidence, Sandra Ablamba Johnson, d’inviter les jeunes togolais à postuler au Programme.

« Jeunes togolais, ce programme est une double opportunité pour vous. Double opportunités en ce sens qu’il vous permettra non seulement de bénéficier d’une formation d’excellence avec des experts nationaux et internationaux, mais aussi de participer à la construction du Togo de demain et enfin naturellement de contribuer à l’implémentation de la feuille de route gouvernementale », a indiqué Mme Sandra Ablamba Johnson.

Pour rappel, comptant pour la première promotion, 20 étudiants en Master II avaient reçu à Lomé, le 27 janvier dernier, leur diplôme de fin de formation au cours d’une cérémonie présidée par le Premier ministre Mme Victoire Tomégah-Dogbé.

L’inscription au programme se fait sur le site : https://www.share-share.org/ppe-togo/

Lire aussi : Togo/diplomatie : Faure Gnassingbé en visite officielle à Paris

Sommet des Economies africaines, le Togo reçoit déjà un soutien de taille de la FMI

Economies africaines : le Togo reçoit déjà un soutien de taille de la FMI

Le Togo recevra de la part du Fond Monétaire Internationale (FMI), une enveloppe de 250 millions de dollars. Un soutien de taille intervenu suite aux échanges entre le Président Faure Gnassingbé et la Directrice générale du FMI, Kristalina Georgieva ce dimanche 16 mai.

Les discussions ont porté essentiellement sur les enjeux du sommet, notamment l’appel à soutien émis par les chefs d’État pour la relance des économies africaines à travers l’octroi de Droits de Tirage Spéciaux (DTS).

 « Nous allons décaisser une enveloppe sans précédent de 650 milliards de dollars. Le Togo recevra 250 millions de dollars… », a déclaré la patronne du FMI.

« Le Togo s’est montré efficace dans la gestion de la crise. Nous avons discuté des efforts tangibles fournis par le gouvernement en apportant de l’aide aux populations, à travers des innovations opérées dans l’utilisation des nouvelles technologies dans le recadrage. Nous avons également évoqué notre soutien financier significatif pour la République Togolaise au cours de cette crise et surtout pour le retour à la normale », a-t-elle ajouté.

Ces échanges s’inscrivent dans le cadre du sommet de soutien aux économies africaines qui se tiendra ce mardi 18 mai 2021 à Paris. Plusieurs chefs d’Etats africains sont attendus à cette rencontre de haut niveau dont le président togolais Faure Gnassingbé.

Lire aussi: Togo/diplomatie : Faure Gnassingbé en visite officielle à Paris

la France met fin à la polémique de la signature de Macron

Togo / Présidentielle 2020: la France met fin à la polémique autour de la signature de Macron

Au lendemain des élections présidentielles au Togo, la France par le biais de son Président de la République, Emmanuel Macron a adressé une lettre de félicitation au Président Togolais Faure Gnassingbé.

Cette lettre a provoqué de vive polémique traitant la signature du Président Macron frauduleuse et inauthentique. Ainsi, dans une conférence de presse en date de ce mercredi 07 avril, la France confirme bel et bien la lettre du Président Macron.

Lire le point de presse:

Lire aussi: Togo/diplomatie : Faure Gnassingbé en visite officielle à Paris