Cote d’Ivoire : voici le programme des obsèques de l’ex Premier ministre ivoirien Hamed Bakayoko

Côte d’Ivoire : voici le programme des obsèques de l’ex Premier ministre Hamed Bakayoko

Le programme des obsèques vient d’être dévoilés. Décédé le 10 mars 2021 en Allemagne, la dépouille mortelle du Premier ministre, ministre de la Défense Hamed BAKAYOKO, est arrivé à Abidjan ce samedi 13 mars 2021. Ainsi, son programme des obsèques vient d’être dévoilés.

PROGRAMME DES OBSÈQUES DU PREMIER MINISTRE HAMED BAKAYOKO

Lundi 15 Mars

● 18h30 à 21h00 – Présentation des condoléances à la Résidence du Premier Ministre à la Riviera

Mardi 16 Mars

● 18h00 à 21h00 – Présentation des condoléances à la Résidence du Premier Ministre à la Riviera

Mercredi 17 Mars

● 07h30 à 12h00 – Cérémonie d’hommage de la nation au Premier Ministre sur l’esplanade du Palais Présidentiel

● 16h00 à 18h00 – Hommage du RHDP, des Partis Politiques et des Associations au stade d’Ebimpé

● 18h30 à 22h30 – Veillée artistique au stade d’Ebimpé

Jeudi 18 Mars

● 10h00 à 12h00 – Levée de Corps à Ivosep suivie du transfert à Séguéla

● 21h00 à 22h00 – Veillée religieuse au Stade Losseni Soumahoro de Séguéla

Vendredi 19 Mars

● 13h00 – Prière du vendredi suivie de l’inhumation dans la stricte intimité familiale

Dimanche 21 Mars

● 09h00 – Cérémonie du Septième Jour à la Mosquée Falikou Diaby à Abobo. Nos condoléances à tout le peuple ivoirien.

Lire aussi: Côte d’Ivoire: empoisonnement de feu Hamed Bakayoko, une hypothèse à ne pas écarter

Décès d’Hamed Bakayoko, son marabout réagit et prend une grave décision

Décès d’Hamed Bakayoko, son marabout réagit et prend une grave décision

Awaza Bakayoko, le marabout de feu Hamed Bakayoko n’a pas du tout digérer la mort de son poulain. Il a ainsi pris la décision de venger la mort du Premier ministre ivoirien.

En effet, le cyber activiste Chris Yapi a fait dans une publication, un rapport de l’incident qui s’est produit après l’annonce du décès de l’ex-premier ministre à son féticheur Awaza Bakayoko.

Dans sa publication, Chris Yapi a fait une description des circonstances dans lesquelles, le « marabout » du défunt Hamed Bakayoko a appris la mort de son protégé. « Alors qu’Awaza Bakayoko était en brousse pour faire des sacrifices de bœuf pour sauver la vie du défunt Hambak, on est venu le requérir pour une urgence en ville. Une fois arrivé, on lui annonçait sans ménagement le décès de son poulain Hamed Bakayoko » rapporte Chris Yapi.

Il poursuit en expliquant que le marabout s’est vite trouvé mal après cette annonce et précise la décision qu’il a alors prise.  « Il se raconte qu’Awaza s’est évanoui deux fois de suite après cette annonce…et jure de se venger contre le meurtrier Téné Birahima Ouattara ». Selon Chris Yapi, ce n’est pas seulement le marabout qui veut se venger, mais aussi des « sages » de la région d’origine de l’ex-premier ministre.

« Tous les sages ont été choqués par la mort du fils prodige de la région, se sont concertés. Ayant découvert que leur fils a été empoisonné par photocopie, ils ont décidé d’agir mystiquement et spirituellement. Ainsi vendredi prochain, dans la grande mosquée de Séguéla, la Fathia sera lue contre les meurtriers d’Hamed Bakayoko avec une attention particulière pour Téné Birahima Ouattara » dévoile le cyber activiste.

Il faut noter que les dépouilles de l’ex-premier ministre seront sur le sol ivoirien demain 13 mars 2021 et différents hommages s’en suivront jusqu’au 19 mars 2021 où aura lieu l’inhumation du défunt à Séguéla, sa ville d’origine.

Lire aussi: Côte d’Ivoire: empoisonnement de feu Hamed Bakayoko, une hypothèse à ne pas écarter

Cote d’Ivoire: empoisonnement de feu Hamed Bakayoko, une hypothèse à ne pas écarter

Côte d’Ivoire: empoisonnement de feu Hamed Bakayoko, une hypothèse à ne pas écarter

Le décès du désormais ancien ministre de l’Etat ivoirien, Hamed Bakayoko continue de secouer la toile. Une triste nouvelle qui crée sans doute un grand bouleversement au sommet de l’Etat et particulièrement dans le système d’Alassane Ouattara.

Dans une publication de nos confrères de Jeune Afrique intitulé : « les derniers jours d’Hamed Bakayoko », en date de ce jeudi 11 mars, le journaliste Marwane Ben Yahmed revient sur les derniers moments passés avec l’homme politique surnommé le golden boy. Découvrons un extrait sur l’hypothèse d’un éventuel empoisonnement qui aurait tué le ministre.

« Je lui rends visite le vendredi 29 janvier, à son domicile, en milieu d’après-midi. Il a fait une exception pour moi, souhaitant se préserver au maximum et se reposer. Immédiatement, je vois que cela ne va pas : il a les traits tirés et est très amaigri. Six ou sept kilos, sans doute, envolés depuis Assinie. Jamais je n’avais vu ce colosse toujours en action si fragile. « Je n’ai plus de jus, me dit-il. Je n’arrive plus à me concentrer, je n’ai jamais été comme cela. » J’échafaude des hypothèses : burn-out, séquelles du Covid, virus ou parasite tropical… Tout y passe. « Ce qui est étrange, c’est que Nestor est tombé malade au même moment que moi, on a pensé à une crise de palu. Il a perdu plus de dix kilos », précise-t-il. Les deux consomment les mêmes aliments.

Aurait-il pu être empoisonné ? La rumeur court à Abidjan, mais il n’y croit guère. Nous nous quittons, car je sens qu’il a besoin de faire une sieste. Au moment de partir, il tient à me rassurer : « Ne t’inquiète pas, cela va passer, j’ai juste besoin de repos. On se voit à Abidjan… »

Dans l’après-midi du 18 février, « Hambak » quitte la capitale économique ivoirienne, qu’il avait retrouvée durant une quinzaine de jours, pour Paris, une nouvelle fois, à bord d’un Grumman 5 de la flotte présidentielle. Son état a empiré. Le chef de l’État, Alassane Ouattara, voit bien que son Premier ministre n’en peut plus ».

Lire aussi: Côte d’Ivoire : les confidences de Yolande Bakayoko, la femme de feu Hamed Bakayoko

Côte d'Ivoire : les confidences de Yolande Bakayoko, la femme de feu Hamed Bakayoko

Côte d’Ivoire : les confidences de Yolande Bakayoko, la femme de feu Hamed Bakayoko

Yolande Bakayoko, la femme du feu Hamed Bakayoko ancien Premier ministre de Côte d’Ivoire, est revenue sur ce moment fatidique où elle a rencontré celui qui a fait chavirer son cœur. « Tout a commencé à l’aéroport Roissy Charles de Gaulle à Paris en 1992. J’avais un excédent de bagages, et une amie m’a dit qu’elle avait une connaissance qui pouvait m’aider. Et c’était Hamed. Je ne voulais pas entendre parler de lui, car déjà trop médiatisé. Trop célèbre pour moi. Finalement, nous avons échangé nos contacts.

Deux mois plus tard, nous avons commencé à nous fréquenter. Voilà comment, c’est parti ! Nous nous sommes mariés en juillet 1995. Après notre première Saint-Valentin le 14 février 1994, Hamed est arrêté du fait de ses activités politiques et fera quatre (4) mois et demi de prison. Cela a été une épreuve difficile mais déterminante pour le jeune couple que nous étions ». 23 ans plus tard, Yolande et Hamed Bakayoko, parents de quatre merveilleux enfants.

Hamed Bakayoko, pionnier du pouvoir de Ouattara, né le 8 mars 1965 à Abidjan et mort le 10 mars 2021 à Fribourg-en-Brisgau (Allemagne), est un homme d’État ivoirien. Un décès qui secoue le monde entier et surtout l’Etat ivoirien.

Lire aussi: Côte d’Ivoire: « Soro Guillaume n’est rien dans ce pays, il faudrait que quelqu’un ait le courage de vous le dire », Général Camille Makosso

Cote d’Ivoire : Patrick Achi malade, Ouattara fâché, le "Conseil des ministres annulé", une scène à l’image du célèbre film africain « Panique au village »

Côte d’Ivoire : Patrick Achi malade, Ouattara fâché, le « Conseil des ministres annulé », une scène à l’image du célèbre film africain « Panique au village »

Chris Yapi, le cyber activiste a rapporté des informations chaudes selon lesquelles, le président de la République Alassane Ouattara ne serait pas de très bonne humeur dans la matinée du mercredi 10 mars. Et pour cause, la santé du nouveau Premier ministre intérimaire Patrick Achi aurait de graves conséquences.

Selon Chris Yapi, le Conseil des ministres qui se tient, depuis peu, chaque deux semaines et qui devrait en conséquence se tenir ce jour mercredi 10 mars a été annulé. « Ado est contrarié. Le Conseil solennel prévu ce matin est ANNULE. ». La cause selon le cyber activiste est « l’hospitalisation du tout nouveau PM intérimaire Patrick Achi. Il n’a pas supporté sa promotion » informe l’investigateur très suivi sur les réseaux sociaux.

Pour Chris Yapi, après les nouvelles nominations faites au gouvernement le lundi 08 mars dernier, le Conseil des ministres de ce jour devrait se dérouler en grande pompe avec des honneurs aux nouveaux ministres nommés à de nouvelles fonctions. Mais le malaise qu’aurait fait hier le Premier ministre semble avoir gâché la fête. Se moquant à cet effet du Premier ministre intérimaire, Chris Yapi le décrit comme : « terrifié à l’idée d’affronter la fiole de Téné Birahima Ouattara ». « Où est-ce le Karma ? Hambak n’est pas d’accord ? » s’interroge Chris Yapi.

Il faut rappeler que dans la soirée du mardi 9 mars 2021, une publication du même cyber activiste avait révélé que le Premier ministre intérimaire Patrick Achi aurait fait un malaise après sa nomination et serait actuellement hospitalisé et sous perfusion. Au-delà des rumeurs et des prédictions de mauvais augure, souhaitons que le nouveau Chef de la Primature se rétablisse vite et assume ses nouvelles fonctions pour la bonne santé des institutions de la République.

Lire aussi: Côte d’Ivoire / Primature : le remplaçant de Hamed Bakayoko, Patrick Achi déjà malade

Cote d’Ivoire / Primature : le remplaçant de Hamed Bakayoko, Patrick Achi déjà malade

Côte d’Ivoire / Primature : le remplaçant de Hamed Bakayoko, Patrick Achi déjà malade

Il y a quelques jours, le Président ivoirien, Alassane Ouattara sortait un communiqué par intérim Patrick Achi nouveau Premier ministre en remplacement de Hamed Bakayoko actuellement malade et évacué en France. Ledit communiqué nommait également Monsieur Téné Birahima Ouattara, nouveau ministre d’Etat.

En effet, selon la presse locale, le nouveau Premier ministre par intérim serait actuellement sous perfusion suite à un état de santé altéré alors qu’il a accédé à la primature, il y a à peine deux jours. Une information qui choque plus d’uns sur la toile.

D’après une publication du cyber activiste Chris Yapi, Patrick Achi fait un malaise après l’annonce de sa nomination. Cette information, bien qu’elle n’ait pas encore été vérifiée inquiète tout de même.

Lire aussi: Côte d’Ivoire : élections législatives du 06 mars, l’ancien Président Laurent Gbagbo dénonce les propos de certains candidats

Ce cauchemar qu’endurent ceux qui prennent le poste de Premier ministre, a débuté avec feu Amadou Gon Coulibaly. C’est un peu comme un malheur qui s’en prend à tous les premiers ministres d’Alassane Ouattara. Est-ce une malédiction ? Les Ivoiriens veulent savoir pourquoi certaines institutions phares de leur État sont « paralysées ». À ces postes parmi lesquels on retrouve la primature, l’on remarque que les occupants sont soit morts ou frappé par une maladie.

Pour certains, il faudrait que la Côte d’Ivoire soit exorcisée. D’après certains observateurs sur la toile à l’instar de Chris Yapi, le pays est sous le joug d’un fantôme à fiole de poison. Ce dernier s’en prendrait à tous ceux qui ne font pas partie de son clan. D’ailleurs, selon le cyberactiviste, « Téné Birahima Ouattara est serein avec la fiole de poison ». Contrairement à Patrick Achi qui serait alité, le nouveau ministre de la Défense et frère du président Alassane Ouattara ayant remplacé Hamed Bakayoko, s’est bien installé à son nouveau poste.

Que se passe-t-il à la Primature ivoirienne ? C’est la grande question que se pose actuellement les internautes sur la toile.